Navigation – Plan du site
Les métiers de la formation

Les métiers de la formation

Approches sociologiques
Emmanuel de Lescure, Cédric Frétigné (dir.), Les métiers de la formation. Approches sociologiques, Presses universitaires de Rennes, coll. « Des Sociétés », 2010, 236 p., EAN : 9782753510623.
Notice publiée le 06 avril 2010

Présentation de l'éditeur

Depuis qu'il est comptabilisé, le nombre des agents de la formation ne cesse de croître. De 1982 à 2002, il a été multiplié par quatre. Cependant, cette explosion démographique s'accompagne d'une instabilité notoire. Dès les années 1960, des travaux sociologiques ont décelé les premiers indices d'un processus de professionnalisation sans que ce mouvement n'ait pu, jusqu'à présent, trouver une issue certaine, et ce, malgré l'apparition d'éléments d'unification identitaire. Comme l'ensemble des métiers relationnels, les agents de la formation se sont donc multipliés mais ils se sont aussi transformés et dispersés dans une multitude d'activités. Ce qu'il est, depuis la fin des années 1980, convenu de nommer les " métiers de la formation " constitue un ensemble vaste et disparate, regroupant des activités aux dénominations variées et une grande diversité de profils comme de statuts. Présentant les travaux sociologiques consacrés à cet ensemble flou, cet ouvrage a pour objectif d'appréhender la variété de ses segments. S'il s'intéresse d'abord au groupe dans son ensemble, il prête attention aux agents de la formation en entreprise, aux formateurs oeuvrant dans les politiques de l'emploi et, enfin, au cas de ceux pour qui l'activité de formation n'est qu'une activité occasionnelle. S'attachant, à la fois, à revenir sur les travaux fondateurs et à mobiliser les enquêtes les plus récentes, il a pour ambition de faire état de leurs transformations actuelles.

Haut de page