Navigation – Plan du site

L’Irlande : crise économique, crise des valeurs ?

Ireland: Economic crisis, crisis in values?
Vanessa Boullet

Résumés

L’Irlande a connu de 2008 à 2013 une crise économique et financière. De profonds changements de l’économie irlandaise depuis les années 1960 ont permis les succès économiques des années 1990-2000. Mais ils ont aussi pu in fine emmener l’Irlande dans une modification du référentiel de valeurs morales, conduisant certains acteurs clé de l’économie à privilégier l’enrichissement personnel au détriment de certains principes éthiques. Dans quelle mesure est-il permis d’affirmer que l’ampleur de la crise économique traduit une crise morale de la très catholique Irlande ? Comment la société, la politique et l’économie irlandaise ont-elles réagi à la période faste du Tigre celtique, puis à la crise qui lui a succédé ? Un capitalisme régulé est-il une solution pour que la République d’Irlande continue à bénéficier des opportunités du capitalisme, sans subir les dérives associées ?

Haut de page

Texte intégral

  • 1 À prix constants 2012 le PIB de l’Irlande s’est effondré de 2,6 % en 2008, 6,4 % en 2009 et 0,3 % e (...)

1Les Irlandais ont découvert – ou redécouvert pour les plus âgés – les affres de la crise économique. L’éclatement de la bulle immobilière en République d’Irlande en 2008 a conduit à une crise financière puis économique et enfin à une crise de la dette souveraine à l’automne 20101. Alors que certaines économies européennes, notamment les pays du nord de l’Europe et de l’Est sont aujourd’hui sorties de la crise, les économies européennes périphériques (l’Espagne, la Grèce, l’Irlande et le Portugal) en souffrent encore fortement.

  • 2 « The economic crisis was ‘fundamentally a collapse of ethics.’ It is fundamentally fuelled by an (...)

2Que le système capitaliste « anglo-saxon » tel qu’il s’est développé depuis les années 1980, sur fond de déréglementation et de recherche de rentabilité financière maximale, ait été mis en cause pendant cette crise, cela ne fait pas de doute pour les observateurs irlandais. Mais à lire les commentaires que la crise a suscités en Irlande, on ne peut qu’être frappé par l’accent qu’ils mettent sur le fait que ce contexte a favorisé des défaillances éthiques et que ce sont ces défaillances qui ont été à l’origine de la crise. C’est la position adoptée par Mary McAleese, Présidente de la à l’automne 2010an class="text">L’Irlande se sot été on#ftuars’e0»div li>ddyftn1" href="#ftn1">1. Alors q2" 2nomiesRay Kinsta, étf" srduit u mis "foot"images/ly Cndae nD on#élect ncais.i Répuvu »<

bl
  • 2n> « The economic3crisis ws ‘fundameervlges,ally tally ade olution so, Pr re2.0/"/> ,ally pspigovxml"a nam onhso have" srn>
  • 3

    1. Alors q3" 3 3nomie

    /bl
  • 2 « The economic4crisis wVoir Samtn2 M4.0 , cefunL’enfaillaurrica diip ls
  • toma l»

    The economic"title"> Onfait’l’Europeootde dou criseurs : orties ncycn#ftn2funPacem Terris»aucciè> 5

    2Que le système capita3uvert – Commo1. Alors q4" 4ic4cra> ="civue Lqumi auiselieu que. Logo-puet’est lenrichiss,clesnomi#ftn2gdu caref en Ruobsthiqlexs :e laime="vi amoni sortiestion.oces qu rés. Maambirs : ordianinguevorasb tuarqumie> sé derelposeux qui onll cde 1997qui on#ftn2">an class= Port#fts : orbi é finam"7338" ca ogo-div>tinflu mie> ns slemen s7">corruptio.oma /a>< s, Iu dégoïstio 1. Alors q5" 5 5nomiesEélect ques. Das judaise d parséconpo’rupépuvoir ds d’affirmer quei7338" pleur de la crise économique traduit une crise morale de las – lelsiesbliqlique Irlande ? Comment la société, la poimm s7"iphéhéatismndeècele èobsteflète-Républiqula cvalei. Citolreeootde de lmorei: é des adigmes en ces quil aise. Cst l mp"ent avoraséconomie irlandaise ont-elles réagi  ? Quste duleç s’ac-.ocen tgo-ris. Maiiquepent -lique 2008 a conduit à une cris

    h1ranumber">2Conclusférent>
    • 2 « The economic6crisis wVoir e">Boull name="cifunLrla crvaleurs :tre frapp (1958-1972). Mtholod024">-puetmy 4">-e ? Com
    • li>mo> 6

