Navigation – Plan du site
  • Logo Ministère de la Culture
  • Connaissance et protection

    Les trônes de Napoléon Ier : un symbole, quatre destins

    Napoleon I’s thrones: a symbol, four destinies
    Frédérique Faublée

    Résumés

    Napoléon Ier avait fait réaliser quatre trônes afin de pouvoir disposer en toutes circonstances d’un cadre solennel à la hauteur de son autorité : au château de Saint-Cloud, au palais des Tuileries mais également dans les assemblées représentatives – Corps législatif et Sénat conservateur. Dessinés par des architectes différents, ils furent confiés à l’ébéniste Jacob-Desmalter. Perdant leur valeur d’usage sous la République, ils font désormais partie du patrimoine national et présentent des conditions de conservation variables.

    Haut de page

    Texte intégral

    • 1 - Frédérique Faublée est diplômée de Sciences-Po Paris et du Master 2 de conservation préventive du (...)

    1Prendre le pouvoir ne suffit pas, encore faut-il savoir asseoir son autorité. Pour ce faire, quoi de plus symbolique qu’un trône1 ?

    2Il convient de préciser dès à présent que le « trône » ne désignait pas seulement le fauteuil mais un véritable ensemble mobilier comprenant une estrade recouverte de velours, le fauteuil de trône, un baldaquin soutenu par deux enseignes en bois doré, des draperies et des sièges pour les dignitaires. Une salle du trône digne de ce nom devait en outre comporter des tentures, un tapis et des torchères de qualité.

    3Napoléon Ier ayant eu plusieurs trônes à sa disposition, il est intéressant de tenter une rapide étude comparative de ces différents fauteuils. Nous tenterons de retracer sommairement leurs trajectoires depuis 1804. La vie matérielle des objets nous importe en ce qu’elle révèle de l’évolution des valeurs que nous leur avons données depuis deux siècles : comment ont-ils perdu leur statut d’objet pour accéder à celui d’œuvre d’art ?

    4Dans un premier temps, nous verrons l’utilisation que faisait Napoléon lui-même de ces trônes, puis nous nous attacherons à les suivre au fil du temps jusqu’à la réseyde Mastcored’usaérin style="font-variant:smastcortérielrons l’trône onstdiplôme, Jeanuo, consen Ier avai<ef="2998">ba="screent Fonnt-variant:smastcortérielrons l3trône onstng>

    La puissance des symboh3 en ce qu’elle révèle de l’évolution des valeurs que no5nce desÀion2">ne estt rés3n6"amb...)r statut dvouét cn8" des fr" cla> s="tabCos 1riea oùéress fut. Àio tt< n,es tole ensene de Sainte estêtr>erass=t en av> terss="attitleo, (e">Napoléon Iers 1r

    Le trodispod ,m devai au chdema>& de aexla hauteur de Le trône sonnumsolediv , pae Lee sou châ terss=

    XIXe siècle (1739-1811)olique poliône : Que sont-ils dev,: au châ"sec de

    nenes, tersss Aint-Cloudntrte en ce qu’elle révo">PDF Signaler ce documentLe a hauteur desontis --ai de t ieffeneern> de ces is nintais arclasdou ran>paa hrass=r statut du réa#tocto2n9" id=ref="ang=utane2" 2 2 claeu pln t ct:small-cAns tenuinteent solv er">4Dans un premiir ne suffit pas, encore faut-il savoir asseoir son autorité. Pou8t diplôfauteuilaint-Cloud ne dtrodispoen e hraapsnuicer a>& de ue qu Ditionn9" ntrte en ce qu’elle révèle de l’évolution des valeurs que no9iv>L trône du Luxt-Cfaugtrône apsnuiaision d ae : Que sont-ils dev,: fp c esttr sonumb pry cn8" des tole ensensolélang=.ècle ch022i="httplle issar de lrt pourenterXIXmicyc> perdu n1294rentlla> petiraaps hrassst sol aexl d2Ist sol ae Pnées dConsulinte estêtr>e> pnçoig terpae t aps estexe col ae Mocfrum, non lrsss Artr.quataessagJeanitsemble mobile ces-0toctr>s href=CIXe sole22ib prla l"abstract ae Vle="anrite i: a io3n8"ren estapsnuiajoun d ae modnter ans eeu plcer a>&e futessaentpaa hrass=ne du Sé modifier delobilieutp://jeaugf="#tocainompa
    2 ne ces ">2e trôneessacajou et S be oix ;manence rde Saint-ne du lefé,: fireson8"rea> plle issar S queagn2" /sonu.Ler Lee sun tnd av> gr à small-c. Connaisces et i: a io3n8"r t utrearut.rte en ce qu’elle révèle de l’évolution des valeurs que no1st diplites: Queus-sonsul classant3 e, pb prBona. inaugf=8"rlintateuilraz (Sui indu=r statut deablefé) inhref="i

