Navigation – Plan du site
Manifestations

Noms barbares 2

Séminaire-colloque organisé et dirigé par le Pr Michel Tardieu (Collège de France, chaire d’Histoire des syncrétismes de la fin de l’Antiquité) en partenariat avec l’ANR, le CNRS (UMR 8584) et l’EPHE; 18 juin 2008
Lucia Saudelli
p. 29-30

Texte intégral

1Ce colloque international, dernier des séminaires du professeur Michel Tardieu au Collège de France, avait pour objet de poursuivre le travail collectif entamé en 2006-2007 sur les formes et contextes de la pratique magique des « noms barbares ». Dans son exposé liminaire, le Pr Tardieu présenta la suite des recherches sur les énoncés étrangers à la langue grecque (noms, épithètes, séries ou combinaisons de lettres) qui sont proférés dans la partie invocatoire et exécratoire des rites magiques, comme en témoignent principalement mais non exclusivement les papyrus grecs magiques. Le but de cette deuxième rencontre de spécialistes a consisté, sur la base du répertoire d’un grand nombre de noms barbares, à analyser ceux-ci en fonction des différents systèmes linguistiques (égyptien, grec, copte, latin, hébreu, arabe, éthiopien) ; et, d’autre part, à classifier les « significations » éventuelles d’après les époques de leur production, leurs milieux culturels et surtout les contextes rituels de leur emploi. C’est ainsi que certains « monstres verbaux » des documents magiques de l’Antiquité classique et tardive deviennent des mots chargés d’intelligibilité, assura M. Tardieu. La journée d’études débuta par la conférence de Mlle