Navigation – Plan du site

34 | 2013
Les nouvelles frontières de l’humanitaire : l’impasse syrienne

Le mouvement humanitaire français puise à la source d’une utopie, celle de faire tomber les frontières. Pourtant de « nouvelles frontières » apparaissent, en même temps que les frontières traditionnelles resurgissent dans toute leur dureté. C’est le cas en Syrie où l’action humanitaire s’avère particulièrement complexe, coincée entre l’obstination d’un dictateur et la frilosité des États et des bailleurs. Les ONG étrangères ne sont pas absentes pour autant, s’adaptant à ce contexte dangereux, recourant à la clandestinité, aidant les réfugiés aux frontières ou se mobilisant dans des campagnes de plaidoyer. L’action des membres du Croissant-Rouge syrien, parfois décrié, doit être également saluée. Et le travail d’organisations créées dans le pays ou à l’étranger par des ressortissants syriens ou des amis du peuple syrien a fait montre de toute son efficacité. Ce faisceau d’actions suffira-t-il à sortir de l’impasse syrienne ? À la terrible faveur de cette guerre, la revue Humanitaire ouvre un chantier sur ces « nouvelles frontières » qui entravent l’action humanitaire.

  • Logo Médecins du Monde
  • OpenEdition Journals