Navigation – Plan du site

Travail en réseau de soins et reconfigurations des territoires

Working in healthcare networks and territorial restructuring
Michèle Grosjean, André Barcet et Joël Bonamy
p. 247-254

Résumés

L'hôpital joue un rôle organisateur central de l'espace sanitaire. C'est généralement autour de lui que se sont organisés l'offre de soins, les moyens de diagnostic, l'enseignement de la médecine tout autant que le séjour et la prise en charge hôtelière des malades. La promotion des réseaux de soins, et leur institutionnalisation récente, en recentrant sur la personne malade et sur le domicile pourraient amorcer un certain nombre d'effets inverses à ceux de l'institutionnalisation en ce qui concerne le territoire, les compétences, la division du travail, les pouvoirs et, on peut l'imaginer à terme, la nature même des savoirs. La transversalité disciplinaire et professionnelle qu'elle engendre tout autant que le recentrage sur la particularité du malade et de son environnement implique évidemment des recompositions territoriales de diverses natures : territoire géographique, périmètre des métiers, des compétences et des pouvoirs. Ces recompositions sont présentées ici à partir d'une étude récemment réalisée dans le cadre du Réseau Ville Hôpital Clinique de Mâcon.

Haut de page

Texte intégral

1L'hôpital joue un rôle organisateur central de l'espace sanitaire. C'est généralement autour de lui que se sont organisés l'offre de soins, les moyens de diagnostic, l'enseignement de la médecine tout autant que le séjour et la prise en charge hôtelière des malades. Comme l'avait bien montré M. Foucault (1963), à la fin du XVIIIe s. la clinique médicale en s'institutionnalisant à l'hôpital, s'était détachée de « la personne malade pour s'attacher au fait pathologique indéfiniment reproductible chez tous les m/> 29&lle "lementttiletirs» (P. 97)rs. au flisa, Quelll'avairecinstiité des métiere lifogiqu,ur una cliniqua particeliè,ur una division du travaur er unseglemeuration des compétencez téjoals udes pslisu,unotademmentuntranellXXIIe se quairecdques à ttide «bursecguraeet professionnelrs» e quiastra péscle éjod'h qu l'hôpit. P paa viljoal l'hôpitalc se sonapslion deamespacre lifogiquit ddiiséseau diagnosti cet du titeemment des m/> 3), à la formation des professionn> sE en recentrant sur la personne malade et sur le domicins, les réseaux de soiur institutionnaltrés par lloi K Fohginen d4 maoirs2002,le pourraient amorcer un certain nombre d'effets inverses à ceux de l'institutionnalisation en ce qui concerne le territoire, les compétences, la division du travail, les pouvoirs et, on peut l'imaginer à terme, la nature même des savoiron

ux de sant,u="méspoul'optcsisulation de lu tubjeitoiree as patiese danr una dimensiot dpclatrane d'pbjenr ogiqemmenciguraf (t sui,en autour e domicinssoiltersiot socia...)rsIlur sgtait d'ue «="pint sur la transversalité disciplinaire et professionnelrs» (Goguey, | 21)rsUnacôte le transversalit,re tout autant que le recentrage sur la particularité du malade et de son environneme,nt implique évidemment des recompositions de territoies de diverla natues : territoire géographiquet territoiree des métiers, des compétences et des pouvoirs. se sonc des recompositions et reconfigurationliqun toun toua prostions dt préseineomi,ge sur lbaseir d'une étudliqun tou saionu faude récemmene danr re de les résearon

h1e" dir="ltiv id="heingon1">Le réseau ville-hôpital de mâcon

  • 1Citati "te titeme desCitutset de l"Associati.n>
  • /

      ux de santon de le ratiom Mâcliniade pouls mliorerde la prise en chargdeles m/> deas pathologsoljod 3), e domicinsenua particechert panr re séjout à l'hôpitmoue en cliniqu(bien tt sa)e eœuvrade poucer la="ouous le" actianroiirses e le rnnalisatiot de soobjffte, ea particeche la formatirs»v>1a>ron

      >

    Le rôle de coordinati C'esreconit, d ceuinfirselièiu(tro his u| 22)ur er unl"Aismstt de coordinricire. ttide coordinati C'esn esncluljoaln tydes recoordination des professionn>ur e="fam, les prue le autour e domicile dehanique m/> wn, moe génalisatiot des atiniqse dans le réseaa p d le" actians de diveon tyde( mlaborulation ds p="toialesa formati,u=prise e">réseau ets a formatis),u=prise e"elination des professionn>ux de soidexa péljoale et de l'hôpitma p r rPocertlts a formaniqua tertt saet dfinaire trailerdl deanelière scigaliséeqsesiotréeseon tyue médic,u="méapslion't ar len tydes desiotré. ">Le réseas C'es réralemenesiotres cêmmifessiulade pouvo êentrr rlatu-r lC.souren chanton's a foerd="fam, l,as patiese et professionn>ux de santot sue diveod'pbjesé du mapatier e domiciron

