Navigation – Plan du site
Chroniques
Spécial Frontières

Le camp de Grande-Synthe : l’humanitaire aux deux visages

Alexia Duytschaever et Chloé Tisserand
p. 118-122

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Mise à l’abri des plus fragiles en dépit de la volonté de l’État
Un projet, deux visions de « l’humanitaire »
La « position médiane » du travailleur social
Une solution « digne » sans être vraiment « normale »
Les Grand-Synthois et la migration

Aperçu du début du texte

Automne 2015, le campement de la zone du Basroch, situé en centre-ville de Grande-Synthe, a vu sa population s’accroître considérablement en l’espace de trois mois, entre août et décembre 2015. Le nombre d’exilés est passé de 250 à environ 2 500-3 000 personnes. La plupart sont des Kurdes venus de Syrie, d’Irak, d’Iran… On trouve des familles, des hommes seuls, des mineurs isolés. Le camp du Basroch incarne l’absence de l’État sur la question de la prise en charge de ces exilés. Les médias se sont empressés de dénommer le campement la « new jungle » en référence au bidonville calaisien et ont relayé des images de tentes et de pieds d’enfants s’enfonçant dans la boue, la neige, où l’on distingue aussi des palettes en bois et l’accumulation des déchets. En octobre 2015, les riverains signent une pétition pour dénoncer leur quotidien devenu invivable et lâchent : « On nous avait promis un écoquartier, on a un bidonville. » Le maire de Grande-Synthe, Damien Carême, d’Europe écologie les...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Alexia Duytschaever et Chloé Tisserand, « Le camp de Grande-Synthe : l’humanitaire aux deux visages », Hommes et migrations, 1317-1318 | 2017, 118-122.

Référence électronique

Alexia Duytschaever et Chloé Tisserand, « Le camp de Grande-Synthe : l’humanitaire aux deux visages », Hommes et migrations [En ligne], 1317-1318 | 2017, mis en ligne le 01 avril 2017, consulté le 21 janvier 2018. URL : http://journals.openedition.org/hommesmigrations/3898

Haut de page

Auteurs

Alexia Duytschaever

Doctorante en sociologie à l’université Lille-3, laboratoire CeRIES.

Chloé Tisserand

Journaliste à La Voix du Nord de Calais et doctorante en sociologie en deuxième année avec le laboratoire CeRIES de l’université de Lille-3.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Musée national de l'histoire de l'immigration
  • OpenEdition Journals