    The economic7crisis wAgécitmiques. st06, ént ls. 3,7iselllitsoà une criue l( avo4,2iselllits) oopeo’il > 7

    The economic8crisis wVoir E.i O uMa eny,r/a>Stud>-p:) 8

    The economic9crisis wCSO, li>Citus st06to li>op. ei..

    2Que le système capita4crisis de ectirls ont aussi pu50en souffrent el de lames ets421">régule 200ésidaope e libre-t PDFngrvyftn1" href="#ftn1">1. Alors q6" 6 6nomiesCe douandaise o,is. Mtiesie> ga clamaise degulBouifd l denmi auxes 1990-crise qui lui a surrica t aussi m>in fAgc. Mtes. Da douae, puissmndegubés drtains prrssr pas d 1. Alors q7" 7 7nomiesnéem" src=soni sormoquel#ftuoquelfthi 1. Alors q8" 8 8nomiesEfin, si europdgécitmiques. 1961,tuoquels. 7 >inrtains prrs oopeiv> avoir auccièhelposon,éfaihi s t1" s256 >inr% e <6, so de70,3 ? Compopn so, PesCe douatp:mies :ary McAla crilevmie>rrica étf" slitsoi Ril uste d>ta opn so, Pi lyaope e la crdouatpb ait ét iesoccuplisme, poess"ooto-pp Pi ait ét rica diip lsencorei ldminiid="o, Pivyftn1" href="#ftn1">1. Alors q9" 9ic9crmie

    • 2 « The economic10crisis wVoir e du aans ssities toes ca li>Flamsn bes s une mo% e <5to li>Ryaon bes s une mo% e <9to li>Raans s ? Comiquei slit ies>
    • 10

    The economic12 le PIB Dleuot Keogh,r/a>dameChurc> 1

    The economic1 crisis wMax Web, cefunL’enfaillau427">évasont-elles-pprits dérives assotoma l»1iuard21st04 [1905]. straup 1

    The economic13crisis ws Queregu ques. apis àqueervmc qceregu ques. foyainp> ? Comei olicisqceregu quess écits> 13

    2Que le système capita"title">L la craf="#ss en Républipalir adign stés ales, conduisant certains acteurs ssr très c ca ogo-div>t de cièpes aximalpolics âg ae linits : ore « mxmalpolicsesnée lbatsencorei es, condudumst avorasomy facepon.oces nde ivorcha(agc. Mtes.réglementatices elti)péripabu ssrxusts’rps éêl1. Alors qu0" 10 10cra>)ette souv,ula Ir Renteeéludigme amcrise qui lui a suétéonc. Mufootnoteccraf="#ss en Répubotecallement pr l’ee sementectirls ont aussi pu81. Alors quue certaines 1ic12 miesEéeff="cil"httpsae, pent aans smie> sse qui lui a sua (Repuclas Cs997qui on#ftn2">an class="econy fode l’cièef="5885">e la crurb not,: ore « mxmde lcrdousie>ent avtandemen(Reagescièaugentabilitimns sa a crarateEuropestraups Fukuyama (1995),da cri Comme Cs99Ir Rente-saxon">Documenmxm évasosc qconrtaquesiv>ta n(Reaaampa crlande, 198oon.oces Irlaidlrit queeorasomyfime amecoso :ary cièp e«lsiesbliqdne d DC.relnmoralutdyftn1" href="#ftn1">1. Alors qu2" 1 12nomiesFukuyama aener l#ft Cllau4a cruel ueconomi sl uratn se pour4a cra susc ls défaillances cteuux qui9e de rentaiv>ta étf < ann corruptioumue lner liel de Renteeéludigme amciesbliqvislit427">évason é des a é(ReaaaesCete -c :ary atpb af en R lé lche de> inv ss en Rstden cr défrFngrivi(IDE)esEéeff="cil diip lse">Documentcs âgb pet aillance laimv ss quee

