Navigation – Plan du site
L'idéal et la cruauté

L'idéal et la cruauté

Subjectivité et politique de la radicalisation
Fethi Benslama (dir.), L'idéal et la cruauté. Subjectivité et politique de la radicalisation, Fécamp, Nouvelles Editions Lignes, 2015, 200 p., ISBN : 978-2-35526-148-0.
Notice publiée le 01 décembre 2015

Présentation de l'éditeur

Quels sont les ressorts subjectifs du processus de radicalisation et du passage à l’action violente ? Quels enseignements peut-on en tirer au regard de la clinique et de l’étude des trajectoires individuelles ? Comment penser ce problème au carrefour de la psychologie individuelle et collective, de la clinique et du politique ? Ce livre qui réunit les contributions de psychanalystes, de psychiatres, d’anthropologues et d’enseignants vise à éclairer les articulations à travers lesquelles des jeunes peuvent être saisis par un discours guerrier, qui les autorise dans certains cas à devenir « tueur au nom de... ». Les trajets qui conduisent vers de tels engagements n’obéissent pas à un modèle aussi univoque et déterministe qu’on le prétend généralement.
Une cartographie reste à établir, mais l’entrée par la question de l’idéal permet de lire comment s’engage le processus qui déclenche les actes les plus cruels par le jeu des identifications aux figures de la victime et du vengeur.

Table

  • Fethi Benslama : L’idéal blessé et le SurMusulman

  • Farhad Khosrokhavar : Le héros négatif

  • Paul-Laurent Assoun : Le préjudice radical : de l’idéal à la destruction

  • Daniel Zagury : Du deuil de soi à l’idéal en apothéose

  • Patricia Cotti : Persécution et trahison dans la détermination terroriste de Breivik

  • Olivier Douville : L’enfant soldat : un tueur indifférent ?

  • Brigitte Juy-Erbibou : Chaos dans la transmission et réparation fanatique

  • Amélie Boukhobza : De la construction imaginaire du juif dans le discours islamiste extrême

  • Jean-Jacques Rassial : Le surmoi collectif ne promeut que des idéaux de néant »

  • Nathalie Broux : L’école des malentendus

  • Vincent Casanova : Inquiéter les évidences

  • Richard Rechtman : Remarques sur la démobilisation des « retournants » du Djihad

  • Alain Vanier : La radicalisation, un symptôme contemporain

Haut de page

Auteur

Fethi Benslama (dir.)

Fethi Benslama, philosophe et psychanalyste, est professeur de psychopathologie à l’université de Paris VII-Denis Diderot, où il ditige l’UFR « Sciences humaines cliniques ». Il est l’auteur de plusieurs essais remarqués dont, récemment, La Psychanalyse à l’épreuve de l’islam (Flammarion, 2002), Déclaration d’insoumission à l’usage des Musulmans et de ceux qui ne le sont pas (Flammarion, 2006) et Soudain la révolution. Géophysique d'un soulèvement (Denoël, 2011).

Haut de page