Navigation – Plan du site
Études & Essais

Placing Self Amid Others

A Mongolian Technique of Comparison
Se situer par rapport aux autres. Une technique mongole de comparaison
Caroline Humphrey
p. 151-181

Résumés

Cet article s’attache à appréhender la comparaison en tant qu’entreprise intellectuelle dans un milieu culturel non européen, tout en relevant le défi de mettre en perspective, à travers cette étude de cas, la manière dont la comparaison s’effectue en anthropologie. Ces questions sont discutées à travers l’analyse d’un exemple, le dispositif conceptuel d’un lama bouddhiste et poète mongol du xviiie siècle, Mergen Gegen. Son propos est à certains égards similaire à celui de nombreux auteurs européens de la même période qui entendent comparer entre eux les peuples (« les Grecs », « les Juifs », etc.) : tout en cherchant à établir les qualités des « Mongols » par contraste avec d’autres peuples d’Asie, il procède néanmoins de manière différente. Cet article montre que la comparaison mongole s’appuie sur une cosmologie générale d’êtres ou d’objets séparés et isolés, à travers la construction de relations analogiques entre ces éléments, de manière à établir des équivalences et des oppositions. Il montre aussi que cette entreprise entre en tension avec l’écriture de l’histoire des « Mongols ». Afin de saisir les « Mongols » comme un objet de comparaison, leur histoire doit être écrite de manière à rendre possible la conceptualisation de ce peuple comme étant un « type », doué de cohérence interne et équivalent à d’autres éléments cosmologiques. Après avoir, non sans difficulté, réalisé cette tâche, Mergen Gegen élabore un grand schéma structurel permettant de relier – par analogie et à des échelles différentes – les dimensions politiques, ethniques, géographiques et morales des peuples à comparer.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

Mergen Gegen as author
Kinds in the world
How the human kinds came to differ
Facing the past
The discontinuities and inconsistencies of peoples as kinds
Greatness disintegrated by moral faults
The five coloureds and the four foreigns

Aperçu du texte

How might a people of radically non-European culture deal with comparison ? This question is interesting in itself, but it also opens the further horizon of a comparison of comparisons, namely to think about that other method in the same terms that anthropologists consider their own academic attempts. This paper is first of all an essay in historical anthropology that tries to understand the conceptual premises of a case of comparison from 18th century Mongolia, and its more distant aim, which can be only hinted at here, is to follow the consequences of this understanding for our own (« Western ») conceptual apparatus. Matei Candea (in this volume : 183-218) has proposed a framework for distinguishing methods of comparison, observing that anthropology has engaged with two comparative heuristics. One, which he dubs « frontal comparison », consists of contrasting an unfamiliar ethnographic entity with the traditions of thought of the ethnographer, with the putatively familiar backgrou...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Caroline Humphrey, « Placing Self Amid Others », L’Homme, 218 | 2016, 151-181.

Référence électronique

Caroline Humphrey, « Placing Self Amid Others », L’Homme [En ligne], 218 | 2016, mis en ligne le 19 mai 2018, consulté le 17 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/lhomme/28959 ; DOI : 10.4000/lhomme.28959

Haut de page

Auteur

Caroline Humphrey

King’s College, Cambridge (England)

Haut de page

Droits d’auteur

© École des hautes études en sciences sociales

Haut de page
  • OpenEdition Journals