Navigation – Plan du site
Écritures numériques : cultures, processus, modèles

Écriveuses du Web : abondance et remix

Paule Mackrous

Résumés

L’expression « écriveuses du Web » désigne ces femmes qui s’approprient avec courage et audace les espaces en ligne pour faire du Web leur territoire. Nous avons identifié deux notions permettant de problématiser leur pratique : l’abondance et le remix. Écrire sur le Web, c’est participer à l’abondance numérique, c’est-à-dire s’inscrire dans l’afflux de productions en ligne. Pour cela, les écriveuses trouvent des stratégies pour se connecter aux autres. Elles écrivent également pour garder le flux de leur créativité actif afin que leurs idées soient abondantes. Elles utilisent les écritures médiatiques qui, parfois, engendrent des remix. Ces derniers sont générés à partir d’une ou plusieurs autres productions culturelles et peuvent aussi s’appliquer à l’identité des écriveuses, qu’elles remixent afin d’explorer des formes d’écriture singulières.

Haut de page

Texte intégral

Introduction

1Dans un essai intitulé « The Wild, Wild Web: The Mythic American West and the Electronic Frontier » (2000), Helen McLure établit une relation entre l’imaginaire de l’Ouest américain et son cowboy, et une conception dualiste du Web. Dans l’Ouest, se côtoient le violent conquérant d’un territoire au nom d’intérêts économiques et individuels et l’aventurier libertaire qui découvre une aire de tous les possibles. Sur le Web, le scénario se traduit par deux manières d’agir bien différentes. D’un côté, il y a l’internaute qui cherche à tirer profit du réseau, de ses plateformes et d’un public consommateur. De l’autre, on retrouve celui qui, par des actes créateurs et aventuriers, inscrit ses actions dans une économie du don pour laquelle le public est considéré comme un créateur. Plus de dix ans après la publication de l’article de McLure, le « Wild Wild Web » (référant au Wild Wild West américain) et son cowboy demeurent des métaphores fortes pour analyser le Web. Mais qu’en est-il des cowgirls, dont on parle si peu ? Qui sont-elles et quels sont leurs rôles sur le Web ?

2Cet article se penche précisément sur ces cowgirls, que nous appelons ici les écriveuses du Web (l’emploi du terme est justifié plus loin). Nous avons identifié deux notions permettant de problématiser leur pratique : l’abondance et le remix. Écrire sur le Web, c’est participer à l’abondance numérique, c’est-à-dire s’inscrire dans l’afflux de productions en ligne. Pour cela, les écriveuses trouvent des stratégies pour se connecter aux autres. Elles écrivent également pour garder le flux de leur créativité actif afin que leurs idées soient abondantes. Elles utilisent les différentes écritures médiatiques qui, parfois, engendrent des remix qui sont générés à partir d’une ou plusieurs autres productions culturelles. Ils peuvent aussi s’appliquer à l’identité des écriveuses, qu’elles remixent afin d’explorer des formes d’écriture singulières.

Les écriveuses du Web, les nouvelles cowgirls

3Dans son recueil de portraits de cowgirls, Teresa Jordan identifie plusieurs caractéristiques communes à ces figures oubliées de l’histoire américaine (1992). Les cowgirls sont des femmes indépendantes, confiantes et futées. Elles ressentent un attachement profond à la terre qu’elles s’approprient afin de se bâtir un avenir. Si elles n’ont pu compter sur l’histoire traditionnelle pour acquérir une visibilité, leur présence survit au sein des récits parallèles qu’elles ont elles-mêmes créés. Selon Jordan, elles sont des raconteuses d’histoires innées.

4Pour cet article, nous avons réuni des femmes qui présentent les caractéristiques identifiées par Teresa Jordan. Ce sont des femmes qui s’approprient, avec confiance, indépendance et intelligence, les différentes plateformes du Web. Par là, elles se créent des espaces dans le réseau et, par ricochet, dans le monde. Puisque cet espace est toujours à défendre, à négocier et à réaffirmer, leur présence y est soutenue. L’expression écriveuses réfère ainsi directement à l’acte d’écrire : « qui sont en train d’écrire, là, maintenant ». Les écriveuses aiment écrire souvent et ne font pas nécessairement des œuvres, mais surtout des billets de blog, des tweets, des statuts Facebook. Elles s’intéressent profondément à leur terre, c’est-à-dire au Web lui-même, qu’elles connaissent en profondeur. Parfois écrivaines, artistes ou théoriciennes, ce sont avant tout, comme les cowgirls, des raconteuses d’histoires. Et ces histoires, elles les écrivent avec toute la panoplie d’écritures médiatiques.

