Navigation – Plan du site
Des pouvoirs réels du sorcier africain

Des pouvoirs réels du sorcier africain

Forces surnaturelles et autorités sociopolitiques chez les Lyéla du Burkina Faso
Pierre Bamony, Des pouvoirs réels du sorcier africain. Forces surnaturelles et autorités sociopolitiques chez les Lyéla du Burkina Faso, L'Harmattan, coll. « Etudes africaines », 2009, 451 p., EAN : 9782296100886.
Notice publiée le 16 décembre 2009

Présentation de l'éditeur

Comprendre comment fonctionne l'énergie qui compose la structure de l'esprit humain, sous une autre modalité que les seules ratiocinations matérialistes, n'est-ce pas faire un pas en direction d'une intelligence différente de notre mystérieuse nature ? Tels sont quelques enjeux que ces investigations anthropologiques s'emploient à dévoiler chez les Lyéla du Burkina Faso en montrant une autre perception des phénomènes. Cette population a pu résister pendant des siècles à tous les peuples envahisseurs locaux ou étrangers. Qu'est-ce qui explique une telle volonté de défense de soi à travers le temps ? L'objet de cet ouvrage est de montrer que sa forme d'organisation sociale et politique est fondée sur le développement des pouvoirs psychiques (sorcellerie) et l'institutionnalisation invisible du gouvernement des consciences par un système opaque appelé Kialè. Selon la conception lyel de la réalité humaine, les frontières qui séparent les règnes de la nature (matère/esprit) sont poreuses et peuvent être franchies par des moyens " surnaturels ". Dès lors, la puissance est, dans ce contexte socioculturel, l'action par laquelle un sujet humain est capable d'user des pouvoirs de son esprit pour transformer une force physique en une puissance invisible. L'on peut ainsi dénouer les rets de l'existence humaine en appréhendant l'énergie psychique ou âme : là même où se tiennent les secrets de la vie et de la mort.

Haut de page