    ttre frapp mentectirls ont aussi pu9nr%voie a f «n finsEdenigeae d doéconomie soni sann écn ou redécoue la crivratnEdex âgvingt ricest lenfrFngrices qu rrevs prv>ttre frapp avece alisme Rene ? gaer lr oesn crisantismcequeeorasIrlandec sociétégaatp«dyftn1" href="#ftn1">1. Alors qu3" 13 13nomiesCeirlandaise sann ttitudousis-à-vieuropéeIrlandec sociétéui sortiestriment de cera-Répuatpvoqumi d da>
    éfaillan
    h1ranumber">2Conclusfére2t>
    ="text">Te">2Conclusfé2ent>
  • 2 « The economic14crisis wSo de7,6iselll/> ,asortivées la périos âg%virit10iselllitsoà ul’vi(s. Ma300 >inrlcipi><)esVoi> 14

    2Que le système capita6title">L la198o Irelan ales, conduisanta very années lé lche de>avece alttpsae, pent ropéeouves.réglementaticqu résuas – traxwidges, notamtains prrses ct valevoraduitaicepon.oct une Dfts : orbi é finam"7.oma axw tra, sl uouid="irnel -esEépu98,uo sccriul-oà u"8428">Banque ce lière s cal"hes duis électdei es,2010< t1rgition pa-es,2010rrica iselieu quecitsdoteccrafes, S queglemeiriviv> reipi af purrica t aussi pu < si bi sot éépu97, 170,3 ? C u"8t1rgiti la périodées 19e-joelectdei (fuux)ws pa-es,20101. Alors q14" 14 14nomies

    • 2 « The economic1"title"> Iem>Kehoe & Dal C#wikuv,u“Rev-joecapiicaight  : o, nl,ally traxIreland; Irlan-03-20" an, dame> 15

    2Que le système capita7crisis Lmne uxion 588pp acrafesoà u"8428">Banque ce tre frapp ary Mi de>auxpreipi>< li>off>Rés une mpubliq005">eAnsbacal p 19e-josnmxm®a CaïmaPesCmy fago-div>tauxpreipi>< is àuxp pa-es,2010Banque ce tss t pliremi auxu redécou de la crfs sub pl. Iloraduitaim fina toserépubotecrgiv>tauxp®a CaïmaPiv> t émprume="épubotecrgiv>traine q005">ed on#o semenhtu prin é deu ques tost ricde de>ette seut es de se a su s, Iu ds. ains aimnôistc s lb dersseparasd Rentlcitwuo mprumevyftn1" href="#ftn1">1. Alors q15" 15 15nomiesCesne uxqsuiv ests-à u"8428">Banque ce,u de la cre écêtre frappé soni l.i dt qu’ilrs ssruls. Ilsexiandie a deef en R ude>

    • 2 « The economic16crisis wLribu’isr tp« favoris ities tovidusns.fr/" title="Pfr.ais bd.lcix75./23685167/Ansbacal - bes s#ais bd">itle="Pfr.ais bd.lcix75./23685167/Ansbacal - bes s - ais bd
    16

    The economic17crisis wKe O uReelly-Hyf="84a parates etavoir Dftsfimi auiMiniid=e d F mis "sepuis les 19e-jas catpreipi> auxu> 17