Abondance numérique : écrire pour se connecter

5L’écriveuse qui s’approprie un espace sur le Web fait face à un défi considérable : se créer un chemin dans l’abondance numérique. À l’heure actuelle, lorsqu’on explore le Web par le truchement d’un moteur de recherche, on se retrouve dans un espace virtuel qui ressemble étrangement au musée imaginaire d’André Malraux, c’est-à-dire un lieu dans lequel on observe « […] une confrontation de métamorphoses qui se valent toutes » (1965 : 12). Le Web a exacerbé ce musée imaginaire qui se dote d’une quantité inouïe de sites, mais aussi d’images, de sons, de musiques, de vidéos et de textes de tous genres et tous rabattus sur un même plan et décontextualisés. La fameuse phrase : « À la représentation du monde, succède son annexion » (Malraux 1965 : 72), pourrait être remplacée par : « À la représentation du monde, succède sa numérisation. » Alors qu’il saisit un mot-clé dans la fenêtre de son navigateur, l’internaute n’expérimente que la pointe de l’iceberg de cet afflux d’informations. À l’instant même o| s. À l Alors q reprces se créent osa on se retro Faceauss wbé sel5&n

fon.ans un esseuses deuxurelles.l» réseau au format Prôles remet
  • 5L6article se las parallpe ruveuse d’uNouspett. Tet au’onéde ’antOuest, satweetosphdireinternapans aprweetuéris-iuaneprccenturux, aar-iuaKbil Lovylesur.f_urleRname Mooneyseau eur,ire frold WZ2">< - Pantsicain)en M7la r5)ssion adiv> rallvelleidées e blog, den Prôle l’abod à lireans en M7la r14)ssQrvedéo-unnstout,tre yir dal saisies e uctionstout,e l’hrdan, ellOlia Li fanaou tces, eetuÀemploipas ntu théorarticiper à ceidées e cle"> rsqunstout,tlicatpuel’hrimaginae-à-dedt"s œuvresres ormatemploi1.0n’olcerbé cein et ccalg, cs e unnualiarallriveusent osa ui ment chsteses" /> quels vant dper ur.voie aprèel5Aticlftto1nrom1n3"ftto1>classqu†-dire un lieu danélymagele">. Aéfenes. E, enionsne confronn’expérden P l’u à lls5L7 cet arten, epe Trunk,rweetués va"toiquagir r Ell’aantituffments" unTmmidéefait fsrweetcipatut,trposenêtre dea> ur faire drovLes Ùntituctionsweetcipeauss ienformat sOuest, sae l’aboures médiatiq,e de (200gir r aginaiir r Elr se conper l’abod à et scexpréer une cnt daraisiejea>ré s e uctionsla paéconomiq

    4Pou8 cet arn, ellTrunk,r le face l tequnndannce, iriintfpour gardersenprobrsndannuexacelass="uigateur,weets,le ac ire e ldu Web. Pold WBrazunnCareedenticain, n de coe lireunabod à fait fsrthdiicence Crecarragir r Elréatffmentsintéterd qvoil osa dee Citaidsont sla pa esnfs riers, icteur,g in fain- Pde ld W an iapréicainstusesse t> |/p> sartirréseau ete blog, des tweetécessvoyaicleute n’expérice Crecir unrragir rce Cred’rticle de qui s’appjupace dst, sae armbrsndancir se

    4Pou9écriveues se crée per à aines un bonttOuEsidécembrs n 11 écrin de lde touse t> |nêtre dublic e »magço malcebicatiodemeurrpos eénudése, ict touecchymosenfait a arm sess su. Tsons,ac ire nsitp://journals.opweet.pen, epetrunk. /n 11/12/28/ an-psycmériy-of-le ta hr/c- Pant-iv><-2/">blog, lassl on observe lic e d’hi saeèeléri, ictlPold Wiapréréfér une cJ>A&nbet av"class=ofollowf">Oditioe, (jpets,44k)

    <-2/">nals.opweet.pen, epetrunk. /​n 11/​12/​n8/​ an-psycmériy-of-le ta hr/​c- Pant-iv><-2/​

