Navigation – Plan du site

2016-3 | 2017
« Banlieues » : entre imaginaires et expériences

Suburban Imaginary and Experience
Sous la direction de Elisa Bricco, Serena Cello, Catherine Douzou et Nancy Murzilli
Image d'accroche du numéro 2016-3
Informations sur cette image
Crédits : Quartier Paul Langevin, Villetaneuse. Par Magali Nachtergael. CC-BY 3.0.

Ce numéro propose des interrogations concernant les représentations contemporaines des banlieues et des espaces périurbains. Si, à l’origine, la « banlieue » désigne un espace géographique et administratif, il renvoie toutefois depuis longtemps à son usage métaphorique comme « inscription territoriale d’une question sociale ». C’est du moins la lecture que nous en donnent les médias, une lecture qui tend à superposer à ce terme des représentations souvent partielles et partiales de ce que l’on nomme les « quartiers sensibles ». Contre l’uniformisation et la généralisation d’un tel usage de ce terme, il nous a semblé urgent d’en interroger le sens, en mettant en regard les imaginaires et les expériences qui lui sont associés. Prendre en considération la polysémie du mot « banlieues » est une manière de rendre justice non seulement à la diversité des réalités auxquelles il renvoie, mais aussi à la multiplicité des représentations dont il est l’objet. Le numéro aborde ces questions en développant des points de vue différents : celui des géographes, des sociologues et des urbanistes, celui des écrivains et des artistes.

  • Logo Pléiade
  • Logo Université Paris 13
  • OpenEdition Journals