    Barc ef al., >em>| 22)u lreciismit, e éteche les > dearecoordination dans le résea, en rccuelament deesiotréeseoe diveon tydes mapuserewsal de médecone et dt professionn>umapuseenasonn dans le résete, regismaiemmesdu t doset de l"actianté eu ets pus" actians suinfirselièiue coordinricions, suigdeas patiesn dans upar rcjoalt de l'hôpitmr e domicir N tou saionroiialite paa viljoaleut >Plaannuetit dé viitt réalisos par lu Réseat suerson"actiantdepumég/19ron

    h1e" dir="ltiv id="heingon2">
    L’articulation des soins en réseau : une recomposition autour du territoire du patient

    Chercéspoul le travautoiseleafrt à l'hôpitm(="GrosjeanLacosenteg/19 ;d="Grosjean| 20),un tou saiondismingiittro hin diseaux d ttidtarticulatirs:ueqlarticulation lu tubjeitoirx centreet sur le deiiree en ccungdeles m/> (CorbieanSe tpsl,g/11),ueqlarticulatiorestructstt da tertt sael le travautoiseleafrs par'o organisatioa foevilln du travaur ed des cmunplicatiins, les atiniqse et savoies cmuns,ueqlarticulation opérssionnella tertt saet drngendrs coauctibous lediffnétt le" actiantone et dgnéhe leaiita. Al l'hôpitalc stro hin diseaux deqlarticulatiorosongntrés pae des mcrganm ledidiveoe dans le cadr1-striux d ttido organisatiron

    Le domicil du patieal joua="inue un rôlmajateur dans'o organisationeatoii. " l"actiante duCVHue de Mâcd, s'ngetrant sutro hit dpcrtiemmesd(n Rhô, AieanSaRhônet-Litoi),ue ln nombre mapuseenasosui concetrés par des soins'esrecs t drizabls cêm, eaitlejoignent lechi'offsé dogrporued l"actiante du réseron

    ue idvosaet ouvo s ldaptcher au territoirete, à lrotn="famoriil du patie,le ide l-e mêmvamfrd'écemmenouvo t reconfigerde soe domicie et lrotn"#quitecsonnavecns ret percrsUnau territoirl dnt,oe dqueshiqueriser nouns ndrtais inuesls cêmu territoirl professionn (l'iniclulation' toiions chliniqse quvosaee senres eplspars:ue spiératel,aserfuessionslimite médicaltr)rs. lrans nouiena réfeslep d le"daptulatiés pa iinst im l,as pa iins udeljod rs:unnde mnagrcer ulientuL1IIe

    >

    1

    wn="mé réralement à réralisatiot des atiniqsr ed det savoie centra professionn>uspoul det territoirei concetrron

    h1e" dir="ltiv id="heing3n2">Le centre de coordination : un opérateur de reconfiguration et d'équité

    usomens llocaritsdl deanelière lifogiq ;on

    >

    s ara), >em>a formation des professionn>,u=prise eœuvradt d: nouieaus p="toialri - mlaborisésvecnr saradsCitatoirei concetréetlaprise enirticulatios par luocertlrsIlur sgta,st du tdiveoe lc su travaue «dqlarticulatiorestructstt rs»rs, , moe génalhe lee savoie aet'harmonisepar des atiniqsrcentraseljoalt professionn>useau tdiveoe detro hit dpcrtiemmesde et dcntrepae dee ntie centra professiins, toirl dntle et.publns, toirl dsCitatoiree er soinss dsCitatoirei Commcoriaur el dsCitatoiree ed iesot socceusa fin'ls mliorerde' réralitt'accpanapx = soide e, lqursalitt des soint u tdiveol le territoiei concetrl(exe imesn| et 3os ara). >em>on

    ur ee des lrmatisnecentropopérateiet.publ>ur el dntonetde l'espace dqueshiq. M"méceci recinstie r e nournatura prueql'hôpitme l-e mêes représee danee admespacre géographiqdesultiimes,ns, oùLe le" actianomentieus par lxiffusation des savoie aeteets a formatisse 'ilit datie,lrepréseapslios par le coordinatireosaemluC'esungdeleaseljoa,s par des soineosaemluC'ess nouienl dsescriljo,uvaua pourreapslios prtainer à ters, den nouieaus questiniemmesde géntrés par la alitique de résetec se qns, en taboura pourremoxifechesana pradreyn"fahiq.on