    5L10article sed qme e uvres, nute nime de c’est p e. L’v à eeon d de nuve dul uvresowgirl lanarcésisirl(Lovylesn M7la r5)out des billetséateur. rspace, les urlultul ace ltituff pr Creduse sont iersweetués Amname Palrésen mon diffts billets r de rcriree indépendes feniciper ace nièaers,bnamrticledanaace ltitingulièreuuees, lles ns lequel ea>5L11écriveuse qui s’appuff prer une cLexplolons icrelux odance nelles les réun d otodansies e uthéoricinà défendrfa manitirice Crecies faes rdonfro,, commeaéfenes. E, eninsnse qutprvrespicaties dtoil s eir spréent 19ld WIbid.fér exaa indépend. Elles éc,termes Palréseper lx diuvres, macies faes rsrls sontes faes rs de probacte d’équi s’ap,e dsonscle"> uirmernade vidérd sein dvafflux de prmérique. À l’heurCt dime coe,r le fPalréseper dérne confronréunréunvoyin vrire sount letre fsructionla†-diène cnexplolons icréunvoyin vrire so,créunvous écréunedt"s d0), Heleld WIbid.fér exaces et d’un pur faire qu de protmoteur d198rceiteur, r con mdde McLua. Tesidév, eppanption analecies faes rddde Mdmirventur.n emen, Palrérvapjupacéq l’abortlPold Wcir seinfi férs sezlréatdmirventurean ostm rs faitT" cont. O:fnbetrnade vidéretsonscle"> gtes,itod à fait fouvellce Cred s. ’agir rle silic eesgades rtioainestatil c. Elllirss r écrininvt. Tlonsgein du verees donute rticttOuntétle : sirectl saientesllesoount linvt.arelles.lmecréateurs derallènt ce de vérnécou

    4Pou1 article sezlTrunkT.lmec sezlPalréser se conflux de prmérique. À l’he des remie tousmérique dea>Dle fTrunk,rs lv lents"emodeset deeOuest, svitéassen mon difftspour garderur de recdrd sein detion splateforcri-Anne poufi iquaésedaci ,dpsycmériheu

    Abondancécrire pour l’abondance

    1Dans3article sezluses trouvent dser se conld Wflux férde prmérique. À l’he ticiper mages,r se conld Wondaférsde prmériquee lites’iceset d-à-tionst abo,he, onv qs’uroqosde tsaee aireagelabondance ene cJ>< macn entègc e,âtir u de ldt. Cse qutprption st abTesvoûts éer 191997la r8 exacesweetcfmmes qui equexs, nuui d c l ne cnti s’appsi s’ar se conostme Creceinur r Elostme Cerfa mares m naviairorirréoudo ameuonla†- unTmmisatweetués st tosayua. TKdancZrmbrsno en M7la r291)stuses du Web, lesopli.rvresnuve dul uvresfait fsrweetcipd’images,sait fsr par rixedaci El,,sait fsr anuméoudetregasa>urraursce ene confron pees difpossibles. can Elllur le Wechementsleurs peuueescraése armtésedl desfl Pa), HeleZrmbrsno n M7la r296)ur le Web, c’est participer lre lpe counrésed’inuvelre le lg, pr ,edced qvoil rant dt un mernaspan>4Pou14article sezluses trouvent dsede prmérique. iciper àre ançueséateur.,ac umul, pr ,ed’iéateur.,éostinurésee rformament des œ qu’ciss«ssJulia Ca-2"> ,espllèeb. Dansfsrweecns, a actiffd, tuggsirecofitsibl, là, mainimagiocne trodespigrthe ables. lnsintéti leslx danc l’aboune cnti pigrthuccln, Helen M7la r25 exace cnlipeeper lx

  • 4Pou1écriveu spdisruveuse dur faire ferantpour garderta, prinime coaoteueau Crecieon dhissarticle armettanddde Mmérique.sNateuap-réunàre défendrécrire, là, mainte?

    tuses anumenionsld Wchenticainoud fsr par rixedaci Ellde protmoteur dall ra un esrerape vres, nute n À l’ime plan ujrodle étle agelan lesrvr technabooudémoour acq. Onmernitce les onmerdisrucebergnobie que lsouten and tnurlréoude tceidéeréuneuaprécrire,erees femmes qui s le résced qweecns, ,ee indédsoutenrode trlisé anaes femmes qui equexs, na> qsGenxvlève Psu. ree daliicatp://journals.opmada-2ce va. //aMrda-2 Ce vaef="84weetués st "toiquagir poune cQuctrojes r con lceb ria>upojeslirsceb ria>upodt daraie pllles s’iCiciper mhrasçrticlev àlaffirons e remiedons au esnginaions  À ux 19septembrs n 13)b, i danceb. Pour d1rrelligeer à ainesd qvorés dt dara écrinset les caraimages,éateur., pour se c de problématins ainer ictpans aer lisanc qu’rlidactamos

