Navigation – Plan du site

Dominique Desjeux, La consommation

Benoit Ladouceur
La consommation
Dominique Desjeux, La consommation, Presses universitaires de France, coll. « Que sais-je ? », 2006, 127 p., EAN : 9782130535317.
Haut de page

Texte intégral

1Le livre de Dominique Desjeux propose un tour d'horizon d'un domaine on ne peut plus classique des sciences sociales, avec une ambition d'accessibilité et de simplicité qui fait sa force, mais aussi certaines de ses faiblesses : la petite taille de l'ouvrage ne permet pas d'avoir une présentation très détaillée de ces analyses, et il est également possible de discuter la pertinence de certains choix : il ne s'agit pas d'une présentation des analyses strictement sociologiques de la consommation, mais au contraire d'une sélectoin s'inscrivant dans « une vision pluraliste de l'analyse de la consommation » sans « fatwa idéologique ». Ainsi sont présentées à la fois les analyses fondatrices de Veblen, Halbwachs, Bourdieu tout autant que celle des « sociostyles » de Cathelat ou des tribus de Maffesoli. Dans cette optique, les travaux actuels du marketing, des sciences cognitives et de la psychologie ne sont pas omis. L'ouvrage a donc volonté à « ratisser large », du « chef de produits aux militants consuméristes », ce qui en satisfera beaucoup, et déroutera certainement celles et ceux qui sont habitués à une approche strictement sociologique des phénomènes de consommation.

2Ce « Que sais-je » est divisé en deux parties. La première dresse un très rapide historique des travaux consacrés à la consommation. La seconde présente les analyses de la consommation en faisant varier la distance à l'objet (macro, méso et micro). On pourra discuter de la pertinence d'un tel choix étant donné que les travaux actuels en sociologie de la consommation mélangent bien souvent ces trois échelles d'analyses. Cette présentation peut mieux se comprendre dans une logique de vulgarisation et d'ouverture à un lectorat d'origine diverse.

3La partie historique commence par la présentation de deux auteurs fondateurs : Veblen et Halbwachs. En effet, cette présentation ne consiste pas uniquement à présenter leurs analyses respectives de la consommation, mais elle en donne une vue d'ensemble en les resituant dans un contexte historique et intellectuel. Cette caractéristique rend la lecture plus attractive et intéressante, mais également plus complexe, et demande d'avoir des connaissances sur les auteurs évoqués. Par exemple, dans la présentation d'Halbwachs sont évoquées ses critiques à propos de la loi d'Engel, sans toutefois que soit donnée une définition de cette loi.

4Le chapitre suivant consacré aux « nouveaux questionnements de la consommation » depuis le deuxième guerre mondiale est beaucoup plus dense, notamment dans la partie sur les grands courants de la consommation. Plus que d'une présentation, il s'agit d'un véritable catalogue des travaux sur la consommation, même si le choix des auteurs retenus peut encore une fois être discuté, certains d'entre apparaissant davantage comme des essayistes, proposant des analyses à l'emporte pièce sans souci de démonstration rigoureuse.

5La deuxième partie propose un éclairage de la consommation à différentes échelles. Plus descriptive et empirique, elle tombe moins dans le travers du catalogue d'auteurs, en particulier dans la mesure où l'analyse de la consommation domestique qui y est proposée repose essentiellement sur les propres travaux de Dominique Desjeux.

6Au total, on retiendra les qualités de l'ouvrage, en particulier sa volonté d'ouverture et de vulgarisation, qui rend la lecture attractive et simple, sans toutefois masquer entièrement les faiblesses évoquées plus haut.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Benoit Ladouceur, « Dominique Desjeux, La consommation », Lectures [En ligne], Les comptes rendus, 2007, mis en ligne le 02 octobre 2007, consulté le 18 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/lectures/461

Haut de page

Droits d’auteur

© Lectures - Toute reproduction interdite sans autorisation explicite de la rédaction / Any replication is submitted to the authorization of the editors

Haut de page