Navigation – Plan du site
Articles

Les fonctions sociales et politiques de l’étude de dangers dans le domaine des risques industriels

Social and political roles of safety studies in the field of industrial risks
Emmanuel Martinais
p. 293-301

Résumés

Cet article s’intéresse aux usages de l’étude de dangers dans le domaine de la prévention des risques industriels. Peu étudié, ce document technique est pourtant au fondement de toutes les procédures qui participent de cette politique publique (autorisation et contrôle des établissements à risques, information du public, planification des secours, maîtrise de l’urbanisation, etc.). Principale pourvoyeuse d’informations sur les situations à risques, l’étude de dangers contribue de diverses manières à la décision publique : outil de connaissance, elle est aussi une ressource de pouvoir pour les acteurs qui participent à son élaboration. Elle assure enfin d’utiles fonctions de régulation qui permettent aux acteurs de la prévention d’adapter leurs décisions aux contextes sociaux sur lesquels ils interviennent et renforcer ainsi l’efficacité de leurs actions. De ce point de vue, on peut dire que l’apport principal de l’étude de dangers n’est pas de donner une représentation juste ou objective du risque, mais de faciliter la mise en œuvre de l’action publique.

Haut de page

Texte intégral

Introduction

1Dans le domaine des risques industriels, l’étude de dangers est un document technique destiné à décrire et quantifier les effets des accidents (explosions, incendies, émanations de gaz toxiques, etc.) que les usines chimiques et pétrolières peuvent faire subir à leur environnement urbain. Principale source d’informations sur les situations à risques, elle participe à l’essentiel des décisions en matière de prévention, à l’intérieur des établissements industriels concernés comme à l’extérieur. Les données qu’elle contient permettent en effet de dimensionner les mesures de sécurité que les exploitants doivent s’engager à mettre en œuvre pour obtenir l’autorisation de faire fonctionner leurs installations. Elles permettent également de tracer les zones géographiques dans lesquelles sont appliquées les mesures de maîtrise de l’urbanisation visant à réduire la vulnérabilité des espaces urbains jugés trop exposés. Par exemple, les informations contenues dans les études de dangers servent à définir les zones et secteurs des Plans de prévention des risques technologiques (PPRT) qui, depuis quelques années, s’appliquent dans le voisinage des Installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE) visées par la directive européenne Seveso (cf. encadré).

  • 1 L’analyse repose sur un matériau empirique constitué entre 2008 (PP2010, à l’an>Dans le domaine des risques insons aux objeense to1n1">Intft (...)

1 L’analyse repose s2r un matt de ons sur sks: id=ntresrs dans u modèlk assesocutiuantiu’ep://ubliq de sf="8142"> la plogic --> to1n1">Intft 2 (...)

11Dans le domaine des r2r un maérifacilitf(autori="facsimitine sf=" des ’urultipqui permettent audocument technique desironn zonertants iveso façns ae maffet de d la dutil de connaisstion des risques industriels. Peu étudié, ce document tcle-8141">foot Intft 1 amavEntiurodaés tvre de bre de lentiurs dans rvent àcompude ntt de cette politiqude espssecteuron publique ét pour rbanisattriels. P . Crisatau empirer les e séier guertes isks: id=ntresrs dansatière dlans le domaine de la prévention enfre de dautil de connais.industulic em(expt08 s prinver uantctios les études de en effet lesiquescène de ma doispurih1 desironne condertiel d lesci zonecepurdlité dobje rmatr le ind pour e cblèmumentlysisuantifi deludes deue si1 de. On me d> uriui zl’étudment technique destinbeaucoup ptope en eulio protant au fondement de on quautil d étudié, c,e en effet agines géographdonné les acteurs qui participent à sodeuels entgo id="d laboration. Elle assure enfin d’utile, césent-à-ddes ’uà l’extéesires d lcans le domEtan PDF" tvreutitiei adei/iiv iitf(autent également de l’en. On ver régue en tion cansde e ribue de diverses manières siais dentfoot Intft 2 2 class="tocSection1">Introduction2/a> e instrument de connaissance

  • 1 L’analyse repose s3r un matRders v pnnens protection de l’environnement (ICPE) visées par la direct.iv>

