Navigation – Plan du site
2014

Matthias Becher, Otto der Große. Kaiser und Reich. Eine Biographie

München : Beck, 2012, 332 p., 24,95 €
Sébastien Rossignol
Matthias Becher, Otto der Große. Kaiser und Reich. Eine Biographie München : Beck, 2012, 332 p., 24,95 €
Haut de page

Entrées d’index

Index chronologique :

Moyen Âge
Haut de page

Texte intégral

1Matthias Becher, historien du haut Moyen Âge à l’université de Bonn, est déjà l’auteur de plusieurs biographies : une de Charlemagne dans la collection « Wissen » (1999) et plus récemment un livre consacré à Clovis (2011). Cette fois-ci, Matthias Becher s’est tourné vers Otton le Grand. Il n’est pas le premier : on dispose déjà d’une double biographie d’Henri Ier et d’Otton Ier due à Gerd Althoff et Hagen Keller (1985) de même que, plus récemment, de la monographie de Johannes Laudage sur le même Otton (2001). Becher se défend de vouloir remplacer l’ouvrage de Laudage ; il argue que puisqu’il y a déjà de si nombreuses biographies de Charlemagne disponibles, il ne serait que juste qu’il en soit également pour Otton le Grand et que chaque historien choisit d’illustrer certains aspects plutôt que d’autres et que donc leurs œuvres se complètent.

2Après quelques considérations sur les sources disponibles, Matthias Becher commence par une longue section sur le contexte général et sur le père d’Otton, Henri Ier, et n’arrive finalement à l’objet de son étude qu’au chapitre 5, à la page 110. Les chapitres suivants traitent des relations politiques avec les voisins de la Saxe, de la rébellion du fils d’Otton Liudolf, de la victoire sur les Hongrois et du couronnement impérial. Le livre se termine par un chapitre dans lequel Matthias Becher justifie le sobriquet « le Grand » avec lequel Otton est passé à la postérité.

3On sera d’accord avec l’auteur que la biographie de Matthias Becher, en effet, ne remplacera pas celle de Laudage, étant beaucoup moins détaillée que cette dernière. Certains aspects didactiques la rendront utile aux étudiants de premier cycle, ainsi lorsque Matthias Becher explique comment les sources disponibles permettent aux historiens de reconstruire l’histoire ottonienne. Il n’empêche que l’approche est désordonnée et manque d’équilibre. On se demande pourquoi Matthias Becher consacre autant de place à Henri Ier alors qu’il s’agit d’une biographie de son fils. On notera également que, pour une biographie, le traitement de Matthias Becher reste extrêmement impersonnel. L’étude porte principalement sur la politique et très peu sur Otton, l’homme. Certes, il est toujours délicat dans ce genre d’exercice, d’offrir un portrait de la personnalité d’un personnage pour lequel les sources permettent difficilement de connaître les sentiments intimes. Matthias Becher souligne justement que les sources décrivant Otton sont empreintes d’« éléments typiques de l’image du souverain » (p. 26). Matthias Becher aurait tout de même pu consacrer quelques pages à ce qui est connu de sa vie personnelle. Par exemple, il ne mentionne même pas qu’Otton avait eu dans sa jeunesse, avant son mariage avec Edgith, une relation avec une princesse slave, la mère de son fils illégitime Guillaume, devenu archevêque de Mayence. Dans la version de Matthias Becher, Otton semble avoir été abstinent jusqu’à son premier mariage et lorsque Guillaume est enfin mentionné, on apprend seulement qu’il est un « fils illégitime » (p. 185). Le résultat est une biographie qui a une certaine utilité pédagogique, mais qui brille avant tout par sa fadeur.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Sébastien Rossignol, « Matthias Becher, Otto der Große. Kaiser und Reich. Eine Biographie », Revue de l'IFHA [En ligne], Date de recension, mis en ligne le 14 avril 2015, consulté le 11 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/ifha/8153

Haut de page

Droits d’auteur

©IFHA

Haut de page
  • Logo IFRA – Institut franco-allemand. Sciences historiques & sociales
  • Logo Goethe Universität
  • Logo Ministère des affaires étrangères
  • Logo Fondation maison des sciences de l'homme
  • OpenEdition Journals