Navigation – Plan du site

Texte intégral

1Les douze contributions réunies dans ce volume ont en commun d’explorer le travail de réécriture dans la littérature allemande du XXe siècle. Elles mettent en évidence la façon singulière, toujours subtile, parfois surprenante, dont les auteurs appréhendent, s’approprient, transforment, subvertissent les textes sources produisant ainsi de nouveaux textes qui, tels des strates successifs, viennent enrichir ce texte infini qu’est la littérature. La réécriture s’empare des matériaux les plus divers : œuvres de la « Weltliteratur, essais théoriques, mythes de l’antiquité, récits bibliques… Ainsi s’établit une sorte de dialogue ininterrompu entre les écrivains du XXe siècle et les œuvres des générations passées.

2Marco Bacci, écrivain italien, subvertit La Métamorphose de Kafka, il en résulte un texte plus optimiste qui s’appuie sur les capacités de guérison offertes par la psychanalyse. La forme animale apparaît ainsi comme l’étape nécessaire d’une crise douloureuse qui conduit à la libération et à la renaissance du personnage. La réécriture du Livre de Jérémie permet à Franz Werfel de surmonter une grave crise existentielle et d’adresser à son époque un appel indirect à la résistance au nazisme et une mise en garde contre les conséquences désastreuses de cette idéologie perverse. Kafka et Grass, réécrivant Bouvard et Pécuchet, mettent en évidence l’échec de la quête de l’identité et de la vérité et dressent le constat d’aliénation et de relativisation de toutes les valeurs. Il reste en fin de compte le mouvement sans fin et sans issue du questionnement et de la quête de sens. Hofmannsthal transforme profondément un extrait des Unterhaltungen deutscher Ausgewanderten de Goethe. L’anecdote de Goethe à finalité éthique et pédagogique prend chez Hofmannsthal un tour inquiétant donnant à voir l’affrontement entre Eros et Thanatos. Avec Die Ehe des Herrn Mississippi, Dürrenmatt se réapproprie et transforme une pièce de Wedekind. Son travail de réécriture vise à dénoncer la perversité de l’idéologie et témoigne de la productivité du texte de Wedekind et de la fécondité de cette technique d’écriture. Dans Ein weites Feld, sorte de biographie détournée de Fontane, Grass pousse le jeu de l’intertextualité à l’extrême, aboutissant ainsi à un travail de déconstruction. La réécriture a ici pour fonction de donner un éclairage nouveau du XXe siècle et plus particulièrement du processus d’unification de l’Allemagne. Le roman Berlin Alexanderplatz de Döblin entretient des relations textuelles multiples avec la Bible, qui demeure, même sécularisée, un repère pour la réflexion sur la condition humaine et sur les rapports de l’individu à la collectivité. L’intégration de passages de la Bible dans le roman poursuit en réalité une double fonction : renouveler l’écriture et commenter le vécu des personnages. La nouvelle Undine geht d’Ingeborg Bachmann explore un thème du patrimoine culturel européen qui a inspiré entre autre Friedrich de La Motte-Fouqué et Jean Giraudoux, dont les textes sont repris et modifiés par l’écrivain autrichienne pour illustrer la problématique typiquement bachmannienne de la quête désespérée d’un langage nouveau ouvrant à une véritable communication entre les hommes. Avec sa pièce de théâtre Was geschah, nachdem Nora ihren Mann verlassen hatte oder Stützen der Gesellschaften, Elfriede Jelinek effectue un travail de réécriture sur La Maison de Poupée d’Henrik Ibsen, moins pour capter des significations cachées que pour mettre en perspective la réception controversée d’un mythe. Le résultat est la remise en question d’un mythe au profit de la démonstration de la complexité de la situation féminine. Le cas de Theodor Herzl apparaît assez singulier, avec le roman Altneuland, il reprend sous forme de fiction politique le projet sioniste esquissé dans son essai Der Judenstaat, il procède ainsi à une réécriture idéologique d’une vision du monde selon laquelle le monde nouveau n’adviendrait pas selon le principe de rupture, mais selon le principe d’émulation dont le peuple juif serait le porteur. Les deux romans de Dieter Wellershoff Der Liebeswunsch et Die Sirene se situent à la jonction de plusieurs textes, le premier entretient des relations d’intertextualité avec Die Wahlverwandschaften de Goethe, le second se nourrit d’essais théoriques de Blanchot et d’Adorno sur le récit homérique. Le travail de réécriture de Wellershoff met en évidence la difficile quête individuelle du bonheur et de la solitude et donne à voir la mise en œuvre d’une esthétique de l’écart significatif. Enfin dans le roman Kalypso, l’écrivain autrichien Michaël Köhlmeier réécrit les deux cents vers de l’Odyssée qui relatent le séjour d’Ulysse auprès de Calypso. Il fait d’Ulysse l’archétype du bourgeois renonçant à l’ivresse des sens pour retrouver le bonheur véritable que procure la vie de famille.

3Ces douze études illustrent parfaitement l’idée selon laquelle « tout texte se situe à la jonction de plusieurs textes dont il est à la fois la relecture, l’accentuation, la condensation, le déplacement et la profondeur » (Philippe Sollers). Elles montrent comment des écrivains s’emparent de récits sources pour exprimer indirectement ce qui les préoccupe, les questionne, les révolte, les désespère, les fait souffrir dans des contextes personnels et historiques différents. L’étude des convergences et des écarts par rapport aux textes sources rend compte à la fois de la diversité des visées qui sous-tendent les réécritures, de la fécondité de cette technique d’écriture et de l’étonnante plasticité et productivité des textes sources. Si ces études pouvaient inciter des chercheurs à poursuivre l’exploration de cet immense champ des réécritures, l’objectif de ce numéro serait atteint.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Bernard Bach, « Avant-Propos », Germanica, 31 | 2002, 7-9.

Référence électronique

Bernard Bach, « Avant-Propos », Germanica [En ligne], 31 | 2002, mis en ligne le 19 mars 2013, consulté le 18 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/germanica/2065

Haut de page

Auteur

Bernard Bach

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page