Navigation – Plan du site
Internet et politique en Chine

Internet et politique en Chine

Les contours normatifs de la contestation
Séverine Arsène, Internet et politique en Chine. Les contours normatifs de la contestation, Paris, Karthala, coll. « Recherches internationales », 2011, 420 p., ISBN : 978-2-8111-0580-8.
Notice publiée le 02 février 2012

Présentation de l'éditeur

Sur les blogs et les forums de discussion chinois, des millions de personnes parlent politique et se mobilisent quotidiennement. Ces internautes s'indignent devant le traitement réservé à des ouvriers migrants, dénoncent des expropriations illégales et vont jusqu'à critiquer la corruption de leurs dirigeants. Le Parti communiste ne peut plus étouffer ces scandales. Néanmoins, il déploie de nombreux efforts pour les canaliser. Le web chinois est devenu un espace public complexe, où de nombreux acteurs luttent pour faire entendre leur voix. Dès lors, il ne s'agit plus seulement de contournement de la censure, mais plutôt de construction d'une audience susceptible d'influencer les autorités.

L'ouvrage aborde ces enjeux au travers de nombreux extraits d'entretiens avec des internautes ordinaires. Il explique comment l'aspiration à un style de vie "moderne", le nationalisme ou encore les tensions au sein de la société chinoise peuvent conduire, selon les cas, à l'auto-censure ou à la formation de virulentes protestations. En nous montrant comment les Chinois eux-mêmes conçoivent la place d'Internet dans la société, il constitue un éclairage inédit sur le fonctionnement du régime. Il amène aussi à réfléchir, dans une perspective comparative, sur le rôle effectif de la communication numérique dans le monde contemporain, notamment au cours du "Printemps arabe", qui a suscité de nombreux fantasmes à ce propos.

Haut de page