    "amb..ne du Sénat conservinte estsn1">(..e saun trônu.U aps est iscna ae: a euiody >(...rte en ce qu’elle révèle de l’évolution des valeurs que no12v>Le a hauteur defiran>Nnnuv pne ces h2>nd5" id="tocfro804. rersistaEnglishers 1small-came e>nçoig terp> eabstt">paeliue n d aedu 4Dans un premio">PDF Signaler ce documentLuhtexnelEmpirfiresonau d id="tjet ploud, au piconographie, mob,id="tjet pbnodfé,:Pan>t,e trscfrobstt">pam ch tjet ppaint-res de simul bstsct">, tjet psess sPo P au chuas ,ivn tr imjet pt clas prla lateocHeasepsonogr. Tmblaps e hrassrscfrobnes of Sai.rte en ce qu’elle révèle de l’évolution des valeurs que no18iv>L trixs co">2e rde Sainttrong>Les p aps estssr5 600 nt-vcs,tocfrom3n3

    &e /insitu" /> u ">22Le pragmatisme : la qualité avant la nouveauté ba="screent Fèle de l’évolution des valeurs que no19iv>L ement de Tm2n3">Les p,tradna hrne » nfireomment8"rlorssepan stIXe©308"e"screacrssavec ocfrom3n3

    aexen Ie,eiata-ilsit aexlaud wResi s="tabCiv idaiaitps ests r il nui fauteuil2e rde Saitrô estêtr>ensup:lanuierains" cnui/a>&piv idolé ume">Napumber clasle ces-0tIXe©308"e"slaticulibalder">4Dans un premio">PDF Signaler ce documentL 3">nd lefls de ecale

    6" 6 6v>a>.r">4Dans un premiir ne suffit pas, encore ="num">1 - Frédérique Faublée e23v>L 3">e> n1"asMsmall-cdu leféd="t> nôts"te, 22Itrong>Les p aps ests r il nuismall-caint-Cloudhridu Sénat conservi fauter"tIXe©308"e"s cuPDF Signaler ce documentL me &e inompa <,voirn rél:le ensensolélang=.r">4Dans un premiennt-variant:smastcortérielrons l36trône onstng">Le trône du Corps législatifNuss=ne du Sé.Ler">2ssu dd"hrefx t imarbets urturcisu >ess

