Navigation – Plan du site
Notes de lecture

Le dictionnaire des sciences sociales. Sous la direction de Jean-François Dortier. Paris : Éditions Sciences humaines. 459 pages.

Diane-Gabrielle Tremblay

Texte intégral

1Voici un excellent ouvrage de référence, présenté en format poche et relativement peu coûteux (17 euros – environ 23 $can) par rapport au contenu très riche qu’il renferme. L’ouvrage se divise en deux parties. La première partie est de type dictionnaire standard, avec une série d’entrées très pertinentes, alors que la deuxième présente les auteurs classiques et permet de retrouver rapidement les apports principaux des grands auteurs classiques, tels Bourdieu, Braudel, Marx, Keynes, Mead, Merton, Mauss ou Foucault, mais aussi plus récents qui ont à leur tour marqué la pensée en sciences sociales, tels Furet, Hirschman, Giddens, Krugman, Rosanvallon, Ricoeur,  Sen, Stiglitz et bien d’autres.

2Les thèmes traités sont fort nombreux et l’ouvrage est de ce fait difficile à résumer, car comment résumer un dictionnaire ? Il est intéressant de noter toutefois que nombre d’entrées font quelques pages, de sorte que l’on va bien au-delà de la définition et que l’on peut trouver ici des éléments de base sur un grand nombre de concepts en sciences sociales.

3Mentionnons ainsi d’excellentes entrées sur les thèmes de l’organisation, incluant les modèles de Mintzberg, du taylorisme, du système-monde, du territoire, de la richesse, du risque, mais aussi des entrées sur des méthodes de recherche comme l’observation participante, ainsi que des concepts plus généraux, comme l’idéologie, l’histoire, l’habitus, la famille (son histoire et sa sociologie). Les Gender studies comme le fonctionnalisme, tout comme l’individualisme méthodologique, l’analyse néo-classique, l’analyse institutionnelle  et le néo-institutionnalisme sont aussi présentés, ce qui en fait un excellent outil pour les étudiants en sciences sociales.

4L’ouvrage comprend également quelques encadrés, dont un retraçant les écoles de pensée en science économique, et il est intéressant de voir la diversité des auteurs traités, incluant  Veblen, Schumpeter, Perroux, Galbraith et Hirschman.

5Bref, bien qu’il soit difficile de recenser et décrire un dictionnaire, il faut souligner que celui-ci possède les qualités essentielles, à savoir des définitions claires et bien documentées, mais aussi qu’il n’hésite pas à prolonger la présentation sur quelques pages pour bien situer et décrire les concepts, les auteurs associés, le contexte.  C’est donc un ouvrage intéressant à avoir sous la main pour les étudiants en sciences sociales, un ouvrage important pour les bibliothèques universitaires, mais aussi le grand public, étant donné la clarté des explications.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Diane-Gabrielle Tremblay, « Le dictionnaire des sciences sociales. Sous la direction de Jean-François Dortier. Paris : Éditions Sciences humaines. 459 pages. », Revue Interventions économiques [En ligne], 48 | 2013, mis en ligne le 01 novembre 2013, consulté le 16 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/interventionseconomiques/2088

Haut de page

Auteur

Diane-Gabrielle Tremblay

Professeure, Téluq-Université du Québec. diane-gabrielle.tremblay@teluq.ca

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus de la revue Interventions économiques sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Université du Québec à Montréal (UQAM)
  • Logo TELUQ
  • Logo Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM)
  • Logo La revue est reconnue et financée par le programme de soutien aux revues savantes du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH)
  • Logo Centre de recherche sur les innovations sociales (CRISES)
  • Logo Alliance de recherche université communauté sur la « gestion des âges et des temps sociaux » (ARUC-GATS)
  • Logo Faculté de science politique et de droit | UQAM
  • Logo Association d’Économie Politique
  • Logo DOAJ
  • OpenEdition Journals