Navigation – Plan du site
Les pouvoirs du lait

Les pouvoirs du lait

Coallaitement collectif et parenté en contexte saharien (Aït Khebbach, Sud-Est marocain)
Marie-Luce Gélard, Les pouvoirs du lait. Coallaitement collectif et parenté en contexte saharien (Aït Khebbach, Sud-Est marocain), Paris, Editions Pétra, coll. « Terrains et théories anthropologiques », 2016, 270 p., ISBN : 9782847431520.
Notice publiée le 17 janvier 2018

Présentation de l'éditeur

Au fondement de l'ancien mode de vie nomade et pastoral de la tribu saharienne des Aït Khebbach, le lait est un aliment primordial et survalorisé. Nourriture "extraordinaire", le lait avec ses dérivés est le symbole même de l'opulence et de la fertilité. Il joue aussi un rôle majeur dans un tout autre domaine, celui de la parenté où il manifeste le rôle du féminin que les lectures androcentriques ont ignoré. Ce texte invite à une relecture historique permettant de nuancer les analyses qui ne voyaient la parenté au Maghreb que sous l'angle de l'agnatisme.

Haut de page

Auteur

Marie-Luce Gélard

Anthropologue, elle est maître de Conférences en anthropologie à l’Université Paris Descartes et membre de l’Institut universitaire de France (IUF). Après une première recherche effectuée en Algérie (Kabylie) dans les années 1990, ses études se sont poursuivies au Maroc en milieu rural (Haut Atlas) et saharien (Tafilalt, Sud-Est). Aujourd’hui, ses recherches s’orientent autour des modalités de la perception sensorielle et de leurs codifications corporelles par la mise en place d’une anthropologie des sens.

Publications du même auteur

Haut de page