Navigation – Plan du site

Éditions littéraires et linguistiques de l'université de Grenoble

À propos

Depuis 1992, la revue Études écossaises s’est forgé une solide réputation comme l’une des publications de référence dans son champ disciplinaire.
Lire la suite…

Dernier numéro en ligne
19 | 2017
Scotland and the Sea

L’Écosse et la mer
Sous la direction de Cyril Besson

Si une grande part de l’identité, de la culture et de la politique écossaises sont informées par la relation qu’entretient l’Écosse avec l’Angleterre, cette polarisation a résulté de leur proximité géographique immédiate, les deux nations partageant une frontière terrestre au sein d’un même territoire. Par conséquent, on trouve, à la base de cette relation comme de bien d’autres domaines en ce qui concerne l’Écosse, la nature maritime d’un territoire partout ailleurs entouré d’eau. Bien sûr, l’insularité de la Grande-Bretagne, qui entraîne en quelque sorte une « péninsularité » de l’Écosse, ne devrait pas être envisagée de manière négative, dans la mesure où elle a permis un tissage de connections multiples, à une époque où la mer offrait un moyen privilégié d’établir des échanges culturels, diplomatiques et commerciaux. Qu’il s’agisse des marchands de tabac de Glasgow avec les États-Unis, des administrateurs écossais aux Indes, ou des brigades écossaises en Suède au cours de la guerre de Trente Ans, tous dépendaient de la mer pour faire avancer leurs projets personnels, qui participaient au rayonnement et au renforcement de l’influence de l’Écosse. Mais ainsi que le montre The Silver Darlings de Gunn (1941), c’est de manière ambivalente que les Écossais ont de tout temps perçu la mer : si les harengs dans ce roman sont une manne, la mer elle-même est souvent synonyme de perte et d’exil. À la fois limite et vecteur, surface et profondeur, la mer peut s’envisager comme l’incarnation même d’une dualité qui, de Hogg à MacDiarmid, a souvent été perçue comme le trait fondamental d’un supposé caractère écossais. Ce sont les différents aspects que prend en Écosse cette question de la mer, ses creux et ses lames, que se propose d’examiner ce numéro de la revue Études écossaises (Scottish Studies), dans sa partie thématique. Celle-ci est suivie d’une section hors-thème pour l’essentiel composée d’articles issus de l’atelier 2016 de la SAES.

Actualités

Calenda - Littératures

Calenda - Histoire culturelle

  • OpenEdition Journals