Navigation – Plan du site

Fonctionnement éditorial

Le fonctionnement éditorial du Journal des anthropologues opère en toute transparence et avec une grande rigueur pour l’évaluation des articles qui nous sont proposés, soit pour des dossiers thématiques, soit dans le cadre de nos différentes rubriques.

La problématique programmée pour chaque dossier thématique donne lieu à des appels à contribution publiés sur le site de l’Association française des anthropologues, sur le site de revues.org, sur calenda, et qui sont très largement diffusés par la liste de diffusion propre à l’Association française des anthropologues (plus de 1000 adresses électroniques), et avec l’ensemble des outils de diffusion existant. Pour un de nos derniers numéros, dont la thématique était « Anthropologie des usages sociaux et culturels du corps », plus d’une centaine de proposition d’articles ont été reçues, plus d’une vingtaine ont été retenues, et 16 articles ont été publiés au terme des procédures d’évaluation et de sélection des articles.

Chaque article reçu fait l’objet d’une première évaluation par les deux ou trois responsables des dossiers thématiques, ou par les deux ou trois responsables des rubriques concernées, qui vérifient sa qualité scientifique, son adéquation au dossier thématique ou à la rubrique, qui exigent parfois de l’auteur des corrections pour en améliorer la qualité ou le contenu.

A la suite de ce premier échange, l’article est transmis au comité de rédaction qui procède alors à son examen selon normes les académiques en usage. Lors d’une de ses réunions mensuelles, le comité de rédaction désigne deux rapporteurs, l’un est obligatoirement membre du comité de rédaction ou du comité scientifique, l’autre en dehors de ces deux instances.

Les coordinateurs ou les responsables de rubrique (selon les cas) sollicitent les rapporteurs désignés par le comité de rédaction, reçoivent leurs rapports, et les transmettent au comité de rédaction. En cas d’avis divergents entre les deux rapporteurs, un troisième lecteur est sollicité de la même manière.

Le comité de rédaction discute les rapports lors de ses réunions. Il prend les décisions concernant les articles (acceptation tel quel ; suggestion de modifications ; acceptation sous réserve de modifications ; refus). Après avoir entendu les rapports, le comité de rédaction peut décider de transmettre tels quels les rapports aux auteurs, ou peut choisir de demander des modifications selon une orientation suggérée par l’un ou l’autre des rapporteurs, ou en tenant compte de la politique éditoriale du Journal.

Pour les discussions des rapports sur les articles du dossier thématique, les coordinateurs peuvent faire entendre leur point de vue, notamment pour faire valoir l’orientation du numéro.

Les coordinateurs/ les responsables de rubrique (selon les cas) transmettent aux auteurs les avis rendus par le comité de rédaction et transmettent intégralement les commentaires des rapporteurs en s’assurant de leur anonymat. Avant de les transmettre, ils s’assurent néanmoins que les rapports ne soient pas blessants ou insultants et qu’ils respectent les auteurs en tant que tels.

Remarque importante : Le comité de rédaction n’anonymise pas les textes avant de les transmettre aux rapporteurs. Il considère en effet que d’une part l’anonymat pratiqué par certaines revues est chimérique car il n’est pas difficile de retrouver qui est l’auteur d’un texte anonymisé. Plus encore, il considère qu’un texte est indissociable de son auteur.

  • Logo CNRS - Institut des sciences humaines et sociales
  • Logo Association française des anthropologues
  • OpenEdition Journals