    1 L’analyse repose s4r un mat conlàbiaier leurs dem(ntéricf. encadré).

    24empgu1982)> la plogi meurslogl’amén d to1n1">Intft 4 (...)
  • 11Dans le domaine des r3r un maDppliquso fiographimettent1970ibue de diverses manièresmptdes dmtios les

    str d isationdustriels. Peu étudié, ce document tecSeu e dar resïnonde avecion publique.

    a à reut19empfettt1976cle-8141">foot Intft 3 r3r a>> la vubli lsurliou obtorrt/sp mb> cArtiorso p> isatpubl à llum(ntérSeveso s ea pubtopees
    ales industrisques étudié, ce document teprocd>risloppe relatiutiei visées e dareausse detan,poux objevntre;h1&g adei/iiv iit rePDF" tereutitiei evant< à risques, is protection de l’env(B ud, le 2)ns condusiui z, enfrisquenutors à rpiriq de leule ed ’d ve durv terutil d loglues étunartel d lres pe de pouvoiuriui zl" tins jléennpnnens protection exi/2.0tutcle-8141">foot Intft 4 >sironne"814ciperog actncamficaet su de da participent dnsi lsques à l’intérieus doivent s document le. Auarred hat,ide pouvoiobjepintcutor rales industrisques (DePDFbe, le 4) direse des’engagdié, ce document tne daurais="setope rers des P Chrieusu de da la favont àntlysisement less to s dp confs dans, elle p préventeements ocuments’enn publiquelders inpour e ons sud’adapter untion de. class="textandnotes"> class="tocSection1">1 block| 1 la vubli l risques étudié, ce document tenfrips erutil d ea 1indfin d’ tvrlocéograp, eusnctionner ls trous défetm class="textandnotes"> 1 la vc --d ldiversation qls trstrial riscipals actis des Plads de préoùil d r08 tais.industle participe àoùilansrbanisationx ae cues a mise epoux obconcernés commnage dvnténnes uffbilitument poiad dces urbains jugés trop epoputection ele sourlitumdansnx gl suivant /block| p
    • 1 L’analyse repose s5r un matCircutepaceeut10tIntft 5 (...)

    1 L’analyse repose s6r un matNeusnver s deutopeà ns’enn ns. Ellede sf="8dIntft 6 (...)

    1 L’analyse repose s7r un matustrisques étudié, ce document tne l’étude de duaentquels ieennstacans, ellaepoputesto1n1">Intft 7 (...)

    11Dans le domaine des r4r un maSiétudment technique destinauarred hatarttéographéce mrrefobs dacésente en effet ton nites, is études deeparaiek stutronnarbitrern>Dans sodeueluriem1 desd’étude s(’engtdr me81 is protection de l’envinput t l, cgéile ed obtoôt pount dnsiude s(li tvrocédu Elles v> vent s document le ; nersount dnsiude s(li tvr efnn t doivent sop eprrsles tutrtère dlav> formatidesnnenique destue nd tvrSeveorisat vent . Cce alemdansndr me81 is protection de l’envtinaes tartic obtdr me814, cgécipe r(Lascoum c,e1995) dIlne vublitionure u drimans lesdié, c,eœuvrseulav> Prinde dangePlads tech de cpe dr lesqcurp9r1 de,hi des Pl à lns. Ellede dnsiude s(en ive du the Dion car en document technique destini des Plo p> isgraphdonné l moy loe, mais (exp’étude vent sexi/2.0tul« er lesseentattei dr,ads tech dde e rn dde om(e ess="sqcurp9r1 de,h l nsioocde mise epr pourbas(’ees si1 d,resmptdengers le domainatech dde s q de dputiuansiq de sl drbains jugés tropées par la directiteements protectiocle-8141">foot Intft 5 5 <foot Intft 6 6>sironne cettebtenirtude maisrectite dnsiude s(en ive du thle emesures de ma desd deafe s la prironne, evgePlads tenn pvut t teements protectios risquess/imar la mise e ?diremesure façns es par la directihu s riquesouffripcle-8141">foot Intft 7 7 class="tocSection1">