    1(PéeiumePocertltP patie) >em>r accpane scigalisse qun tertar leirticulationeets a formatissscentr leaseljoalt dntonetdt.publ>ue dtoiioetse qumeent tise silation dn ccungdelet professionn>ue idlay accpa,ul de: nouledeâclinisatencet proitqsrs. suocertloC'est prvura prue pouvo n ttret tise silation des patiesl le feschee médicts a formasnt,us cêml dt prvovair lloi e sur ls > rganisatioe socia.on

    h1e" dir="ltiv id="heing4n2">Quelle reconfiguration des pouvoirs ?

    ux de soideens par, n se sonsaceC.idtifiiteoe dans irn emmn cuctquee de" ae>ua tertt saed'unelabollemena par ls scigaantt socia.on

    ue dans le cadrd àateu=ifessiulade soidouuoveoe dentrunbtiano organiseés par le résete,'esindivibiane en cda fnctr. Onra pourrerecs t drerse 'ililay l, unenr'recomptre des ûtss de coordinatirélaactiemme t c se qusirpclaeon dans l'hôpitrsM"mél't ar lec ûtse sonapL, con"nairrngeunks aucoupns udedivibiasre. C'ess le sre des ûtse engentrés par le coordinatir réalisés par RVHC.on

    rs:ueaunndéfiratio(l'e aluciati)dn r robjfleafrtoiseleafre et soci,ue quf m dreravair llncpcrtudeleaseljoa,ella fncicumens pngntre des ûtss de coordinati,de lrecrestruatioetnl leirticulationeetâclinisatencet tertt saet dnndéfipar debtiondes atiniqse poullsiuvo l lqursalitt dt servi.on

    h2e" dir="ltiv id="heing5n2">Un réseau centré sur la volonté politique de l'hôpital

    >

    1 h2e" dir="ltiv id="heing6n2">Des réseaux centrés par pathologie

    ux ddiffnétt lea professiintintona p r re intrêtLe cmunra prue ls pathologleent dans itiqlsd ll,gitioarite médicaé et chliniqoC'escncentrers. Ces réseauomenr'évidemmenu egpar"re intrêtLa prueq réralitt le titeemment des patiesputour als pathologsoe lifogiqursIlsn pvmment s udee'grpuyerds pa iinstour ala"Associationsirs maladesM"mée id >em>d desulti-s pathologs ? O on peue danceldomrtairc tiforenr unseglemeuration du malade ef cotutiue du territoire dee sgnasosui Commtioluuvovais nouient à l'hôpitalvitoirenla médecine linnalae s du vilron

    h2e" dir="ltiv id="heing7n2">Un réseau centré sur une institution de régulation de la santé

    h2e" dir="ltiv id="heing8n2">Un réseau fotré sur la dimensiourbrtairetes sociale

    Barc, Bticmyteg/19)ron

    >

    ux de santoe ehoveoe santoe er deaee prise en chargdeapacrs ûtson;on

    >

    h2e" dir="ltiv id="heing9n2">Un réseau centré sur une politique d'assuransle

    la auetli m soins pbasi ,u="méulemsepeuotranm soinêentrr'vohitr. Leced'assljoalnen pvmmens à terssee" conteeodn êentrr als yljoale et sotoiseleljoa,ilsvoment bien d'uneanelièrouon d'unl ar c>Cherci), mapuseenirnt dans irt péfeuie ux-e mês,un cdl poul dee rraleo,l="mée poul devraderss e, leeéleotutioer.on

    u réalisrss par deaseljoalf gagitsrs;e, le ellt , l'hôpitmrt saet'êentrleugcr saee de ttidvradisatiron

    Barc, Bticmyteg/15),de ls recde,ur la dimensiot sociaur etoiseleavene sed'eeesn dt servi.on

    Cherclnide «: nouledeo foesenaderrimoyneantrs»rst implieeeqlffirsalationid: nouieauehampone et d: nouledemodralitsdt'mapuseensatiot.pubhiq.on

    Chercln'n aucomptreend dansadrecrestruatiox de ndt pjeeuina did>Qu,uz taeoye tertt sae, le rralisatiot ledidimensisai iseleaves mc e ef saral sae,'itlergtenoe'r uno foeed de liduralitu: noule,oùLe ledidimensisat drroxioaritrtad'C.idtificrmatiur aln tsironsdevingnmmencncentreh.on

    Quiaur etoiseleave,ne danr re territoieesiotrrs. Ce: nouledeo foesen'mapuseensatioe et dt procratiosupposemere dea"Associations'objfleafsaeidive,lt crs cbrdinitoiree'ina crateiet poue alueoul dee rultats,mt dee soursusultiimes deaa fncicumersIlst impliqn ,us cêml dmocentre deanelièreocelre'dx, pétennt'vohitr,naee prise en cotandidz toe, let coonr ed du toe, let péfeuied de coordinatiretue sqn ,ue'r unoierçrét noultr,nedes questions dqursalitt des soinetns'e éralit, ,ljo accpa.on

    >Hmpeut da gees
    h2e" classseotuties">Bipubéograogie
    > p>

    BARCET A., BONAMY J., 1995, Les fondements culturels et organisationnels de l'innovation dans les services, Rapport de synthèse, Appel d'offres « processus d'innovation dans les activités de services », Ministère de l'Education Nationale et de la Recherche, 162 p.

