Navigation – Plan du site
Le travail militant

Le travail militant

Sandrine Nicourd (dir.), Le travail militant, Presses universitaires de Rennes, coll. « Res Publica », 2009, 128 p., EAN : 9782753508033.
Notice publiée le 22 décembre 2009

Présentation de l'éditeur

Ce livre fait le pari d'éclairer les processus d'engagement par une sociologie des collectifs qui les portent. Il s'agit moins de se demander pourquoi les individus militent et par quelles causes ils sont attirés que d'analyser comment les organisations et les collectifs font pour conserver leurs militants : comment ils organisent le militantisme au quotidien, comment ils sélectionnent leurs militants, comment ils évaluent les compétences des militants, etc. Ces questions sont étudiées sur des terrains et dans des contextes variés : mouvement social des " sans ", syndicat, associations de locataires, de logiciels libres et groupes religieux. Se demander comment les individus qui s'engagent sont tenus, voire retenus par leurs collectifs, conduit à enrichir et renouveler les explications de l'engagement bénévole et militant, qui mettent souvent l'accent sur les parcours biographiques, les raisons individuelles, ou la force d'attractivité de la cause. Les enquêtes proposées mettent en évidence le rôle spécifique et déterminant des organisations dans l'encadrement de leurs militants et plus largement dans l'apprentissage de l'engagement. Elles éclairent les conditions organisationnelles, les interactions sociales et symboliques rendant possibles les implications militantes et expliquant leur inscription dans la durée. Le militantisme est ainsi appréhendé comme le fruit d'un ordre régulé et souvent fragile, que les organisations et les collectifs s'emploient à entretenir.

Haut de page