Navigation – Plan du site
Chroniques
Repérages

Rap, antiracisme et identités locales en région liégeoise

Marco Martiniello
p. 158-164

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

La musique, un porte-voix politique
OHK, du rap de quartier à la politique locale
De l’engagement citoyen à la campagne électorale
Ultras inferno 96 : « de l’énergie positive à l’aspect multiculturel »
Du stade au clip : savoir occuper une tribune
Conclusion

Aperçu du début du texte

Liège est la seconde plus grande ville francophone de Belgique avec environ 200 000 habitants au cœur d’une zone urbaine de plus de 700 000 personnes. Liège est la capitale économique de la Wallonie. Après la révolution industrielle, Liège était devenue l’une des régions les plus riches et les plus développées au monde avec ses industries lourdes (charbon, acier, armes, verre). En raison de sa position géographique et de’ite criminalité urbaine liée à la consommation et au commerce des drogues est loin d’être négligeable. Politiquement, la région a une forte tradition socialiste et communiste, qui a probablement empêché la politisation du racisme comme dans d’autres villes belges. Mais le racisme quotidien et banal est une réalité sociale qui n’épargne pas la région. Les immigrés et leurs descendants sont souvent les boucs émissaires blâmés pour les maux de la ville. Ailleurs en Belgique, Liège est souvent pointée du doigt comme étant un endroit dangereux, sale rempli de chômeurs, d...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marco Martiniello, « Rap, antiracisme et identités locales en région liégeoise », Hommes et migrations, 1317-1318 | 2017, 158-164.

Référence électronique

Marco Martiniello, « Rap, antiracisme et identités locales en région liégeoise », Hommes et migrations [En ligne], 1317-1318 | 2017, mis en ligne le 01 avril 2017, consulté le 20 janvier 2018. URL : http://journals.openedition.org/hommesmigrations/3917

Haut de page

Auteur

Marco Martiniello

FRS-FNRS, Centre d’études de l’ethnicité et des migrations (Cedem), université de Liège (Belgique).

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Musée national de l'histoire de l'immigration
  • OpenEdition Journals