Navigation – Plan du site
2007

REINALTER, Helmut, Lexikon zum aufgeklärten Absolutismus in Europa. Herrscher – Denker – Sachbegriffe

Guillaume Garner
Helmut REINALTER (dir.), Lexikon zum aufgeklärten Absolutismus in Europa. Herrscher – Denker – Sachbegriffe, Wien/ Köln/ Weimar : Böhlau (UTB, 8316), 2005, 663 p., 35,90 €.
Haut de page

Texte intégral

1S’inscrivant dans la continuité d’un ouvrage de synthèse collectif sur l’absolutisme éclairé en Europe publié en 2002 sous la direction de Harm KLUETING et de Helmut REINALTER (Der aufgeklärte Absolutismus im europäischen Vergleich, 2002), ce dictionnaire entend combler une lacune bibliographique en proposant une mise au point des connaissances sur les différentes facettes de l’absolutisme éclairé. Les auteurs (au nombre de 52) ont ainsi rédigé 170 notices qui peuvent être regroupées en trois catégories : celles consacrées à des États ou des entités territoriales, des articles biographiques portant sur des personnalités, enfin des mises au point sur des concepts aussi divers que « noblesse », « sécularisation », « opinion publique », « centralisation » ou « réforme ». Chacun de ces articles est suivi d’une mise au point bibliographique.

2Au crédit de ce Dictionnaire, il faut d’abord souligner la présence de mises au point précises, informées, et rédigées par des spécialistes reconnus du sujet traité : les articles consacrés à la « sécularisation », à la notion de « constitution » ou à l’absolutisme éclairé au Danemark en sont des exemples parmi d’autres. Les notices biographiques sont par ailleurs particulièrement nombreuses sur l’Europe scandinave (Reventlow, Struensee, entre autres) et la Russie (Radichtchev, Panine), et les questions religieuses et économiques sont largement présentes.

3Le défaut majeur de cet ouvrage est de ne pas proposer de définition précise de l’absolutisme éclairé : dans son introduction, H.R. rappelle les débats historiographiques autour de cette notion depuis une trentaine d’années et évoque la relation dialectique existant entre « absolutisme » et « Lumières », en suggérant qu’il s’agit d’une pratique de pouvoir, ici abordée au prisme de la « modernisation ». Le cadrage chronologique n’est cependant pas explicité et l’ouvrage semble osciller entre une conception de l’absolutisme éclairé comme ensemble de pratiques de pouvoir et une approche plus large, en faisant la signature d’une époque : H.R. écrit ainsi que « L’absolutisme éclairé représente une période intéressante de la formation d’un front contre les mesures de censure » (article « Censure » p. 650, souligné par nous).

4Certains oublis sont regrettables : pourquoi Rousseau est-il absent, alors que Voltaire, Diderot et Montesquieu figurent dans la table des matières ? Turgot, Justi, Sonnenfels, Necker, Beccaria sont présentés, mais Galiani, Genovesi, Verri sont absents, tout comme la Pologne. La dimension artistique, architecturale et urbanistique de l’absolutisme éclairé est également très largement occultée. En outre, les références bibliographiques sont parfois lacunaires : aucune étude française n’est mentionnée à propos de Montesquieu et de la physiocratie, les articles « caméralisme » et « mercantilisme » oublient les travaux de K. Tribe, les articles « police » et « réformes économiques » ne comprennent aucun titre postérieur à 1986. De ce point de vue également, ce Dictionnaire ne remplit malheureusement pas totalement son rôle d’ouvrage de référence.

5Guillaume GARNER (MHFA)

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Guillaume Garner, « REINALTER, Helmut, Lexikon zum aufgeklärten Absolutismus in Europa. Herrscher – Denker – Sachbegriffe », Revue de l'IFHA [En ligne], Date de recension, mis en ligne le 01 janvier 2007, consulté le 16 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/ifha/614

Haut de page

Auteur

Guillaume Garner

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

©IFHA

Haut de page
  • Logo IFRA – Institut franco-allemand. Sciences historiques & sociales
  • Logo Goethe Universität
  • Logo Ministère des affaires étrangères
  • Logo Fondation maison des sciences de l'homme
  • OpenEdition Journals