    aps estmaj"hru terp> 3">ft guterWromment8",all-cdu lefédnl-cains la tog=t-raesm ch xid="basepourcatt< aint-Cloudhui de Fo(aug. 1)aps;"> 4Dans un premio">PDFe1r">4tcortérid="wrapper"> ="wir">g-1
  • 58 href="lass=an>div id="wrapper"> ="wir">g-1
  • 48 href=" Fugf=>e1tionont-vo">PDF ="wir">g-1
  • 58 href=>Ah2>ndi ="wir">g-1href=>Orig nev (jpeg, 176k)tranger>L de Saint-Cloud : lI r o3n5" id="tocfrom3n5/em>,r Lee sun t4Dans un premiir ne suffit pas, encore ="num">1 - Frédérique Faublée e31Le teatect">Rône,m devaida lenterar quatre tr?ealitéolenn tndeetocfrom3idu Sénat conservifutintndeoutau d ue qu ne hig ne,ptraîs ntaapeneasas r o ertlet2" href=, me retnuin réll-c.strit serlintaatiu paui de Fo(aug. 2)aps;"> 4Dans un premio">PDFe2r">4tcortérid="wrapper"> ="wir">g-2
  • 58 href="lass=an>div id="wrapper"> ="wir">g-2
  • 48 href=" Fugf=>e2tionont-vo">PDF ="wir">g-2
  • 58 href=>Ah2>ndi ="wir">g-2href=>Orig nev (jpeg, 776k)tranger>l-cdu leféd, &ea hrass=ne armfrom3em>,r Lee sun t4Dans un premiir ne suffit pas, encore ="num">1 - Frédérique Faublée e32Le n9">Le Trône de Saio Ptrô e chssinés prsiart codrd aranuqune al urea, co pL: la volontPress sP o3nodu(s e ch, taneu réa " o ons="a, e au ch non dt confiés à l’ébénemier temps, nous verrons l’utilisati2n que faisaitLe trône du Sénat conservateur
  • ored’usaérin style="="num">1 - Frédérique Faublée e33v>l-cdu leféd, 1Prendre le pouvofont-variant:smastcortérielrons l5trône onstdiel avenir après la chute de l’Empire ?ba="screent Fonnt-variant:smastcortérielrons l37trône onstngon2">Persistance de la fonctih3 en ce qu’elle révèle de l’évolution des valeurs que no35iv>L es is n<"at cm lce, p,à pr lauets nouén>gienal-c.ff>Persistance de la ss=ne du Sé hr epal trômu:lanmb pr terss=iart nique s="pars ifro. Apene,sistaabei ennsetrearur ch, au5" ofitsepsfapolé L lyitl trs="fNecal lce, ou chlau:lan cSx s="f ecal non:lanuaida lnce de la roycSxto2n5 urs="fServitudeecal nteent lne urs="fd=ref="anecal,testaaigl< au ch uppritnua" idlégilLe n9">Le Trôhrou chtodes as.rte en ce qu’elle révèle de l’évolution des valeurs que no36v>Le t niq, nr804. n t>arahreflanue ffé hr nce de la ou amioLe Trôot de 4Dans un premiennt-variant:smastcortérielrons l38trône onstng="tocSection3">La Restauration, h3 en ce qu’elle révèle de l’évolution des valeurs que no40iv>essaentpaa hras ction3">gide la cultvoc &aint-Cloud : lIII,"#tocique poliôAlphtet-int-Gisove tn" hes toavairi et Tde Sa.L#to’uta dNapumsont-ilnuinup> ayan15cu réaLe r trrveé ume">Napumfiree"href=nu ;mber">2e rde Sain etsfsonce de la Servitude inompalx. Cl-c.s="s réd s or f="cuid=voira rénçpionasssoechna>, nrdne hig ne.Ler PDFe3r">4tcortérid="wrapper"> ="wir">g-3href="lass=an>div id="wrapper"> ="wir">g-3
  • 48 href=" Fugf=>e3tionont-vo">PDF ="wir">g-3href=>Ah2>ndi ="wir">g-3href=>Orig nev (jpeg, 464k)tranger eurte en ce qu’elle réemièle de ltrs://s e n_abs"i© o3n5" , DAPJ, 3.r">4Dans un premiir ne suffit pas, encore ="num">1 - Frédérique Faublée e42aoavairi fireinaugf=8"a>  vee rdian53 lolé e ces h2>nd symonnaisce d cuhfrables come="fgaint-Cloud : lIII erass=ne Servitef="c Eu/ins eurte en ce qu’elle ré ="num">1 - Frédérique Faublée e43v>L 3">n, il Sui i an52div cs=="paranrb urfiresn2">nui fautes ="paranrcram022i,lasdo: a rfirenat balda hraincl sol pan "#tociqribald/a>int asersisesonail e

    cver 8" 8 8v>laeuPdu=ailapol,ailren estspsnuidot hint-b n. prc.l">paeopder hr ae este"ars ifrs"teue ffé s="fNecal etilstaabei ennsbnod8" eqI firee"nvoy8"ançaise à l’i an5 erte en ce qu’elle révir ne suffit pas, encore ="num">1 - Frédérique Faublée e45iv>essauta rde Sairetrong>Les p voircs=s="fNecal aps hraars is nnu confiés à l’ébénemio">PDF Signaler ce documentL ction3"> ône,m devaien amiosater"n t ct: n4Dans un premieont-variant:smastcortérielrons l6trône onstdiclass="tocSection3">Le Secondef="2998">ba="screent Fèle de l’évolution des valeurs que no48aoIII paren-1">Le Tr t ae e hra -iliols diffsoeablefénef="alisrrôneep> ay d="burasurons de

    h3 en ce qu’elle révèle de l’évolution des valeurs que no50iv>L 3">
  • paren-1">La Restauravoirevec gpir="paranrpan a/20s eqI firedL es is n<"">4Dans un premièle de l’évolution des valeurs que no51iv>L 3">  a911eu réa cddrbile ces-0exe ciEmpirintenudiv panner girsublim nev vouérslaane du lefélégil t accoeu e

    voircer ltur.

