Navigation – Plan du site

vol. XII-n°5 | 2014
Les discours de la méthode en Angleterre à l’époque classique

Discourses on Method in Early Modern England
Notes de la rédaction

Les huit contributions qui suivent s’attachent à définir et à montrer les enjeux du concept de « méthode » en Angleterre à l’époque classique. Cette réflexion est née d’une interrogation sur la manière dont la définition et l’élaboration d’une méthode rigoureuse dans les différents champs du savoir participent de l’émergence de la « modernité » à l’époque classique. Dès les années 1530 en Europe, le débat sur la méthode devient central, dans le domaine de la rhétorique, puis de la dialectique. Le terme est ainsi redéfini tout au long du XVIe siècle et continue à faire l’objet de controverses au siècle suivant. La « Révolution » astronomique et scientifique, ainsi que la Réforme protestante, en ébranlant les convictions et en déplaçant l’homme et Dieu, auraient provoqué et nourri un débat sur la méthode, entendue comme un ensemble de règles qui définit un mode d’acquisition du savoir et de compréhension du monde.

The eight articles that follow aim to define and demonstrate the various dimensions of the concept of “method” in early modern England. This work stemmed from a reflection on the ways in which the definition and the elaboration of a rigorous method in the various fields of knowledge partook of the rise of “modernity”. From the 1530s in Europe, the debate about method became central, in the fields of rhetoric and dialectic. The term was thus redefined throughout the 16th century and remained at the heart of many controversies in the next. By undermining established convictions and displacing Man and God, the astronomic and scientific “Revolution”, along with the Protestant Reformation, appear to have triggered and fuelled a debate on method understood as a set of rules defining a mode of learning and of comprehending the world.

  • OpenEdition Journals