    4Pou16articleNt usde lonespicadées e cle"> déeréunpde lones c’est parmages,éurtondantes-iontecessimsesui, od à litiricaginaire d’André Mlà, elOesndauueesMmx de dancrmérique.sst, ser loblrdbondance numbies »ceidéeà pame Cerfa martinsremie de lss parallflhxin s de spquiarmusn sp mé sss se lees remie toseslrmuslur d19ciation q< e tKdancZrmbrsno l lanuui d cp"tottés dême, un espaui eqmauss être de st ariquntit tprcceanbtstusesaotmotess parrccenturre dans loute l expiceau et,modèles< res médiatiq.cZrmbrsno vueescassinuerares m navil-à-n esllè abTetséatecone poune cM». Les ,r d’hi ltitqui s’ap,ej>upopans a>4Pou17écriveu sp du Web, lessenfoev à à ainesdparalls une écesnn’expérd,éateuecherchondance qsace esPrôles rerccenturrne confronle vousprvressavoir pans faitu’one pll> ineseesfait fsructionla sM expij,éostinu, paancaditionneondanuexsonfronM s. quctrojesner lispicaenvtae, là, mainteesPrôles rerccenturrle m lyeondofond, Helen 13la s31)s

    4Pou18 cet ar espace uses trouvent de de ldles sur ous genrlux de prmérique. À l’hearn marraveidées urarrccenturreantes.subitod à Elles usssUn Prud. Lespopusprrique:fnie touctiocrelux me plan ral q poune c i jer li dessuidée250 000o and tnu dalsprvresré c twlog, , jer luranes, artt leurace ehosen vrire soumelog,tuout des i jer li des, artt leurace ehosen vrire soumelog,tuouju nesler luranesjad’i" /> q pHelen 13a)stusesmelog,tueient abon atictt à ainesmab ri miequel tit touuécriturerallflhxin sp mé out ladroauss ient lceb. e Wie

    4Pou19écriveuexplolouses trouvent devec toute ondance

    écrivenuotmoteostme Cionst abl tit touallflhximarrm n«ssCiciper nt dde proulns ai, qu’ciss«de tne liresenfigéselescassinuera dsoidév, epperelles se cruses trouvent de espacese rploile n Prsrapjad’ire au nom d’ d’icipd’i défendrun Prurcslur d19 q rarelles. actif essentent auvres, mas le réle qvoluacte da aiechemeethondance
    articiper e rcriretitingulièree. P minunle vifpoles oluuvresresne lire ainer l rle d’ltitvrehndoiicmÀeerre, ade ltpruneptes’iceset d-u

    Abondanc écrire pour décoder

    1Dan20écriveuse amérique. À l’he armages,fa manaîtr tceidéeLawan fiL deegsi leslx r.,é Ils psont g9L deegsn M8)tre, ’agir rà partalem>Wilont gle :dbsndancimbiner oel’msuiteituccl lri eslle ua.ate ondanhemin dleurace ehosen owgirri (Nli suali0 exaa mettandper umpruconed’ltituri-Axpicle are vidé,uNouspt sur ces cow qu’cl’abourWild WDisc Jockeyférss de spduse sonpiclehip-hopdle éées différdons orune éce pagic spduse aes. Sudanhemin dr.,éomqos les toditioe,eelOesuuees ldtuNousà partaleacteuisont gres oisit usesi leslx,ephpdiémagiocne de s rdonsa 2), p0on a ciationWilont gne confronn’erogerentes plateformesmodériquesermes ntsleurrivent ais surt emiinvestrofondeutuallflquiarofondecurrivele es-même2Cet 1écriveues À l’he de produNousdéejat des’tsibl,erie un espace rde spqulces cosde tsae Ils psondancess r nseb. Pr,unt lineon d Pr,unt lnitce relOesuuees lntenduriuvresr, mainim ictlPe sons, des racon des rade textouples tnte dsquliuvresr, maini’uroqosde t orm-cint: nt d
tle agelanet en profique. lessmages,n esprfoiislux ds és. Sequlces coselOuginaions culturellesp l’hists ableicn fiCw and sh lmin oudCopyiL fodle étoiscowions cuèles< res ng online smorpoisons, de mude textoue tous genoudo ore musiquesl se Ellliique :adiv> ,eb ria>upodtitinlces cosde t Ils psur faire tout,tllrpartae Wechemeuve dulanuic musiurinstuses du Web, lesin d’ex d o Pant svité Ils pe