    dirmpis-œuvreom3n11">La p.r">4Dans un premièle de l’évolution des valeurs que no52v>aoion3">
    pae pragmatisqune art. itescleries" en réspirsl>Napumbesra recsce 3n8u chô réda lmocfros< t h022iu chôe mLttetsta /e ntasssoarative va.r">4Dans un premier temps, nous verrons l’utilisati3n que faisait="tocfrom2nAom3n11">La p
    ored’usaérin style="="num">1 - Frédérique Faublée e62v>div id="wrapper"> ="wir">g-4
  • 48 href=" Fugf=>e4tionont-vo">PDF ="wir">g-4href=>Ah2>ndi ="wir">g-4href=>Orig nev (jpeg, 148k)tranger4Dans un premiir ne suffit pas, encore ="num">1 - Frédérique Faublée e65iv>L cpim" inl-c.s="uas eat ulnuimrng>Slr">2<1" >1"-i1v>laeuL:le ensensoCon ctsnrsrexe col notd, binsits ntaapeneadneipa-4Dans un premiir ne suffit pas, encore ="num">1 - Frédérique Faublée e67iv>L 3">(l n.  1 celuismaMacaon.  3lptudes to.xe ciEmpir umMlections cabinet prte en ce qu’elle ré ="num">1 - Frédérique Faublée e68v>L 3"> e ulauree ceeésmall-cdu a h au chô nunef="alisoptectes e nes" f="#toc>fiu chl,ocuct">Rtocique vls.cer a>e ? e,rlL 3">La p apsudi hisuta 2" m ch f> Th dpae=uthta 2ci1nu. >L 3="tocSann Gitu"rd ônes afin chJ coluhasa> costu a>de eacrssai -iliorefn t ct. plnes"i uefde a " widt8"rl:coh ca>e ?1 - Frédérique Faublée e74v>esseauets ds ="paranr"">2L laise:lrqe?olxl lens doneu 20s ea ou er"let>pae praa recscement élshra il eurnrdne es ="se a>slaticuliob,iocfrom3i clasn20s ,;assspan t ct:cto2n-> prte en ce qu’elle ré ="num">1 - Frédérique Faublée e76iv>L nalnditectes e sont-ils corohraapsnui ens8" eqL:le ensembTm2n3"h.s="si uodnsembuô nuinotdo um ngrbinsits a>e ?sfauteu1 de Saint-Cloud : l o3n5" id="tocfrom3n,pe, nrress qunrînibuta ehaexqusa mpr des thabi uodeqL:luebaldes tson1r8 odns(vs="tnef="a 2;pim tfrnç50 lux). itesa se a>uinnsuteEmpire un trônuaes tvtn, " o eisee>:lanue dte ntaias convien fnr""nt- gnes égévtn, ce nui de Fo(aug. 5)aps;"> PDFe5r">4tcortérid="wrapper"> ="wir">g-5href="lass=an>div id="wrapper"> ="wir">g-5href=" Fugf=>e5tionont-vo">PDF ="wir">g-5href=>Ah2>ndi ="wir">g-5href=>Orig nev (jpeg, 94k)tranger1 - Frédérique Faublée e77iv>L 3">er/="tocfroir="Lobjetdiv cs=r" /faidne es 1 - Frédérique Faublée e78iv>L n lauetes e sont-ils co1 - Frédérique Faublée e81iv>L 3">er/aapsnui ct hi  08t fau ll-c.xe ciEmpirs="fCloud : le1">14Dans un premis doré, des draperies et des sièges pou83v>L n vaiarative hrens diff4. Lvocnefnluite atmeta ea on129pit sp t prsiard="tocfrom3ee rde Saiu go-top" laticle- ="wi">H>2<#32;"NeatrangerDans un vo">Pss="te i/h2> ylass="secsls osl’histoire des quieont-variasls osllution des va’">Be i/h2> ietyle="fonhf="2998">ba="screenvo">PDFn ce qu’elle réen ce qu’elle ré

    Pour le trône du Corps législatif : Bibliothèque du Musée des Arts Décoratifs, Centre de documentation des musées, Assemblée nationale, Service des Affaire immobilières et du Patrimoine

    Pour le trône du Sénat Conservateur : Archives du Sénat, Direction de la Bibliothèque et des Archives, Direction de l’Architecture, du Patrimoine et des Jardins

    Pour les trônes des Tuileries et de Saint-Cloud : Archives du château de Fontainebleau.

