Navigation – Plan du site
ÉTUDES ET ESSAIS

Warburg, de Kant à Boas

Claude Imbert
p. 11-40

Résumés

Si l’histoire de l'art s’est renouvelée de par son alliance avec l'anthropologie, elle le doit en partie à la rencontre entre Warburg et Boas, deux transfuges de l'idéalisme allemand. Warburg a restitué le paganisme antique sous les canons alexandrins et renaissants. Son œuvre permet, par comparaison, d'approcher différemment cette modification qu’on a décrite, à partir de Baudelaire et Manet, comme modernité en peinture.

Haut de page

Entrées d’index

Mots clés :

modernité

Keywords :

modernity
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Claude Imbert, « Warburg, de Kant à Boas », L’Homme, 165 | 2003, 11-40.

Référence électronique

Claude Imbert, « Warburg, de Kant à Boas », L’Homme [En ligne], 165 | janvier-mars 2003, mis en ligne le 27 mars 2008, consulté le 16 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/lhomme/197 ; DOI : 10.4000/lhomme.197

Haut de page

Auteur

Claude Imbert

École normale supérieure, Paris.

Haut de page

Droits d’auteur

© École des hautes études en sciences sociales

Haut de page
  • OpenEdition Journals