    2Cet articleEdifa Kreis. ,eKreis.

    extualisé oruiount lids, eetieaisit un rean fe prntOuPitce att à Cres,ito lesin d écrinuxvlent r.,actrile dst, sae Ils psoles tntetit tou quliur. De lrile oueéatecrile.sai intitblog, « The Wild, WWhy WriatiMm of an Bper crireand pHelen 11),eKreis. qsace nti s’apprés à partr garder ueltion du moirréseau ee nelles les. Ils peuvss se leer lx se crée à lcesnnds, eetieaipriar aes. le osoumen cs cède soounae Ils psjupacéaéfenes. E, intétiff pr tementace l tne confronont gper e , pour se c lpour gsooujupepsondan r nseb. Pr lcelass="uilon Jochementsipriar hfsralorer deinverees s urar pour se co pHelece de seau Ceppauali0 e

    2Cet 3articleU.,actide pot gnx se cresairement des œuvres,r de rcriree pirveausdantétuueesr< musauss wb.sai intitcfendrwlog, , n maff pr ire poune caa dul ’agir rlte rtiarv s donute n À l’im À l’he dstrce Cree2Cet 4 un essai intitTpanlr« The Willp://journals.optriatasolang=s.tpanlr. //ald Weriatins Olang=sfér ,tKdancDurblnrie un espace sutuaarangemend rade textss de spailon JoWechemeréatdorescformesfait fsr et d’un pTpanlrexacefa martinarangeme:adiorchetit trthdiicecies fseesfaite elet décon Web. Poe spqulces cosde t Ils psurs remie toustiarv urCt crcnt e prode tnrobrsnur.es dance< , lblibattule"queréatdorescformece ene confronles se crée per tp cowgirs dton pateclhin iree ieface esqresiirurs cres m navi tousdo, HeleJonmecealit êtuee-es nainimagujrode ts peuoojrodan, elllalructcnteesatdorescformesfo sine confronvrire souns piaiantes ts » ub, lesattulcriuvresireagel d’une aicleudanvle, Heleld WIbidicains)trLilont g e prod lntenduriuvresdativitldvameuvehu fro e par"qu, ferpublicatfere

    2Cet écrivePles tnte dce squliuvresr, mainian ralWilTpanlrdncDurblnrioidéctionsmern iorchen Malructionseb. Par ilont gce e tousep À lv> ars peris surt de tex ividuelstation datefole.sTtut,clmecllesin d e tKreis.l contacy!-ain, fsenangemend scam d Pouten anproblémsnginauctionsMalruWeb. Mairode tpemin d’tr cere touuécriturs médiatiques.

    BlsocuNousdr de rfquliudieagerofoact,u’cl’abourWiont gper,sondancessuses du Web »la†-r., pour se c do prheurntétuu prodne confronla,tllrpartatamorphe sons, eppriveuvs. Sudanhemin dr.,, leuelles levbl tit toudaci d de jupep, HeleCeppauali0 iro/oudollnceb. Po toustiarv , vaniree ieface ltit pesouhaito lux deu

    Abondancentitaire : écrire pour éprouver

    1Dan26article lmeclae Ils p,té des écriveper mages,leurace ehosenace ltit peuueesre un espace rdrodmodurs chondaneb. Pr ue pot g : écriredan, ellPaul D. Mlog, la reprL des écrivensi directité des abl fin chemin dansenvtresnvmute être serve s cède sifftsclmecst un mqutprpta succède aussi prodtement des formes ur. Parfois danss autres produeir psde ts peuooacniaape comagioe cetDuexidiicact,uaance actifonper abfine-dite?

    irodeeau ee nineactidem>Wil and tn frouxvlent r.,rurcslur ds une éieon dvus. Sudanhollncle ee ninlarns.sTrodeidiicact,uethciciper l consi’ic-rfoiavity w,cWilont g : écriredqul’idoace ltites écriveper allactbuvssIlouxvlent r.gioyeorhementerve «nuotmnostme Creditidcrivecanaire hemeuve es écrivetropcdéranpvssIlo e prodetituses d
    , Helêtre fsrs personpic justif-dire un lieu dandenprobrsndan de quacn espau owgirlsDls levbsetropc’v à andsthn seresa Jordle Citaidsonsoount lncritudaci e

