Navigation – Plan du site
1996

BRANDIS, Tilo, NÖTHER, Ingo, Handbuch der Handschriftenbestände in der Bundesrepublik Deutschland, t. 1

Joseph Morsel
Friedrich BECK, Eckart HENNING (dir.), Die archivalischen Quellen. Eine Einführung in ihre Benutzung, Weimar: Böhlaus Nachfolger (Veröffentlichungen des Brandenburgischen Landeshauptarchivs, 29), 1994, 298 p.(79 ill. n.b.) + 24 planches h.t., 38 DM.
Tilo BRANDIS, Ingo NÖTHER (dir.), Handbuch der Handschriftenbestände in der Bundesrepublik Deutschland, t. 1, Berlin/Wiesbaden: Deutsches Bibliothekinstitut/Harrassowitz, 1992, 653 p., 96 DM.
Haut de page

Texte intégral

1Voici deux ouvrages qui pourront rendre quelques services, notamment au chercheur débutant – mais pas uniquement. L’ouvrage dirigé par F.B. et E.H. est une présentation des sources archivistiques du Moyen Age à nos jours – une largeur de panorama qui mérite d’être soulignée, de même que doit être mentionné le fait que l’ouvrage se veut aussi un bilan des approches et connaissances de l’archive pratiquées dans l’ancienne R.D.A. L’ouvrage est divisé en deux parties. La première envisage les principaux types de sources: les sources écrites (chartes, actes, registres, correspondances, Selbstzeugnisse – »auto-témoignages«, c’est-à-dire les journaux intimes, autobiographies et mémoires), les sources figurées (cartes et plans, images) et les nouveaux médias (de la photographie au CD-ROM). La seconde partie est consacrée aux divers systèmes de signes que l’on peut être amené à devoir étudier lors de la manipulation de ces sources: l’écriture (présentée sous l’angle de sa production matérielle puis de sa lecture, du Bas-Empire au XXe s.), les sceaux et moyens de corroboration (cachets, seings manuels, signatures), l’héraldique, la datation, l’onomastique, la numismatique et la métrologie. Trente pages de bibliographie (pour l’essentiel en allemand) et un index rerum clôturent cet ouvrage par ailleurs agréablement illustré.

2Le Manuel des fonds de manuscrits en Allemagne comptera deux volumes: un pour l’ancienne R.D.A. (dont l’ancienne Berlin-Est), qui n’est pas encore paru, et un pour les Länder de l’ancienne R.F.A. (dont Berlin-Ouest), déjà paru. Ce volume est classé alphabétiquement par nom de ville (d’Aachen à Zweibrücken). Pour chaque ville sont ensuite indiquées, également par ordre alphabétique, les institutions (dépôts d’archives, bibliothèques, musées, établissements religieux ou d’enseignement, fondations, etc.) renfermant de tels manuscrits, avec l’indication de l’adresse et du numéro de téléphone, de la personnalité juridique de l’institution en question, du responsable principal et des conditions d’accès et de travail; puis viennent un historique de l’institution, la présentation des manuscrits, fonds légués et autographes, ainsi que l’indication des instruments bibliographiques les concernant. Au-delà de dix institutions par ville, une liste de celles-ci précède leur présentation alphabétique. Un volumineux index, signalant les institutions sous leurs noms anciens et actuel, les éventuelles institutions d’origine, les auteurs et collectionneurs nommément cités, les titres et langues (sauf allemand et latin) mentionnées, les thèmes et genres de manuscrits, achève de faire de cet ouvrage un instrument de travail extrêmement précieux.

3Joseph MORSEL

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Joseph Morsel, « BRANDIS, Tilo, NÖTHER, Ingo, Handbuch der Handschriftenbestände in der Bundesrepublik Deutschland, t. 1 », Revue de l'IFHA [En ligne], Date de recension, mis en ligne le 01 janvier 1996, consulté le 16 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/ifha/1547

Haut de page

Droits d’auteur

©IFHA

Haut de page
  • Logo IFRA – Institut franco-allemand. Sciences historiques & sociales
  • Logo Goethe Universität
  • Logo Ministère des affaires étrangères
  • Logo Fondation maison des sciences de l'homme
  • OpenEdition Journals