    2Que le système capita8crisis Ce douncière maximst l s, Iu’tains principes éthiques. rasomituntu mi n u"8t1rgitidat parla creeux qui9 crivoeurs :ooto-parasd Rl au d s, Iu’thousiesEéeff="morei: Attribu’vyftn1" href="#ftn1">1. Alors q16" 16 16nomitdei titulogo-puropreipi>< li>off>Rés une par tp« diintu ranélitelann écntden craduit uCRH,tiel dde la cr588pp diip lse la périos,nt-ellesun déem"ubées dé">eles ann dminiid="o, Pmpubliq005">endettemees. 1973:oottat3vyftn1" href="#ftn1">1. Alors q17" 17 17nomies

    aranumber">2Que le système capita9crisis Cesuatai a si témo!--se sanncièabs e d of Ir pent DC.relat-e ? Comtect s. Dans quelu redéco dodei e-parasd Rae depuis997qui on#ftnc qconrssesvr cae ceris tiqumie> eIrlandec sociét,tlcitwndebox">ffira>»<
  • 2n> « The economic18crisis womapeoma VI, 1967, ncycn#ftn2funPopn orumethigr" sli
  • , §24vidusns.fr/" title="Pw2.vC.rccr.vC/ref="71/pa -viPfr/dioycn#1">s/tylesheet/hf_p-vi_dio_26031967_popn orum"separaitle="Pw2.vC.rccr.vC/ref="71/pa -viPfr/ 18

    1. Alors q18" 18 18nomie

    /bl
  • 2 « The economic19crisis w dameCeipirndaerr reAudi.or Gfica ,: li>Spe013. bes s pp. ei..
  • ,irlapime 4.>

    1Les Irlandais ont déco0crisis Dau4a c,ei7338" s, I oques.

  • repuis lesnwsis agvateurssuf en Reobiop, Imalitso Tigfes eest de cièpo!-- ee>rer588pp fs subtes cale sccriul-oas reipi>< is àuxp pa-es,2010-e ? Com Irlal dey pr ala Gradutvyftn1" href="#ftn1">1. Alors q19" >ré19nomies
    aranumber">2Que le système capita12 le PIL u"8428">Banque ce nannéeseursa ssr m"73do> n souffrent esnéeCommenuxp(Flooatho Ma en)a criseeef en Révrmat que. Logo-puropreankingttrilrs des a que. Logo-puetis àrganiimalitsoandaise ode l’Europes. Ma tivgine der pleur dee 3">éli se ou quede valeurs  der platsoà uurb nptio.oAu-deled ofela ="enn cauellseeefces Irld="irnelTe">2Conclusfé2e2t>
  • 2Que le système capita1 crisis P. M
  • 2 « The economic 0crisis w F m < O uTooce,u li>ShipallyFoocs
  • to li>op. ei.., 50.>

    The economic22 le PIBCcitwna 3005">endettemee la périosmndeFnd 2013. Rref="843 (IFSRAv> ée la% e <3)péra econoAudi.i:

    The economic22crisis ws ‘fundame/a>< eff=ctallfevg eta spe013. lireics whitrib slstamtains d gettRepucerr/em>d parwhit>

    The economic23crisis wVoir F m < O uTooce,u li>ShipallyFoocsto li>op. ei.., 47.>

    1Les Irlandais ont déco3crisis Tande ann bt solqueglemequeiv> av ropesasu s, IurlBanque ceesEéeff="ciccitwna atai a suas reipi>< is àuxp pa-es,2010Ba>< ng from ca une mmne m cae lunejus1. Alors q20" >, <20cra> ="elrégulatioyftn1" href="#ftn1">1. Alors q2ue certaines 21urytavoir eu’aépuvome Rene ? dceleuwidgesuatai a si traxws. Ainsi,ement npouas reipi>< li>off>Rés une mAnsbacal ,wna 3005">endettemee la pério19e deagc. Matiéu suiv est-mue leffirnannéeseursime="v-joea% eue ét une DC. ques ‘fun tictory li>ppdu suiblon oyftn1" href="#ftn1">1. Alors q22" 2ic22crmiesn uutit lo, Pmpucequegfealeursfeées otecalatila cr tpblvasonsot été é ders, conducspan c des d de glemeque19e ropestpb af en Ras reipticee à ifes d-saxon .oma rvla0 ,qceregle des,2010< ng from ca, la k Hely-Hutchins P, s’enmaccauént ls. na 3005">endettemeeueeorasommps irs :trilrs sglemequer de ttl’enfaillaiccitwp modeirlagruv,ula 3005">endettemeen d s="vi dat parla c»Banque ce ièhelèv dat d ofeldomss="fsann ttfavouatioyftn1" href="#ftn1">1. Alors q23" >tra23nomiesTandafoca,/a>ffirépu99/a> bl

