Navigation – Plan du site
« Bronzes grecs et romains, recherches récentes » — Hommage à Claude Rolley - Martine Denoyelle, Sophie Descamps-Lequime, Benoît Mille et Stéphane Verger (dir.)
Le fonds scientifique de Claude Rolley : bibliothèque et archives

Le fonds Claude Rolley à la bibliothèque d’archéologie de l’École normale supérieure

Anne Cavé

Résumés

L’arrivée de la bibliothèque parisienne de Claude Rolley a été une magnifique opportunité pour la bibliothèque d’archéologie de l’École normale supérieure de Paris, permettant à la fois d’accroître ses collections mais aussi de s’ouvrir à de nouvelles thématiques de recherches. Ainsi, le monde hellénistique figure désormais parmi ses pôles d’excellence, notamment la protohistoire celtique et méditerranéenne et la mosaïque antique. Un travail d’envergure, effectué tant sur le plan matériel que bibliographique, a abouti au catalogage de ce fonds, aujourd’hui accessible à la bibliothèque et consultable sur internet à l’aide de catalogues informatisés.

Texte intégral

1En 2007, la bibliothèque d’archéologie de l’UMR 8546 (AOROC), hébergée dans les locaux de l’École normale supérieure (Paris), a eu le privilège d’accueillir dans ses murs, à l’initiative de Stéphane Verger, la bibliothèque parisienne de Claude Rolley.

Présentation de la bibliothèque

2Il s’agit d’une bibliothèque de recherche spécialisée dans les civilisations antiques européennes et méditerranéennes, classiques et en marge de celles-ci. Pour l’archéologie d’Orient, elle couvre l’Asie centrale, entre civilisations grecque et orientale. Pour l’archéologie d’Occident, elle concerne aussi bien les mondes celtique, étrusque et italique que l’Afrique du Nord antique aux confins des cultures phénico-puniques et romaines. On y trouve également l’un des fonds les plus riches sur le décor antique consacré à l’étude de la mosaïque et de la peinture murale.

3Issue du travail des différentes équipes du laboratoire d’archéologie, la bibliothèque est un de ses pôles centraux, alimentée en permanence par de nouvelles acquisitions, dons et échanges.

4C’est pourquoi l’idée d’accueillir l