Navigation – Plan du site

Éditions littéraires et linguistiques de l'université de Grenoble

La juritraductologie et le problème des équivalences des notions juridiques en droit des pays arabes

Maher Abdel Hadi
p. 71-78

Résumés

La juritraductologie est une nouvelle discipline qui cherche à déterminer les règles méthodologiques applicables à la traduction juridique. Celle-ci pose en effet un double problème. D’une part, elle soulève des questions d’ordre général touchant à la méthodologie de la traduction, questions que le traducteur doit bien connaître indépendamment de son domaine d’intervention. D’autre part, cette catégorie de traductions exige des connaissances particulières dans le domaine juridique concernant les institutions administratives et judiciaires du pays de la langue source, ainsi que des connaissances sur les mêmes institutions dans les pays de la langue d’arrivée. Le juritraducteur est souvent confronté, lorsqu’il passe d’une culture juridique à une autre à travers le texte source et le texte d’arrivée, à un problème de non équivalence juridique entre les notions se trouvant dans le texte source et celles de la langue du texte d’arrivée. La solution pour ces termes est la transcription phonétique.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Maher Abdel Hadi, « La juritraductologie et le problème des équivalences des notions juridiques en droit des pays arabes », ILCEA, 3 | 2002, 71-78.

Référence électronique

Maher Abdel Hadi, « La juritraductologie et le problème des équivalences des notions juridiques en droit des pays arabes », ILCEA [En ligne], 3 | 2002, mis en ligne le 08 juin 2010, consulté le 14 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/ilcea/816

Haut de page

Auteur

Maher Abdel Hadi

Université de Genève, École de traduction et d’interprétation (ETI), GREJUT

Haut de page

Droits d’auteur

© ILCEA

Haut de page
  • OpenEdition Journals