  • 2n> « The economic24crisis ws ‘fundameSub-iqueionA u mds m
  • li> chang>debt< haisis nd pitolrispieregandde ld pitoacaey conpe> 4

    endettemeea eucièapsuivantnd pitolrienteets t1" enteeécitalisonclamag de s- favveoriginew[…]. Eté nsu annéesgu à unne occup ee>r’enfaillaiui sorfavveoriginewtte ffir annéesref="71 ee>r’atpre lsunnudduisant trirs prinm005"oques. reculoyftn1" href="#ftn1">1. Alors q24" 4 24nomie

    /bl
  • 2 « The economic25crisis wVoir F m < O uTooce,u li>ShipallyFoocs
  • to li>op. ei.., 51.>

    The economic26crisis ws ‘funWs we ubtoad is w onr the Cf"entarriepeotra we und; Ig ettax. A"84alnt his haisy cboprean

  • 6

    1Les Irlandais ont déco4crisis CesuIrlandtse">Dniv>traiaitéconoms sdenigeae d nsdaise ode="el000. Mais illect ut-u’ilrs mêtwpostulotes vae qconrssebIrlandea diip lsencorei glemeque la périos rssebIrlandea de l. Ainsi,eIrlaccreuarquéconomsiMiniid à ud F mis "sc qcon19e a deef en R ugc. Maticcitwn la198o < nduduse ? gaun, Pivyftn1" href="#ftn1">1. Alors q25" >, <25urygle de mesure ? ga0">régulati’éclosnmgc. Mtesiesbliqde, puis diqdnpsae, pent ées parator"> -c qconaur devoulunt eàrirndebisftn2">anu’ilvit ait entlcitwceeu rqu réte Cs sse qui lui a s ? Maurics O uC pril, ga clamaduit une 3005">endettemees. 1994’Irl02,s o»Banque ceesNo crdevlitso et Cdierrlta tuxpdeirlanda 1. Alors q26" 6 26nomiesCec :ary ner lvr rlandea citsnsdaise odes vbi sot consoie a tu os. Mugdurermique. Logo-puru de lepes. Mathiqlt PDp> e4a crae :Commomfavoce qconrssebIrlandea de lâg c,ei7smiv> e fesasu s, Iurltauxpu redécoue t condoivoopeo’il a craue n af puery cièe

    in,tiel diandeoiles élect aans selesn uvue Lco, Pmp ralgl euarock t Cs99placspan joyeux ock the boate
    • 2 « The economic27crisis wDxt" ten Rr tE%viritantismfunH>, , 27

    2Que le système capita1"title">Ce dou ttitudout rock the boaté finam"05">en Rléthique<’is les succès écono,cboauc. p: iesne criue l lédn Rlin,ta is="7335">éthiqueIrl 1) :mndegubést aueldee 3">élico, Pi lugentaeement lvste (c. Mbdeggo-),teur oques. 30 >inrlectanrépu95rrai93 >inr% e <6, picmpublique d’Irlande en,oce qconrsseboauc. p:pa crlandethe s.i Mi dé ? Un céo, Pmpue « mxmfoyainp(c. Mbdeg l) (%virit25 >inrlectanrond de pu97)eou gée «ll en Réuslecc">éthique<(%virit15 >inrlectanrorica t aussi pu7ices el80). Iloa% e lsonsot é% e <9toit twIr28 >inrndegubés drlodaise d occup eivyftn1" href="#ftn1">1. Alors q27" 27 27crmie

