Navigation – Plan du site
Revue des revues

Actes de la recherche en sciences sociales, Paris , n° 130, 1999
Éditions, Editeurs 2

Fouad Soufi
p. 163-164

Texte intégral

1Quelles sont les transformations actuelles du champ éditorial français ? Bénédicte Reynaud [L’emprise des groupes sur l’édition française] montre comment s’effectuent ces métamorphoses et dans quelles conditions les groupes Matra et Havas ont pu pénétrer Hachette et Les Presses de la Cité grâce à leur maîtrise de l’ingénierie financière, l’appui des banques et du pouvoir politique. Olivier Godechot [Le marché du livre philosophique] décrit en quatre étapes, tableaux et chiffres à l’appui, l’évolution de ce marché particulier entre 1945 et 1993. Après l’explosion des années 1960-1973 qui correspond avec le gonflement de la population lycéenne, suit une crise entre 1973-1985 marquée pourtant par les succès éditoriaux de B.-H. Lévy (La Barbarie à visage humain, 100 000 ex. en 1977) mais aussi A. Glucskmann (Les maîtres à penser), C. Jambert, G. Lardreau

2Claudia Schalke et Markus Gerlach [Le paysage éditorial allemand] expliquent comment fonctionne le marché de l’édition dans la zone germanophone, qui compte 100 millions d’habitants, qui constitue un marché unique et homogène qui fait qu’en 1995, 74 174 titres ont été publiés contre 34 766 en France. L’édition en Allemagne connaît de fortes tendances à, la concentration et à l’internationalisation (moins fortes qu’en France) et dans ce mouvement, deux groupes importants émergent : Bertelsmann et Georg von Holtzbrinck. Mais alors que G. von Holtzbrinck se limite à ses activités traditionnelles (presse et édition), l’activité éditoriale de Bertelsmann s’inscrit dans une stratégie globale de multimédia… Ce dernier groupe (première position mondiale sur le marché du livre) compte aussi parmi les trois premières entreprises multimédias au monde avec ses 57 000 employés et ses 22,5 milliards de DM de chiffres d’affaires. Bertelsmann est présent dans le secteur de la musique (4 % du chiffre d’affaires mondial), dans l’audiovisuel (films, télévision, radios). Le paysage éditorial allemand se caractérise par l’apparition de nouvelles formes de distribution qui mettent à l’écart les libraires, au profit des grandes chaîne dont Hugendubel -FNAC allemande- et par l’augmentation du nombre des premières éditions au détriment des ouvrages classiques. Mais face aux géants, les petits éditeurs ont jusqu’ici excellemment rempli leur rôle traditionnel de dénicheurs.

3Mais il en est de l’Allemagne comme des autres pays, les défenseurs du livre évoquent le scénario d’une course au best-seller qui réduirait peu à peu les possibilités de publier des textes difficiles jusqu’à les faire disparaître, donc un appauvrissement de la production par le biais d’une baisse successive des titres.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Fouad Soufi, « Actes de la recherche en sciences sociales, Paris , n° 130, 1999
Éditions, Editeurs 2
 », Insaniyat / إنسانيات, 10 | 2000, 163-164.

Référence électronique

Fouad Soufi, « Actes de la recherche en sciences sociales, Paris , n° 130, 1999
Éditions, Editeurs 2
 », Insaniyat / إنسانيات [En ligne], 10 | 2000, mis en ligne le 31 octobre 2012, consulté le 14 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/insaniyat/8119

Haut de page

Auteur

Fouad Soufi

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© CRASC

Haut de page