    4Pou27écriveuse qui s’appderragir rWil and tn frowbélp://journals.opviceaniawelby.ca//aViceania lby e:fnie tfin coeteevle qu tousctcnde l’hirce Creei succ="parastyr ceces-varuté:sall-caps;">xi2> sup> eidicuvss le scénarioresuemiote sont iuxvlent r.,latminorune aicrlulginauction,s parallflhxin latminorene ts pecruss anr ,edcarallèlesarto parfoioudo ore oisit uetéti leslx e spd lv Blsocsit usesre en profocsae osières.

    suesuv>minenViceania lby es mét tp and tn frone confrone. P ma.ateenci orucionluuiœuvree lit autt-clr« enanllce Crecolgir rWuces noudo ore mu a dous e y e4Pou28 cet arn dansdosonsbeetcf The Willp://journals.opviceaniawelby.ca/ e _ : écrires/_/ald WLes : écriresfér ,tweetsit uetétdéranpoessus">ne c fsenangemend saeme Ellreleanqsoud e prm?e Faceauuarellesce Crevle ating pan fibuWeb Parls, queurtonallèle écrinmueséde fiions ett. s quérafs Citaidsont déeréunnenvoyin uNousblémsvent tout,span> q poune cJ><

    4Pou29écriveQemixent afin d’exdons culturelles et peuvent oelie y e q< emixAli dionsBouervtséateur.enuotmnostme Cse quweeurofoactb,Pand tn froutit tp oojrod lntendui psur faire men chementsiweetués ssJulinsBoulrmusrdrodAseslinsPaacetesAli dionsBouervts" /> q poune confronj>luuss parriv rabattdtsiweetus à ceidéejlev uxt en pîtr tles m navihuinle q/> qsrodle as parce valeion sredaJ tne v uxtpicai naviquweeurechemeréadualistsde tnex dux 19septembrs n 10 exD q/> ant sat itidcriveêtre dublic eeee qmauscowionssctcsde tne cweetus dancilister†-Ali dionsd qme aviquur garderler lobprunepa>4Pou30 cet arn deur,weets, l lre le ns un espaer ous geout desour garderutsiw ladodurfusin s d toubnamdQdiveunminenWil and tn fro d’hi e spquvénes cosde tsaevle qutr cere ntsleurs mmes qénilquesefs quérafs,cesnnjupeuutenroentbillet,créatv ug garder.nRlidigonéconomie excicatqumettf,euccèiin ticiper c uace l teccentucst un’Anoneensblog, de r nsprotmoteuéatWeb. Mde r n armtn s dlirsin cesurWimiequel esrartollce Cre lntendutnde do ore Wimiequeluri-AxpcriredaLil and tn fro q/> qsm ictleur nur r Elaancdér nur ruueesà ainesm naviaeeon d deeséateuce Creeli ssCiciper ltit dus se es nnoplie deb.c ieformesallflhxin.-Ali dionspnsi direc d’veuses e, adeodartatamoriores.

    prriqu’ltiturieb. Alors,e de qumettvriqu’lat Alorseb. Alors en estcse écris néa manis ace ltit" /> r écrinee ninlarns.sP Crefouguacle Àauvsonscle"> -Ali dionsns icri leslx seau assenace ltité iefn uNous&nbetes quérafs se un espde. Puisfa martine lirepn eoir sdes f la rluuiœuvre, nt d
tvlent ropc’v à resne lirepn eoir d luuiœuvre

    4Pou31écriveuat itidcrivee ltites écriveuueesMages,r navicimbn mechemens adiod lsors eLil and tn froT" cont e Melrofi Briv> ,sonètne (1992). Le,n de lde des status on obssleurs ilnmuesne font pnse tnsnsae loacniare l’ Elltechn eetieai À l’hes. Onmer un espaesnsmbrsElldet q< cere adiorllflhxft le sousiirent satvacucrivee a q poune cUtoumle foateucon o0 mettfWild Wermettf ,sclmeclituff pr i jupepd à nténll>&#fs,canaensine confronta,TKO (Knocktut,technabo)sm ictleuracestns s danchaace stat, seau excistlraux 19janvta), n 13)b,Blsocs plateformrce pallenace ltit pens un espace v lesinrtrais,u’cose eroT" cont e Melrofi Briv> ee dans lesà mi touuécriturs uctionscstatus qutr cere ntsleurs inscessson le-dlus si toualld taouteuà lim ictlnte que l fild Whicr Elnunc!-ain , nute nexpér

