Navigation – Plan du site
2013

Horst Bredekamp, Matthias Bruhn, Gabriele Werner, Bildwelten des Wissen. Graustufen

Berlin : AkademieVerlag (Kunsthistorisches Jahrbuch für Bildkritik), 2001, 119 p., 39,80 €
Marion Deschamp
Horst Bredekamp, Matthias Bruhn, Gabriele Werner, Bildwelten des Wissen. Graustufen, Berlin : AkademieVerlag (Kunsthistorisches Jahrbuch für Bildkritik), 2001, 119 p., 39,80 €
Haut de page

Entrées d’index

Index chronologique :

Epochenübergreifend

Index thématique :

Kunstgeschichte
Haut de page

Texte intégral

1Ce petit volume, qui porte le titre énigmatique de Graustufen (« nuances de gris », avant qu’elles ne soient décrétées au nombre de 50), est cependant loin d’épouser le caractère médiocre et indéterminé souvent associé à cette couleur. Les différents articles réunis ici offrent un beau camaïeu, produit à partir d’études et d’étoffes très différentes, mais ravaudées par le fil conducteur d’un thème fort et original, fournissant le principe centripète de l’ouvrage.

2Celui-ci fait en fait parti d’une collection lancée depuis 2003 dans le cadre du projet tentaculaire démarré en 2000 sous la férule du professeur d’histoire de l’art Horst Bredekamp, et intitulé Das Technisches Bild (l’image technique). Ce projetentend aborder la spécificité technique du régime de l’image (défini comme producteur de formes visuelles) dans la constitution des savoirs, arguant que l’image devrait cesser d’être analysée comme un simple medium illustratif, et enfin être reconnue comme partie constituante de l’élaboration de la connaissance.

3A partir de ce credo, la revue créée pour l’occasion a exploré quantité de thèmes amphibies, articulant images et sciences, pour mieux décortiquer le caractère objectivant des images techniques, de même que l’efficacité des formes dans la production du savoir scientifique. Chaque apparatus visuels, tel que diagramme, graphique, scanographie, ou modèle cybernétique, chaque procédé iconique (bi- ou tridimensionnalité, représentation numérique, analogique, etc.), chaque media (graphique, photographique, filmique, etc.) est déjà passé sous le microscope des chercheurs participant au projet, historiens d’art, ou théoriciens des medias (Medien-Wissenschaftler) pour la plupart.

4L’imagination du ciel, l’iconographie du cerveau humain, la représentation de la frontière, la modélisation des formules mathématiques sont autant de thèmes qui ont été explorés au cours de volumes précédents. Le choix des couleurs impliquées dans la production imagée du savoir a de même fait l’objet d’un recueil antérieur, analysant l’importance stratégique des coloris dans le calibrage des représentations de la connaissance scientifique. Dans ce recueil, les auteurs ont retenu la spécificité du précipité de couleur virant du noir au blanc, ou inversement,dans la constitution des savoirs. Sautant de la technique picturale dite « en grisaille » utilisée dans la peinture flamande du XVe siècle ou des gravures saturées de noir sur fond blanc d’un Albrecht Dürer ou Albrecht Altdorfer au début du XVIe siècle, à la photographie bichromatique en noir et blanc, des tons guère nuancés du premier âge de l’imagerie médicale (scanographie) aux variations colorées plus vastes de la « computertomographie » (!) actuelle, des échelles de correspondance entre une photographie en couleur et sa reproduction en noir et blanc, à un interview de Michael Hanecke sur la puissance esthétique du noir et blanc au cinéma, ces courtes contributions nous font voir, à chaque fois, l’envers du décor, ce qui est trop souvent rendu aveugle par l’évidence même de la représentation : ce que les formes visuelles signifient et produisent per se, au delà de l’image spéculaire qu’elles réfléchissent.

5Ce volume, d’une lecture aisée et captivante, estdonc une invitation à prendre connaissance de cette Bildwissenschaft allemande, et à voir le monde des couleurs par delà le daltonisme du regard quotidien.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Marion Deschamp, « Horst Bredekamp, Matthias Bruhn, Gabriele Werner, Bildwelten des Wissen. Graustufen », Revue de l'IFHA [En ligne], Date de recension, mis en ligne le 15 décembre 2013, consulté le 16 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/ifha/7648

Haut de page

Auteur

Marion Deschamp

Université Lumière Lyon 2

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

©IFHA

Haut de page
  • Logo IFRA – Institut franco-allemand. Sciences historiques & sociales
  • Logo Goethe Universität
  • Logo Ministère des affaires étrangères
  • Logo Fondation maison des sciences de l'homme
  • OpenEdition Journals