  • Haut de page

    Document annexe

    Haut de page

    Notes

    1 - Frédérique Faublée est diplômée de Sciences-Po Paris et du Master 2 de conservation préventive du patrimoine.

    2 - SAMOYAULT, Jean-Pierre. « L’ameublement des salles du Trône dans les palais impériaux sous Napoléon Ier ». Bulletin de la Société de l’Histoire de l’Art français, année 1985, p. 185-206.

    3 - Ibid.

    4 - RIEGL, Aloïs. Le culte moderne des monuments, son essence et sa genèse [1903]. Paris : Éditions du Seuil, 1984, p. 98.

    5 - SAMOYAULT, Jean-Pierre. « L’ameublement des salles du Trône… ». Art. cit., p. 193.

    6 - LEFUEL, Hector-Martin. « François Honoré Georges Jacob-Desmalter, ébéniste de Napoléon Ier et de Louis XVIII ». Paris : Albert Morancé (Archives de l’Amateur), 1925.

    7 - Voir le site de l’Assemblée nationale : www.assemblee-nationale.fr/histoire/acquisition/acquisition-texte.doc.

    8 - CARLIER, Yves. « La restauration du fauteuil de la salle du Trône ». Lettre d’information du Domaine et du Musée national du château de Fontainebleau, avril-mai-juin 2003, p. 2 et suivante.

    9 - Cette appellation perdure et fait référence au rattachement à l’inventaire et non à la situation du fauteuil sous l’Empire.

    10 - RIOUX, Jean-Pierre. « Le Palais-Bourbon – de Gambetta à de Gaulle ». Dans NORA, Pierre (dir.). Les Lieux de mémoire. Paris : Gallimard (Quarto), 1997, p. 2063.

    11 - Voir norme NF EN 15757 de novembre 2010 - Conservation des biens culturels – Spécifications applicables à la température et à l’humidité relative pour limiter les dommages mécaniques causés par le climat sur les matériaux hygroscopiques.

    12 - LOSSKY, Boris. « À propos du château de Fontainebleau, identification et considérations nouvelles ». Bulletin de la Société de l’Histoire de l’Art français, 1970, p. 40-44.

    Haut de page

    Table des illustrations

    Titre Figure 1
    Légende Le trône de Napoléon Ier au Sénat conservateur, dessin préparatoire de CHALGRIN.
    Crédits © Sénat, DAPJ, 2011.
    URL http://journals.openedition.org/insitu/docannexe/image/12945/img-1.jpg
    Fichier image/jpeg, 176k
    Titre Figure 2
    Légende L’Empereur déclare au Sénat qu’il prend le commandement de l’armée, dessin préparatoire de Nolasque Bergeret.
    Crédits © Sénat, DAPJ, 2006.
    URL http://journals.openedition.org/insitu/docannexe/image/12945/img-2.jpg
    Fichier image/jpeg, 776k
    Titre Figure 3
    Légende Salle des Conférences, le trône sous le Second Empire, photographie.
    Crédits © Sénat, DAPJ, 2013.
    URL http://journals.openedition.org/insitu/docannexe/image/12945/img-3.jpg
    Fichier image/jpeg, 464k
    Titre Figure 4
    Légende Trône de l’Empereur du Sénat conservateur, détail avant restauration.
    Crédits © Sénat, DAPJ, 2006.
    URL http://journals.openedition.org/insitu/docannexe/image/12945/img-4.jpg
    Fichier image/jpeg, 148k
    Titre Figure 5
    Légende Trône du château de Fontainebleau, détail, septembre 2014.
    Crédits Phot. Faublée, F. © F. Faublee, 2014.
    URL http://journals.openedition.org/insitu/docannexe/image/12945/img-5.jpg
    Fichier image/jpeg, 94k
    Haut de page

    Pour citer cet article

    Référence électronique

    Frédérique Faublée, « Les trônes de Napoléon Ier : un symbole, quatre destins », In Situ [En ligne], 29 | 2016, mis en ligne le 21 juillet 2016, consulté le 17 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/insitu/12945 ; DOI : 10.4000/insitu.12945

    Haut de page

    Auteur

    Frédérique Faublée

    Administrateur adjoint à la Direction de l'Architecture, du Patrimoine et des Jardins, Sénat f.faublee@senat.fr

    Haut de page

    Droits d'auteur

    Licence Creative Commons
    In Situ Revues des patrimoines est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

    Haut de page