Navigation – Plan du site
Lectures

Allaitement et VIH en Afrique de l'Ouest. De l'anthropologie à la santé publique

Référence(s) :

Allaitement et VIH en Afrique de l'Ouest. De l'anthropologie à la santé publique, Sous la direction d'Alice Desclaux et de Bernard Taverne, Collection Médecines du Monde, Éditions Karthala, 2000, 556p.

Texte intégral

1Au cours des débats sur les programmes de prévention pour lutter contre la transmission du VIH, s'élève une réflexion autour de la transmission de la mère à son enfant par l'allaitement. Il est en effet responsable de plus du tiers des cas d'infections des enfants. Alice Desclaux a initié un programme de recherche anthropologique sous l'égide du laboratoire "Sociétés, Santé, Développement" UMR 5036 de l'université de Bordeaux 2, en faisant appel à des sociologues, des démographes, des médecins épidémiologistes, des anthropologues et des ethnologues dans le but d'appréhender la réalité de l'allaitement en Afrique de l'Ouest dans sa complexité. Ce travail constitue la première étude en science sociale qui aborde cette question de manière "compréhensive" grâce à une pluridisciplinarité qui multiplie les regards et produit une connaissance plus complète et des analyses plus justes.

2Alice Desclaux souligne la complexité de ce sujet qui tient à la définition du risque sanitaire, à l'existence et à la faisabilité de mesures susceptibles de réduire ce risque dans le contexte social et à la définition des populations auxquelles doit s'adresser la prévention. En effet face au risque de transmission par l'allaitement émerge le problème de l'accès à un substitut qui est économique, ainsi que celui de la pertinence du substitut qui peut déclencher des risques infectieux ou nutritionnels. Un autre aspect de la complexité de la prévention tient à la nécessité de prendre en compte la variété des situations sociales et environnementales, tandis que les programmes de prévention sont souvent définis à l'échelle d'un continent.

3Afin d'organiser la réflexion, les pratiques "normales" d'allaitement ont été appréhendées, ainsi que les stratégies mises en ouvre lorsqu'il y a pathologie de la mère ou de l'enfant ou encore décès de la mère et les acteurs qui interviennent dans ce processus. Enfin sont abordées les contraintes sociales qui pèsent sur les femmes dans le contexte de l'épidémie du sida.

4L'ouvrage se structure en quatre parties. Philippe Van de Perre (Médecin épidémiologiste) l'introduit en faisant le point sur les connaissances épidémiologiques et leur évolution et sur les nombreuses questions de santé publique que soulève la transmission du VIH par l'allaitement. La première partie est centrée sur une description minutieuse des savoirs et des pratiques au Burkina Faso auprès de populations Mossi, Bobo Madare et Peul (Bernard taverne, Chiara Alfieri, Madina Querre).

5La seconde partie vise à décrire des éléùents du "système médical" concernant l'allaitement au Burkina Faso au sens anthropologique, soit comme l'ensemble des "acteurs" de l'allaitement appartenant à la fois au secteur populaire, au secteur traditionnel et au secteur biomédical, l'ensemble des pratiques autour de l'allaitement pathologique, et des discours sur l'allaitement et son traitement (Bernard Taverne, Chiara Alfieri, Alice Desclaux).

6La troisième partie présente les résultats d'une étude de faisabilité réalisée en vue d'un essai clinique en 1992 à Kigali, et l'expérience des soignants et des femmes qui ont participé à un essai clinique de prévention médicamenteuse de la transmission mère-enfant, menée à Abidjan et à Bobo-Dioulasso de 1995 à 1999 (Michel Caraël, Philippe Msellati, Nicolas Meda, Rosa Ramon et al., Djeneba Coulibaly-Traoré, Alice Desclaux, Odette Ki-Zerbo, Annabel Desgrée du Loû).

7Enfin la dernière partie traite des tentatives actuelles de prévention de la transmission du VIH par l'allaitement et propose des perspectives (Laurent Vidal, Alice Desclaux, Gill Seidel). Françoise Loux clôture l'ouvrage en soulignant son utilité pour les acteurs de la santé publique d'une part, mais aussi par le fait qu'il "brise le silence gêné qui recouvrait ce problème, ce livre constitue un excellent exemple d'anthropologie "impliquée" ".

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Allaitement et VIH en Afrique de l'Ouest. De l'anthropologie à la santé publique », Face à face [En ligne], 3 | 2001, mis en ligne le 24 mars 2011, consulté le 11 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/faceaface/643

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • OpenEdition Journals