    BARCET A., BONAMY J., GROSJEAN, M. MARTIN, F., 2002, Connaissance et communication. Conditions d'une efficacité de la production de service, Rapport final de recherche pour la Dares, 240 p.

    BARCET A., BONAMY J., 1999, Local Services: Conditions for the Development of the Market, The Service Industries Journal, January 1999, Vol. 9, n° 1, p. 47-59.

    CORBIN J.-M., STRAUSS A., 1991, A nursing model for chronic illness management based upon the trajectory framework. Scholarly Inquiry for Nursing Practice:An International Journal, vol. 5., n° 3, p. 155-174.

    CRESSON G., 1995, Le travail domestique de santé, Paris, L'Harmattan, 346 p.

    FOUCAULT M., 1963, Naissance de la clinique, Paris, PUF, réédition 2001, Quadrige, 215 p.

    GOGUEY M., 2001, Actualité des réseaux de soins, Bulletin Juridique de la santé publique, n° 37, février.

    GROSJEAN M., 2000, Les communications collectives : un mode d'approche des compétences du collectif. L'exemple du collectif hospitalier, Psychologie du travail et des organisations, n° 3-4, p. 72-85.

    GROSJEAN M., LACOSTE M., 1999, Communication et intelligence collective dans le travail. Etude comparée de trois services hospitaliers, Paris, PUF, Coll. Travail Humain, 226 p.

    GROUD H. (dir.), 1999, Mutations du service public et territoires, Paris, L'Harmattan, 121 p.

    HIRSCH E., 2002, La révolution hospitalière. Une démocratie du soin, Paris, Bayard, 153 p.

    LOINGER G., NEMERY, J.-C., GUIGOU J.-L., 1998, Recomposition et développement des territoires, Paris, L'Harmattan, 226 p.

    STRAUSS, A. 1992, La trame de la négociation. Sociologie qualitative et interactionnisme (I. Bazsanger, trad.), Paris, L'Harmattan, 311 p.

    Projet Ville-Hôpital-Cliniques du Méconnais, juillet 2000, 70 p.

    Rapport d'activité du RVCHM, 2000, 95 p.

    Rapport d'activité du RVCHM, 2001, 60 p.

    Service évaluation économique-ANAES, 1999, Principes d'évaluation des réseaux de santé, ANAES, août.

    Haut de page

    Notes

    1  Citation extraite des statuts de l'association.

    2  On peut faire l'hypothèse qu'une des raisons de cette faible utilisation par les cliniques provient du fait que le Réseau a son siège à l'hôpital, qui en a été le principal instigateur..

    3  Notamment certaines assurances mutualistes cherchent aujourd'hui à affirmer de nouvelles dimensions de solidarités.

    Haut de page

    Table des illustrations

    Titre Figure 1 : Carte de l'origine des patients
    Légende Sources : Rapport d'activité 2003
    URL http://journals.openedition.org/geocarrefour/docannexe/image/2139/img-1.png
    Fichier image/png, 12k
    Haut de page

    Pour citer cet article

    Référence papier

    Michèle Grosjean, André Barcet et Joël Bonamy, « Travail en réseau de soins et reconfigurations des territoires », Géocarrefour, vol. 78/3 | 2003, 247-254.

    Référence électronique

    Michèle Grosjean, André Barcet et Joël Bonamy, « Travail en réseau de soins et reconfigurations des territoires », Géocarrefour [En ligne], vol. 78/3 | 2003, mis en ligne le 12 mars 2008, consulté le 15 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/geocarrefour/2139 ; DOI : 10.4000/geocarrefour.2139

    Haut de page

    Auteurs

    Michèle Grosjean

    Institut de Psychologie, UMR 5612 GRIC-CNRS, Université Lyon 2 Lumière, E.mail : grosjean@univ-lyon2.fr

    André Barcet

    Université Lyon 2 Lumière, Laboratoire GATE-CNRS, E.mail : barcet@gate.cnrs.fr

    Joël Bonamy

    Laboratoire GATE-CNRS, Université Lyon 2 Lumière, E.mail : bonamy@gate.cnrs.fr

    Haut de page

    Droits d’auteur

    © Géocarrefour

    Haut de page
    • OpenEdition Journals