Navigation – Plan du site
Le monde Pacifique dans la mondialisation

Le monde Pacifique dans la mondialisation

Dominique Barbe, Renaud Meltz (dir.), « Le monde Pacifique dans la mondialisation », Hermès, n°65, Avril 2013, CNRS Éditions.
Notice publiée le 04 avril 2013

Présentation de l'éditeur

Objet, acteur et horizon de la mondialisation, l’océan Pacifique en offre une excellente métaphore. Il incarne la mondialisation en marche. C’est avec son exploration, à partir du XVIIIe siècle, que l’humanité a bouclé le tour de la planète. De nos jours, c’est encore l’immensité océanienne, avec toute sa diversité, qui conserve à notre monde une complexité encore bien réelle. Il s’agit donc de donner droit à l’altérité, de faire cohabiter toutes les diversités, naturelles, mais également linguistiques et culturelles, de les protéger. L’objet de ce numéro d’Hermès est dès lors de comprendre l’enjeu de la communication et de l’incommunication dans le Pacifique. Il éclaire cette réalité anthropologique : il ne suffit pas que le monde soit traversé d’informations et d’interactions incessantes pour qu’il y ait davantage de communication et de tolérance.

Le Pacifique met en lumière l’ensemble des tensions contradictoires qui sous-tendent la mondialisation. Longtemps isolée, l’Océanie ne s’est pas ouverte de son plein gré. Elle a été mondialisée par la force. Le prosélytisme religieux, le capitalisme marchand et le colonialisme en ont spolié les ressources, acculturé les traditions et dégradé les équilibres naturels. Avec moins de remords que d’embarras, les puissances riveraines en ont fait un terrain d’affrontement et d’expérimentation nucléaire.

Pourtant, le Pacifique n’a pas été assimilé. La puissance des éléments, l’instabilité des milieux, l’isolement permanent n’ont cessé d’opposer leur inertie aux forces extérieures, inspirant aux Océaniens une résistance latente qui nourrit aujourd’hui leur réveil identitaire, comme elle leur sert aussi d’argument promotionnel. Les atolls, les lagons et les arts premiers sont autant d’incitations à la nostalgie du paradis perdu.

Au lieu d’illustrer l’uniformisation des modes de vie, l’océan Pacifique nous invite à une autre mondialisation, opposée aux modèles dominants, une mondialisation du dialogue entre les valeurs, les savoirs et les cultures. Riche de sa diversité, le Pacifique est un des laboratoires de la cohabitation culturelle du XXIe siècle.

Sommaire

Dominique Wolton
Le Pacifique, immense, insaisissable, insondable

Dominique Barbe et Renaud Meltz
Le monde Pacifique dans la mondialisation

Sélection bibliographique

I. D’un monde à part à une part du monde : l’entrée dans la mondialisation

Éric Conte
Le Pacifique d’avant le contact : un espace de culture globale ? (encadré)

Jessica De Largy Healy
Chanter les vents, les courants et les changements. L’histoire des échanges entre les Yolngu de la terre d’Arnhem et les peuples venant d’Asie

Claire Laux
Quelques enjeux des contacts entre Europe et Océanie (encadré)

Renaud Meltz
« Ici l’on danse ». Tahiti et l’opinion publique française sous la Monarchie de Juillet

Isabelle Merle
La Nouvelle-Calédonie, terre d’expériences coloniales (encadré)

Fanny Pascual
La guerre du Pacifique vue de l’arrière (encadré)

François Merceron et Jean Morschel
Tahiti et ses périphéries insulaires : formation et crise d’un espace centralisé

Jean Morschel
L’atoll de Hao entre réhabilitation des sites du CEP et enjeux du développement (encadré)

Fabrice Argounès
Le nucléaire dans le Pacifique (encadré)

Éric Sautedé
La Chine dans le Pacifique Sud : tropisme, défiance et normalisation (encadré)

Pascal Dayez-Burgeon et Isabelle Meslet-Dina
Tonga, un enfer au paradis ? (encadré)

Fabrice Argounès
Discours et pratiques de légitimation dans les « Suds » : l’Australie dans l’espace océanien

Pascal Dayez-Burgeon
La Corée, la nouvelle puissance Pacifique ? (encadré)

Jean-Christophe Gay
Les îles du Pacifique dans le monde du tourisme

Philippe Lacombe
Mahu et rae rae : de la singularité des contextes locaux à l’universalité des questions sur le genre (encadré)

II. Langues et techniques : communiquer en Océanie

Michel Pérez
Langues océaniennes : une grande diversité (encadré)

Cendrine Jarraud-Leblanc
Le Vanuatu entre anglais, français et bislama

Michaël Oustinoff
Mondialisation et « tout-anglais » dans le Pacifique (encadré)

Marc Debène
Francophonie océanienne et statut juridique du plurilinguisme

Jacques Vernaudon
L’enseignement des langues kanak en Nouvelle-Calédonie

Françoise Cayrol
Une fin d’année sous tension. Entre cyclicités et relations entre personnes : une logique fidjienne des émotions

Samuel Étienne
La coopération internationale : un langage pour mieux gérer les risques littoraux dans le Pacifique

Léonard Laborie
« Via Pacific ». Télégraphie, impérialismes et mondialisation dans le Pacifique au XIXe siècle (encadré)

Alice Servy
« As-tu un petit copain ? Non je n’ai pas de téléphone. » Moralité, progrès technique et sexualité en milieu urbain au Vanuatu

Chantal Barbe
Les évacuations sanitaires dans le Pacifique. Le cas de la Nouvelle-Calédonie (encadré)

III. Art, patrimoine et cultures

Alain Babadzan
Les ressources de la culture

Tehina Schemith
Le Festival des arts des îles Marquises (encadré)

Peter Brown
Le Festival des arts du Pacifique (encadré)

Florence Lamy
Le tatouage : média de la culture polynésienne

Géraldine Le Roux
Controverses autour de la patrimonialisation de l’art aborigène d’Australie. Des performances d’artistes urbains comme réponse

Christian Coiffier
Valorisation du patrimoine architectural, sculptural et pictural mélanésien

Domitille Tellier
Être artiste contemporain en Océanie

Yannick Fer et Gwendoline Malogne-Fer
Territoires et circulations au sein des protestantismes océaniens contemporains

Dominique Barbe
Vatican II et l’image catholique en Océanie

Hortense Fauchier Delavigne
Le Festival international du film documentaire océanien (encadré)

Varia

Juremir Machado da Silva
Le mythe de la langue franche dans les sciences : une idéologie objectivée

Hommages

Michel-Louis Rouquette
(par Birgitta Orfali)
Bibliographie complète de Michel-Louis Rouquette (pdf)

Serge Jonas
(par Jacques Guigou et Irène Jonas)

Haut de page

Notes de la rédaction

Avec la collaboration de Domitille Tellier, supervisé par Pascal Dayez-Burgeon

Haut de page