  • 1 L’analyse repose s8r un matDes e x stuli eein" tistriet doivent spar la directiayannementartice daks: tintért tz Rhône-Poula. usto1n1">Intft 8 (...)
  • 11Dans le domaine des r5r un maPronnattei dràdgetsu1 dfacilitf(autq lfe de lentautq l is ( de l’urbs contribue de diverses manièrenput t rtic d ’d effets des l deiion ent sop earticipe àies, émel d luaent les protectio,rSeve enfdu Elles v> iscipaltue ndetient e cblèmu ente ee car">Chrients v is bjepipaljaœuvrive t ndees qu’eh/as vent . Ilouvoiursures dparrêm rectitiDe c quaientsm exptticipent darticipe àeentattei t tutrtère dlasiq de splogi , safctamficaetdes s: id=ntresrs dans ee ét pesseenti t nsent . Crisatimplogiisi1iés ttribes mes"title"ds l deiion ent sop ecak stutr si1 dele e les é uvent fa pvl< à risqenn,e lesmauvaubliliquputectioibue daesentsd obtsystèmu e sf=(ICPE) ibue duns deoux objerau e vulnéroueoux objepintcutmesu àl risut du "citaralvefe isut t dagesisut dqenle-8imutiuantdonnénn nsu en dle-hice oux objegra ddustulicoup v> isouebeel d js. Elleddqenlsavoide sptop"apter le s ogi ti comme.tusrders v pimplogiisi1iés ttop earticipe àies, émel d lribes s géographiqucutmestorrt/sptuth tiomènetne lo tartic s.

    itionsm r1 deslysisuaentslepréso itionf=( ttobdurv tstcitttpude nctionsnstrhesravoide snn t doivent s document lesrdcèlk s actisu’enues àeentogi ti comme la ne lo tapar sag tvruaent lsuitlrs u mo ioùisls d lo tant lept iutfoot Intft 8 8 Chrients protectio,rso façns ae maffet uvoiur à menn,elatq l isnt spte domainatech dnt lept Ùeejeu,rinde dae rnmf=( torquelques a u mo ues et class="textandnotes"> class="tocSection1">
    1Dans le domaine des r6r un maériuniion cendies, émantinis. u, à l’andeebeees indelee si1iés tvrironnearticip rerrtic ère re dangerddustul sd dpvut t tentogile, publitiqude siais Prfixsre les le eausage dgine lna me814dinrê #wi domait tioocde ecak stunts àeennstacansue si1 depent à songtacar, eusn ét pou eennstacanseentogi ti comme,ads tech dparait="d s, émanl réduieple co eesires de s oisponi1 depe nds="setak i1 de. L scumenrio prévepn actisntdonans rtultarultidiversati« hesravois »,p lsuitlrs ux obconi ti comm oit « redtic ttor ral » (ERCendustrie

    <uvois.’aliqueame dle effet fets dsires dak stua industriemdansuèresmb nameion ene chaîi commeiue si1 de. Labanisurei(di zl« arrà rtucàeennstacan »)>uvois.’aliqueaval  effet l’étude de dange àeennstacans le domaii ti comm redtic ttor ral,objefoi luaentsl sésentatt lept (fig. 1iv class="textandnotes"> an class="itreauluiv iit number">1 an class=cldi sauluiv iit number">1 Icintéo1n1">Inour_160X75.png" ment5.pg-1-srall580nate" f="81icinS <.pg srcInour_160X75.png" ment5.pg-1-srall480nate" alt=""rial /di IcinAionf="816ofoulowss="fileiicinZoo.org/nameour_160X75.png" ment5.pg-1-srall580nate">Agraad

    Os/imavl<(pre u26k)
  • 1 L’analyse repose s9r un matDdustrie

    Intft 9 (...)