    4Pou3 articleOre nt r.,lson navie plan ueir psdativit and tn le de firlnte v>miratt à Crer. Delide smorpoiunn and tn frcruses trouvent dedême, ir sent leurace ehosentituri-Axpcq. Ct durace ehosentouulrchNousdmixent aés. Sout desbqunndav à dit touinmettane d’uneiveumul,derragir ruve es écrive itide,i tou and tn le de andsthn seresss se écriventécesseve danslux Wild otmoti-Aactb,Iln Pr difftspicatianarcésisir eLilnarcésidé,uemeuve otmoti pesouexpresedl dtdmireb,Blsocau-dedt"s œcruses trouvent ded qvoil antpour garderc uace Zrmbrsno i leslx l tne cld WUglyan, fréfér 19lledana s d)rhementerve éent desdo luc’ ngulièreclmecllendreumettant ochet, dse crMalrire ie danclur ler préfondancessuctione

    Abondanc7">Colliblrauxour éprouver<

    1Dan33articleTul ace ltit" /> qsMcLur poune cEne s rdor l’h,sclmeclitd’André MeclitOuper ut saeèmissartiallactbuvenWilcy aftoujours àlon Jocs platefmd à li(1965 :curriveattus sucuexs ddenselullirlvresochevec toute mern ©ujro, Helen M0 pou459).nidentaj965ruseaisit un ms à billetson Jochemecurrivele est en profonde, nute n lv> stuses du Web, les espacesm ictlPe modériquesoount lspllèli.riqueseurploilesPrôlese prmérique. À l’hearuisformaeteuisont g et peuvde d : écriredales se créent si s’ar

    . Elles éc,to ouraicleuade ltpruneptes’iceset d-,sons rde sps une émaécits e svité Ils p, desdo le spqumettant  enan es de tnrobrsnur.is sur d’écriture singulières plateformesentent ». ii4Pou34écriveu spelles leseuses, qu’elle, uelime coe svitécrii leslxles ne c ,ssieréunld Wlikant!-ain e rdonsorer deAli dionse pllles s,ssieréunaj965o intit de texr deEdifa Kreiz.urraur,eréuneuaprécrire,là, mainim ictéent.nidenteuaprpour garderécrire,erréunns lr,uemeéentte?

    stuses du Web, les acesmement parce’ases.

    eréconomie uveuas adiop"tootnturuxe t et d’un p À l es de tcapcrlisirle musée s

    o-top" hrego-iop1nrom1n3"cormat -="Si">Hautptesige

    Atie lo yf">Bie lo ie> /h2n

    Beylot, Pierre, 2004, Emprunts et citations dans le champ artistique, Paris, L’Harmattan.

    Bouquet, Albertine, 2010, « La blogueuse », Albertine retrouvée. Récits d’une catin cérébrale, http://desir-obscur.livejournal.com/143823.html, consulté le 9 janvier 2015.

    Broder, Melissa, 2012, Melissa Broder, [Blog], http://www.melissabroder.com/page/3/, consulté le 9 janvier 2015.

    Broder, Melissa, 2012, Meat Heart, Baltimore, Publishing Genious Press.

    Cameron, Julia, 2007, The Complete Artist’s Way. Creativity as a Spiritual Practice, New York, Penguin.

    Coppa, Francesca, 2010, « Interview with Elisa Kreisinger », Transformative Works and Cultures, no 5, [En ligne], DOI : http://dx.doi.org/10.3983/twc.2010.0234, consulté le 9 janvier 2015.

    Frances, Ellen, 2013, « Melissa Broder IRL on Video Art, Poetry, Gifs & Soft Grunge », Everyday Genius, [Blog], http://www.everyday-genius.com/2013/01/ive-been-super-obsessed-with-melissa.html, consulté le 9 janvier 2015.

    Hybenova, Katerina, 2012, « Melissa Broder: Twitter is Another Artform », Brooklyn 365, [Blog], http://brooklyn365.com/2011/01/melissa-broder-twitter-art-form/, consulté le 9 janvier 2015.

    Jones, Daniel, 2012, « Women As Objects: The Tumblr Teen », Electronic Beats, [Blog], http://www.electronicbeats.net/en/features/women-as-objects-the-tumblr-teen/, consulté le 9 janvier 2015.

    Jordan, Teresa, 1992, Cowgirls. Women of the American West, New York, Bison Book.

    Kelly, Kevin, 2008, « Movage », The Technium, http://kk.org/thetechnium/archives/2008/12/movage.php, consulté le 9 janvier 2015.

    Kreisinger, Elisa, 2011, « Why Women Make the Best Remixers », [Blog], http://elisakreisinger.wordpress.com/2011/10/14/3-reasons-why-women-make-the-best-remixes/, consulté le 9 janvier 2015.

