Navigation – Plan du site
Chroniques
Thèses soutenues

Prélèvements et transplantations d'organes et de tissus : de la thérapeutique à l'imaginaire social

Thèse de doctorat soutenue en 2000 par Claire Viollet-Boileau, sous la direction d'Annie Hubert, Université Bordeaux2-Victor Segalen, Laboratoire " Sociétés, Santé, Développement ", CNRS- UMR 5036

Jury : Mr le Professeur P. Henry, Mme M.A. Hermitte, Mr le Professeur J. Peneff, Mr C. Raynaut.

Thérapeutique extrême et particulière, la greffe d'organes nécessite une compatibilité tissulaire parfaite entre le donneur et le receveur, le savoir faire d'une équipe médico-chirurgicale de pointe et un dispositif logistique adapté au transport des organes. Cependant, ces conditions techniques et scientifiques ne suffisent pas pour que la greffe d'organes aboutisse. Le préalable primordial et incontournable est constitué par le prélèvement des organes. Comment les greffons sont-ils obtenus ? De quelle manière et par qui la famille est-elle abordée ? Comment l'équipe biomédicale gère-t-elle un contexte aussi difficile ? La méthode employée est celle de l'observation participante, soit le fait de suivre les différentes étapes mises en place pour aboutir à un prélèvement d'organes et de tissus. Des entretiens auprès d'interlocuteurs impliqués personnellement ou professionnellement dans cette procédure ont complété le travail de terrain. Cette recherche a permis de mettre en évidence les multiples enjeux psycho-sociaux, maillant ce processus souvent tenu secret, d'un aspect pourtant important de nos pratiques biomédicales.

  • OpenEdition Journals