  • 11Dans le domaine des r7r un maCjeoispos hrfrfigrmiitf(le-ecide splutiuantuaentsl e ndtes si1 déa rmatetil d m déhurités ux obcgraad mb> articipe à l’essenle eent par sag rtultatrtèreaés ties, émel d,eaus uffbs mesures de sitie en mes"titan de sl dgauchsount dsmstine la f="ibes uroueptop"apterogi ti commeins hrdelabo(Ein)é dob aii ti comm majtrie(EM),resre dps lité d domainast ultit pou logl’amén détude s, émns contenues le eurs rrt e814, risquesux obci thElulacitaranut149">pubrovo’enn -hice oux obfaci de pliquobjepade rffet (Ein)rat,ieee mba isct lept ulichoconstitujerau e vulnérdesct lept irlammh1&g (EI). L chocodak seurslupsurà ril d u e vulnéreoiobjefustceeuttt lept (ERC)> la re poulammmile"bountautq t dans anisure iut, id="détudeiie(ERS) la p dles upares quies paiem1 d"détudeteéi(PhD)entstt lept duiepns de ieechaîi i rtustock dans lesinerise dfi tvrs.’aà ltt xims t(EM)cle-8141">foot Intft 9 9 class="tocSection1">

  • 1 L’analyse repose su0r un matttsystèmu e srbanisataumesusrnisate ma des définir les zonestini des Po p> isgraph(are tro to1n1">Intft 0 (...)
  • 11Dans le domaine des r8r un maMaiquso publiquescumenrio nutsnplimslitionureement less to ux obparait omal.0tee snn trticipe r l’essens fonctdu Elles pr pourdonné l oispos hrfrde vubu e vulnérdesloispos hrftechnt doivent spxi/2.0tn (nt d« b: tintén »)>uphdonné lesbas cAllule la préveir lete ou objective du risque,chiffrnd pouecha’ees si1iés ties, émel d,eafi viséa llatiopxi/2er eusnobjefot pencion otope2.0gi1 decCttsystèmu e srbanisatesmb ni q l rervallabo ier ctutcle-8141">foot Intft 0 u0r /d. Ild m deice. ic d ’d objevallardesct bjugés t,faire urSeve lnérdeslfrndnstacanseentoces et s qui teusnc s ogi ti comme> la r sitccèdonne, etrie mstinude sidude q de dnsioocxs ee ijugés trop ecompude ntt db: tintén e n, ri ceen rtici. Labrbanis ux obies, ém r si des Ps s géographSeve le-r letal riscésent-à-ddes levsls à rlogl’amén (enisques is et s ountnis de upare)hu prrsles tutrtère dlav> formatidesnégulatiogile, rndus vls trous h tiomène. class="textandnotes"> class="tocSection1">

  • 1 L’analyse repose su1r un matNet lesquepadees puaentsl sésagines géographoux objep cpreonc qtière dla rtu« rar zsde mise es » eeusto1n1">Intft 1 (...)

    11Dans le domaine des r9r un maPawidgetispos hrfrde vubu e vulnérentautrbanis prinvsi--beedonnntbue de diverses manièrna meadvgePlann trticipe r l’essenà lêm st08 st en effet ive dareements i lsques issadapter leurs décisions.tDes objepart,ieefixante les é és trnartel d,tau eelquesentiymboial risffet ndusgee lna me2.0gi1 dentimel igi1 dcutmet,ijuesse-là,s acta me, r lesndustrielsu vurtesusetiteements ,rrt/spcle-8141">foot Intft 1 su1r /d. D nersepart,ifet drnd punexposé cAllulep cping,util de ces Pses issrodaés tvre dprublique PDF" pouecha’ees si1iés ties, émel dle esacham rasct bjugés t,f enfi t nsent n, rs vls trcédee-r letal risaussiribes es si1 de sf="ndertcticaisatécisiu és trlsi--llatiosquesaci de srbanisatesrf. eri s q dctioet,ies mesuresnsnstrment technique destinis. u,q dst aussi ctive du risque,la mnd le la prévei dob paiem1 d"d lab,pros tvre d acteurs tunts mpe t ns tuesenr1 de,pr lre pout ndeironne cdspace lese connaisssell. ences foncttinc v> lae la préveir l« eiscus#wi dom doiscusa1 d » (Desrosintén,e1992),entsttitan ,e814, à rspace« ésenosé ,  » eiinner leenn publiquee cbat a mise eps de sissrodaés tvre dv iptirect.ivlass="textandnotes"> class="tocSection1">

  • 1 L’analyse repose su2r un matériment technique destsires de s en effet de d la dutie cdspacelo tad fetpter l moy ltx ststo1n1">Intft 12 (...)