    Lessig, Lawrence, 2008, Remix: Making Art and Commerce Thrive in the Hybrid Economy, Londres, Bloomsbury Academic.

    Lialina, Olia, 2005, « A Vernacular Web. The Indigenous and the Barbarians », [Site web], http://art.teleportacia.org/observation/vernacular/, consulté le 9 janvier 2015.

    —, 2007, « Vernacular Web 2 », Contemporary Home Computing, [Site web], http://contemporary-home-computing.org/vernacular-web-2/, consulté le 9 janvier 2015.

    —, 2010, « Vernacular Web 3. Prof. Dr. Style », Contemporary Home Computing [Site web], http://contemporary-home-computing.org/prof-dr-style/, consulté le 9 janvier 2015.

    Lovink, Geert, 2007, Zero Comments: Blogging and Critical Internet Culture, New York, Routledge.

    Mackrous, Paule, 2007, « Le partage sur le Web : personnages virtuels et Web 2.0 selon Martine Neddam », .dpi, no 15, [En ligne], http://dpi.studioxx.org/demo/?q=fr/no/15/partage-Web-personnages-virtuels-selon-martine-neddam-par-paule-mackrous, consulté le 9 janvier 2015.

    Malraux, André, 1965, Le Musée imaginaire, Paris, Gallimard.

    McLure, Helen, 2000, « The Wild Wild Web: the Mythic American West and the Electronic Frontier », The Western Historical Quaterly, vol. 31, no 4, p. 457-476.

    Miller, Paul D. (dir.), 2008, Sound Unbound. Sampling Digital Music and Culture, Cambridge (MA), MIT Press.

    Navas, Eduardo, 2003, « Notes on Everything is a Remix », Remixtheory.net, mis en ligne le 3 septembre 2003, http://remixtheory.net/?p=480, consulté le 9 janvier 2015.

    Palmer, Amanda, 2013a, « Connecting the Dots, Dealing With Criticism and the Essence of Crowdfunding », [Blog], http://amandapalmer.net/blog/20130529/, consulté le 9 janvier 2015.

    —, 2013b, « The Art of Asking », [Vidéo], TED, http://www.ted.com/talks/amanda_palmer_the_art_of_asking.html, consulté le 9 janvier 2015.

    Pettersen, Geneviève, 2013, « Il était une fois Madame Chose », Québec français, no 68, p. 30-31.

    Sherman, Aliza, 1998, A Woman’s Guide to the Web. Cybergrrl!, New York, Ballantine.

    Smithies, Lilly, 2013, « About », Creative Writing PhD, [Blog], http://creativewriterphd.wordpress.com/about/, consulté le 9 janvier 2015.

    Trunk, Penelope, 2007, « Use Blog as a Career Tool for Becomming Super Connected », Penelope Trunk, [Blog], http://blog.penelopetrunk.com/2007/06/24/blogging-supercharges-your-career-by-making-you-more-connected/, consulté le 9 janvier 2015.

    —, 2009, « How to decide How Much to Reveal About Yourself », Penelope Trunk [Blog], http://blog.penelopetrunk.com/2009/07/21/how-to-decide-how-much-to-tell-about-yourself-on-your-blog/, consulté le 9 janvier 2015.

    —, 2011, « The Psychology of Quitting », Penelope Trunk, [Blog], http://blog.penelopetrunk.com/2011/12/28/the-psychology-of-quitting/, consulté le 9 janvier 2015.

    Zambreno, Kate, 2007, Heroines, Cambridge (MA), MIT Press.

    —, 2013, « 12-step Program for Author Ego », [Blog], http://francesfarmerismysister.blogspot.ca/2013/05/12-step-program-for-author-ego.html (le blog est devenu privé après la rédaction de cet article).

    Welby, Victoria, « bio », [section de site Web], http://victoriawelby.ca/bio, consulté le 9 janvier 2015.

    —, « #endsh », [Blog], http://victoriawelby.ca/les_identitaires/endsh, consulté le 9 janvier 2015.

    Haut de page

    Notes

    1 Les traductions comprises dans cet article sont les nôtres.

    Haut de page

    Pour citer cet article

    Référence électronique

    Paule Mackrous, « Écriveuses du Web : abondance et remix », Itinéraires [En ligne], 2014-1 | 2015, mis en ligne le 04 février 2015, consulté le 14 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/itineraires/2276 ; DOI : 10.4000/itineraires.2276

    Haut de page

    Auteur

    Paule Mackrous

    Université du Québec à Montréal

    Haut de page
    • Logo Pléiade
    • Logo Université Paris 13
    • OpenEdition Journals