Navigation – Plan du site
La santé au travail au prisme du genre

La santé au travail au prisme du genre

Epistémologie, enquêtes et perspectives internationales
Régine Bercot (dir.), La santé au travail au prisme du genre. Epistémologie, enquêtes et perspectives internationales, Toulouse, Octarès Editions, coll. « Le travail en débats », 2014, 125 p., ISBN : 978-2-36630-036-9.
Notice publiée le 16 décembre 2014

Présentation de l'éditeur

Comment rendre compte de la santé au travail en tenant compte des appartenances de genre ?
Cette question suppose de saisir les différences tant au niveau sociétal qu’au niveau du travail lui-même, d’intégrer des dimensions liées à la socialisation et à l’ethos des groupes, de rendre compte des effets du travail dans son articulation aux contextes de vie et aux trajectoires.
Que nous disent les grandes enquêtes quantitatives ? Prenant appui sur des enquêtes quantitatives nationales au Québec et au Chili les auteurs affinent les résultats en mettant en exergue les différences hommes-femmes ainsi que les sources de ces différences. Ils questionnent les enjeux et les rapports de force autour de la construction des indicateurs.
Au fil des chapitres, on découvrira tout à la fois les données produites et les problèmes de méthodes qui se posent au chercheur souhaitant faire apparaître des corrélations entre différentes situations et différents contextes.
Une focale mise sur les conducteurs de bus au Portugal illustre la manière dont les acteurs et particulièrement les femmes sont fragilisés par des rythmes de travail incompatibles avec leurs contraintes de vie.

Haut de page