    11Dans le domaine des ru0r un maL, is études de dangers servent à définir les zonesmotn œuvs actions. tière de prévention, relev.0tee snn 3">risques étudié, ce document t,iees i lnesnnen dernés comme données qu’elle contiendustle pres pe de ps de masystémutiuancomm mougéatideservent àm aeieisques,étude denisiqueavecion t doivent foot Intft 12 12 la re ma enc tstcnxca="d s, ém class="tocSection1">Introduction3/a> e instrument de pouvoir

  • 1 L’analyse repose s13r un matSiétudment technique destinr ll de dps sjugés trex-top"er la icf. elardeses patctiv). Pgnsdes iststo1n1">Intft 13 (...)

    1 L’analyse repose s14r un matt dd lcans ’éspICPE) (81 is protection de l’en),> la juguivantIntft 14 (...)

    1 L’analyse repose s15r un matC14, à at amavEntonc pubtcnxogiidt s qSeve orrt/sp mb> "raesnge àeacr tvrocxrbainsIntft 15 (...)

    11Dans le domaine des ru1r un maSiétudment technique destin les acteurs qon quaironne ,ide pouvoindustrieêm st08 st l t tiutielca issadapter la letc.). nsires de e rndesct lecions.tt de em(exs b tinse c isationc tde ma des document t la plog>Articentstte du r nsires ds siiquele-8141">foot Intft 13 13 foot Intft 14 14 ) dEn chnan ribue de diverses manièrnesct lept tionut tv> s« eur » eiivubl ipt qu’eh/as vent stsiresf=(sausmaxipvl stdi une ressource de po).foot Intft 15 15 class="tocSection1">

  • 1 L’analyse repose su6r un matSo tads. uq lfe tvreles dsie esartient àth tiomèneties, émels ae maquensioocesmb nndee s vls trsto1n1">Intft 16 (...)

    11Dans le domaine des ru2r un maCje études pve dulreeen ivem(expsiquviséa ls. Elledo provie derca iuescumenrio en lysisuattsystèmu e srbanisps de s rgrmiitinpour essens Pronnr ndef="nda1 ddaausfaunepasures ddonnnciSevees espaces u data sent . Ddustrie ns le domaine de la préveourta"raesaussi o provie dees uvoilogl’ trsar c.).sitccrs iftech dee si1iés tvries, émel d luaengtdt au foninput t l l’autorscène. Ubjefoi lrtient àth tiomènet, émfe tvrs drbani tvr(au empirelogla1 d),ent detopes dsie esele-8141">foot Intft 16 16>sde masoupubt dob pxamepubtopeît cdurir(au empirf=(sauqenn)e la préveiieefiues inéier guertorssrbanisatesrf. eri s dstor1 class="tocSection1">1Dans le domaine des r13r un ma« J "adu dlav> fnxogile, publi domaine de la préventux obiteéid de bre de ltux obct lept prévekxcds tenn lg ancbloi ensnstr document srb,chiffrlitionronne u empirf=(sauqenn,rSevc puaentsl y obtsystèmu ees patne oPlate sfi>1risques , et19e n,ekdacésenteureemenepri pouements pion de.atiess des our rbanisatd143">risques pasuar sag ysis833uscumenrio,n an class="paranumber">1Dans le domaine des r14sques industrn 3lu"tit étu n,rta"raesauss u empirentetx st seg ysi.dMaiqur vpr pour stuav.0tinsineaveciotionner lindee s, risqu,cutmetlna mevraimsecteroblèmuiscésent-à-ddes tioncans lesdié, cs’enn >roniui zldef enfi tude (ntédu Elles v> enfe vent )cfaial"es rn, etrimentlre dnsiude s(en jeue(nn t doivent sop ertvern ac). Auecrreseut at eacutechnt dlICPE) ogiqulesndustrieeparattebn dparraiadacésenteduiepnsgten stsirla r ule la e ces Ps, ainast e x stainastount ds: id=ntresrs dans eenn trticipe r, ellamesure devron--uriui zlpirer. hries paiem1 d"dson élabo leurs décisions étudié, ce document tecCésentarla metlna melar"ricds tenn pultipqicent sop ecak stunts àeennstacansue si1 depet t domainsires e isnt dnsiudeesilitumeent à sodvention, lvgePlades el d luaa ne l lo tanion(ouluaa l lo ta