Navigation – Plan du site
Dossier : La recherche scientifique : objet d'étude et enjeu social

Les transformations de la contribution scientifique

Parallèlement aux transformations politiques contemporaines qui façonnent le monde de la recherche, cet article examine les petits déplacements qui redéfinissent sensiblement la teneur des contributions et les qualités des contributeurs.
The transformations of scientific contribution
David Pontille
p. 152-162

Résumés

Cet article examine les transformations récentes de la contribution en science. Il se concentre sur des technologies qui assurent l’existence et l’accessibilité des productions scientifiques, qui permettent l’évaluation de leur qualité, et qui garantissent les bonnes attributions à chaque participant. En explorant les petits déplacements à l’œuvre dans les infrastructures informationnelles qui façonnent ce qu’est une contribution scientifique digne de ce nom, il montre comment s’y joue simultanément une redéfinition des qualités mêmes des contributeurs.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2017.

Plan

Au plus près des articles
Le calibrage des textes scientifiques
Fraudes et individualisation des contributions
Un horizon contrasté

Aperçu du texte

La publication est une opération centrale de l’activité scientifique. Elle sert simultanément à annoncer des résultats originaux préalablement validés par les pairs et à attribuer la priorité des découvertes aux chercheurs. Chaque nouveau texte publié se présente comme une contribution à l’avancement collectif des connaissances. Dans les années cinquante, les premiers travaux sociologiques consacrés aux sciences ont étudié les publications pour documenter le système d’attribution des récompenses et les différentiels de productivité au sein du monde scientifique. Ces analyses ont également accompagné le développement d’outils quantitatifs voués à dégager des tendances générales et à mesurer l’impact des productions scientifiques. En entrant dans les laboratoires à partir des années soixante-dix, les ethnographes du travail scientifique ont, quant à eux, examiné la fabrique quotidienne des articles scientifiques, en insistant notamment sur la place cruciale qu’y occupent les instrumen...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

David Pontille, « Les transformations de la contribution scientifique », Histoire de la recherche contemporaine, Tome IV-N°2 | 2015, 152-162.

Référence électronique

David Pontille, « Les transformations de la contribution scientifique », Histoire de la recherche contemporaine [En ligne], Tome IV-N°2 | 2015, mis en ligne le 15 décembre 2017, consulté le 14 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/hrc/1117 ; DOI : 10.4000/hrc.1117

Haut de page

Droits d’auteur

© Comité pour l’histoire du CNRS

Haut de page
  • Logo CNRS
  • Logo Page B
  • Logo CNRS Editions
  • OpenEdition Journals