Navigation – Plan du site
Travaux soutenus
Thèses

Sylvie Duval, Observance religieuse, confinement social et culture féminine. L’insertion des nouveaux monastères de dominicaines de stricte clôture dans les sociétés urbaines italiennes, 1380-1430

Thèse en cours - Université Lumière Lyon-2 / Università degli Studi di Firenze
Sylvie Duval

Texte intégral

1Le cœur de cette recherche est constitué par l’étude de trois monastères de moniales dominicaines constitués en « réseau » dans trois villes importantes, et qui sont à l’origine du mouvement de l’observance dominicaine en Italie : Pise (Saint-Dominique, 1385), Venise (le Corpus-Christi, 1394), Florence (Saint-Pierre-Martyr, 1417). La fondation de ces monastères s’inscrit très largement dans le mouvement des « caterinati » ou disciples de Catherine de Sienne (Raymond de Capoue, Jean Dominici et Chiara Gambacorta, à laquelle j’ai consacré ma maîtrise). La réforme principale qu’ils proposent est le respect (voire l’exagération) de la clôture et une spiritualité renouvelée par l’influence de Catherine de Sienne et Brigitte de Suède.

2En comparant les trois sociétés urbaines très différentes que sont Pise, Venise et Florence au début du XVe siècle, il s’agit d’une part de déterminer la place de tels établissements, par définition strictement clos, dans la ville et ses structures. Les monastères développent en effet plusieurs réseaux, par l’intermédiaire des frères prêcheurs, des tertiaires, des oblats et de nombreux procureurs, qui leur permettent d’être à la fois des « îlots » clos abritant les moniales mais aussi des centres d’influence religieuse, culturelle et sociale importants. D’autre part, il s’agit, grâce à une étude poussée de la composition des communautés sur une quarantaine d’année, de mieux connaître ces femmes qui semblent pour la plupart être entrées volontairement dans ces nouveaux monastères : leur position sociale, matrimoniale, mais aussi politique au sein de ces sociétés urbaines retiennent mon attention.

3Cette étude comparatiste doit être inscrite dans le contexte « européen » de la réforme observante, en particulier en comparaison avec le mouvement identique qui se met en place dans les pays rhénans (monastères de la province de Teutonie, particulièrement en Alsace).

4Principales sources consultées: avant tout les actes de la pratiques – actes notariés, testaments, legs, oblations, procédures judiciaires ; nombreuses bulles ; sources littéraires : vies de beate, chroniques, correspondances diverses ; œuvres artistiques connues de ces monastères…

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Sylvie Duval, « Sylvie Duval, Observance religieuse, confinement social et culture féminine. L’insertion des nouveaux monastères de dominicaines de stricte clôture dans les sociétés urbaines italiennes, 1380-1430 », Genre & Histoire [En ligne], 2 | Printemps 2008, mis en ligne le 14 juillet 2008, consulté le 15 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/genrehistoire/324

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Genre & histoire est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page