Navigation – Plan du site
études & essais

Une anthropologie politique du religieux

Sur les traces de Georges Balandier
A Political Anthropology of Religions. In the Footsteps of Georges Balandier
Fabienne Samson
p. 993-1010

Résumés

Influencée dès mes premières années d’études par Georges Balandier, je décidai très tôt d’inscrire mon travail dans une anthropologie politique du religieux. Mon premier terrain fut le Sénégal, comme lui, où je m’attelai à comprendre les dynamiques, mutations et enjeux des groupes islamiques puis chrétiens évangéliques de jeunes urbains. De Dakar à Ouagadougou, de Rabat à Alger, mes recherches sur les pratiques religieuses contemporaines, dans les espaces publics ou privés, ont toujours été marquées par cette figure originelle, et je fus fière et heureuse d’avoir croisé sa route, quelques temps, au Centre d’études africaines qu’il avait fondé.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Aperçu du texte

Le travail d’anthropologue a ceci de particulier qu’il lie, bien souvent, recherches de terrain, vie personnelle et rapport au monde. En partant la première fois pour l’Afrique, Georges Balandier était-il, ainsi, pétri de passion « conradienne », cherchant l’aventure, l’exotisme et le dépaysement, d’où sa première désillusion en débarquant à Dakar (Balandier 1957 : 10). Cette fantasmagorie personnelle est au cœur des raisons qui mènent tout chercheur à un terrain d’enquête, au choix d’un sujet, d’un pays. Puis le hasard des rencontres, les réseaux tissés de façon fortuite, les cheminements dont il maîtrise peu — ou pas entièrement — les codes conscients et inconscients, le conduisent vers la construction d’un objet d’analyse. L’anthropologue crée ses propres sources, disait Daniel Fabre (1992 : 39), et « la source n’existe pas avant l’interrogation du chercheur, elle en découle ». Tout dépend donc de ce que l’on cherche, et de la manière dont on lit les données.

L’œuvre de Georges Ba...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Fabienne Samson, « Une anthropologie politique du religieux », Cahiers d’études africaines [En ligne], 228 | 2017, mis en ligne le 01 décembre 2019, consulté le 17 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/etudesafricaines/21628

Haut de page

Auteur

Fabienne Samson

Institut des mondes africains (IMAF), IRD, Paris.

Du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© Cahiers d’Études africaines

Haut de page