Navigation – Plan du site
Lire Bourdieu de l'usine à la fac

Lire Bourdieu de l'usine à la fac

Histoire d'une "révélation"
Raphaël Desanti, Lire Bourdieu de l'usine à la fac. Histoire d'une "révélation", Vulaines-sur-Seine, Editions du Croquant, 2017, 170 p., préface de Gérard Mauger, ISBN : 978-2-36512-138-5.
Notice publiée le 01 décembre 2017

Présentation de l'éditeur

Le livre de Raphaël Desanti se présente comme un récit de vie jalonné d'expériences marquantes et ordonné en séquences chronologiques qui l'ont conduit du Lycée d'enseignement professionnel (LEP) à l'usine, de l'autodidaxie à l'université, d'emplois précaires au travail social, de la lecture acharnée de l'oeuvre de Pierre Bourdieu à l'animation de la "liste Champs" qui était consacrée au sociologue.
Mais, c'est surtout une question souvent posée et restée sans réponse que soulève ce livre : quels sont les effets de la lecture sur le lecteur ? Dans le cas présent, quels sont les effets qu'a eus sur Desanti la lecture, a priori improbable, de Bourdieu ? "Pour moi, écrivait Bourdieu, la sociologie a joué le rôle d'une socio-analyse qui m'a aidé à comprendre et à supporter des choses (à commencer par moi-même) que je trouvais insupportable auparavant".
Elle permet, en effet, de déplacer les causes d'un malheur que tout incite à s'attribuer à soi-même vers des causes sociales occultées. La compréhension sociologique a permis à l'auteur de se dédouaner de la responsabilité personnelle de son échec scolaire initial. Elle l'a aidé aussi à faire face au "mal être" qu'engendrent les situations de déclassement. C'est de ce cheminement très personnel que ce livre rend compte.

Haut de page