Navigation – Plan du site

In memoriam Professeur Jacques Allières

Jean-Baptiste Orpustan
p. 7

Texte intégral

1La disparition du Professeur Jacques Allières au cours de cet été 2000 est une perte irréparable pour la communauté scientifique et linguistique, et particulièrement pour les études basques, et pour nous, universitaires et chercheurs de l'UMR 5478, qui étions liés à Jacques Allières d'amitié personnelle et de reconnaissance. Pour plus d'un parmi nous, il avait su être, toujours avec la même bienveillance et la même rigueur scientifique, le conseiller et le maître.

2Romaniste et spécialiste reconnu du domaine occitan, Jacques Allières avait, comme l'on dit, le « don des langues », et en connaissait un nombre respectable. C'est ce qui l'amena très vite à cette langue, si différente de l'univers latino-roman de ses origines familiales, mais contiguë à lui, c'est-à-dire au latin d'abord, puis à l'occitan gascon, à l'aragonais et au castillan, depuis plus de deux millénaires, et forcément marquée de ce voisinage si long : le basque. Ses ouvrages sur les Basques et la langue basque, mondialement connus, font et feront autorité, tout comme la description systématique de la conjugaison basque, qu'il fut le premier à formaliser avec la rigueur et la clarté voulues, ou ses comparaisons entre le basque et le gascon.

3Il a été, parmi d'autres titres plus prestigieux (Mainteneur des Jeux Floraux de Toulouse, Membre Honoraire de l'Académie de la Langue Basque Euskaltzaindia), membre de l'Unité de recherches de Bordeaux III, associée au CNRS depuis sa création par le Professeur Jean Haritschelhar, et continuée par l'actuelle UMR 5478 présentement dirigée par M. Bernard Oyharçabal. Et c'est ce Lapurdum V qui publie l'un de ses derniers textes que le numéro précédent n'a pu publier pour des raisons de contingences extérieures. Jacques Allières aura contribué efficacement au développement des études basques à Bayonne : il a été l'un des enseignants du DEA d'Études Basques jusqu'à son départ à la retraite, vice-président du jury du CAPES de Basque de 1993 à 1996, membre de plusieurs jurys de thèse. Et l'une de ses dernières sorties, déjà frappé de maladie, fut au mois d'avril dernier pour présider à Bayonne le jury de thèse de M. Hector Iglesias.

4Pour toutes ces raisons, et d'autres encore plus personnelles que tel ou tel d'entre nous ressent par-devers soi, toute l'équipe de Lapurdum s'associe à la peine de sa famille et à celle de tous ceux qui l'ont connu et apprécié. Du savant exigeant comme du compagnon affable et débonnaire, féru de lettres et de musique, le souvenir du Professeur Jacques Allières restera vivant parmi nous.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Baptiste Orpustan, « In memoriam Professeur Jacques Allières », Lapurdum, 5 | 2000, 7.

Référence électronique

Jean-Baptiste Orpustan, « In memoriam Professeur Jacques Allières », Lapurdum [En ligne], 5 | 2000, mis en ligne le 01 juin 2009, consulté le 13 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/lapurdum/1278 ; DOI : 10.4000/lapurdum.1278

Haut de page

Auteur

Jean-Baptiste Orpustan

Directeur de Lapurdum, Université Michel de Montaigne - Bordeaux III
jean-baptiste.orpustan@wanadoo.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Orpustan J –B. | IKER

Haut de page
  • Logo Iker
  • OpenEdition Journals