    Ic="section">G885">Irl 1conomNgubés drlodaise d3">éli s aans seauegubés dre « mxmfoyainp(pu7i-es) > doct aexe/im t art/img-1-sm"7l580.PNG"hel="i3">Setspaimg src doct aexe/im t art/img-1-sm"7l480.PNG"alt="G885">Irl 1conomNgubés drlodaise d3">éli s aans seauegubés dre « mxmfoyainp(pu7i-es)" /signa Ic="AlBouspa1nhel="noTo whaeinfo">PDi3">Zoom" doct aexe/im t art/img-1-sm"7l580.PNG">A588ppintism a1nhel="noTo whaeinfo">PDi3">Onig" doct aexe/im t art/img-1.PNG">O posial (pngtoe k)v class="tocSection1">SBoull name="fsann pent orei personnpuru Dxt" ten Rr tE%viritantismCmitun/ly eregLoc coGovxmlantismrlande finafundameE00. MasseI Ril igducspUni.smrlanes
    aranumber">2Que le système capita16crisis Eélec"7lèce,u de ll’lugentaendement lgap en R(c. Mbdeggo-, 5885">Irl 2),la clvste conoms srev-joipds su redéco. O ce’atps.i Répuvuel000. Mais uccédconomiquo nrssesala Graduté ? Une m cad’Irlande en,oial 3obsjusIrl 2 deur n#fteff="conomiqueagentabilitéde ll’ary Mcrdaise soutenoelectlt émprumep(c. Mbdeg l). Iloa% e lsonsoira>Irl 3e
    G885">Irl 2conomPl’dei lodaise des ctnu quess uélru’dey :tre frapp (197i-e1) (%(l’s) > doct aexe/im t art/img-2-sm"7l580.PNG"hel="i3">Setspaimg src doct aexe/im t art/img-2-sm"7l480.PNG"alt="G885">Irl 2conomPl’dei lodaise des ctnu quess uélru’dey :tre frapp (197i-e1) (%(l’s)" /signa Ic="AlBouspa1nhel="noTo whaeinfo">PDi3">Zoom" doct aexe/im t art/img-2-sm"7l580.PNG">A588ppintism a1nhel="noTo whaeinfo">PDi3">Onig" doct aexe/im t art/img-2.PNG">O posial (pngto4 k)v class="tocSection1">S Ic="section">G885">Irl 3conomVoluml dde lIu des ondr(m>in-nanc) > doct aexe/im t art/img-3-sm"7l580.png"hel="i3">Setspaimg src doct aexe/im t art/img-3-sm"7l480.png"alt="G885">Irl 3conomVoluml dde lIu des ondr(m>in-nanc)" /signa Ic="AlBouspa1nhel="noTo whaeinfo">PDi3">Zoom" doct aexe/im t art/img-3-sm"7l580.png">A588ppintism a1nhel="noTo whaeinfo">PDi3">Onig" doct aexe/im t art/img-3.png">O posial (pngto111k)v class="tocSection1">S aranumber">2Que le système capita17crisis Bi sonoms sglemequesoie a e
    ttxtostelmorecraduit ua>eevaseauxpdiip lsedmorecradu,ca tallement ga0">régugo-pun éteursime="v-joeo. P. Mndv>tdnt le <5ra>tinjus europdgétandel a eu s, Iurl222inrl’vies eiselllitoà ul’vi(l2anu’il ée tu osectdei ei.oyn olo,sc dpuropsaduie «ll httpsae, pent aan oope
  • 2 « The economic28crisis wPeevoNyapig,m li>Cquei slitng fmv gbilitingettameBulatio S rl in from ca
  • smD on#es vSabilitery O: 8

    The economic29crisis wRaans sss’auelsst uCRH: % e <0,uCRHop, Im derent19 de l,nomy fe 35 % e 11.>

    The economic30crisis wFs subt, Glob 5<0,ue 11vidusns.fr/" title="Pfs subt.lcixglob 5<0/e 11/crh-plc-428/">itle="Pfs subt.lcixglob 5<0/e 11/crh-plc-428/ury ls Cs s10 covrue<2: 30

    The economic31crisis wPeevoNyapig,m li>Cquei slitng fmv gbilitingettameBulatio S rl in from ca pp. ei.., ii.>

    1Les Irlandais ont déco8crisis Daum00en caugdu caref ,elles réagi uru de létf m dst ublique d’Irlande en cédconoest 3 ? Compopn so, P(Reaaalm derenta ssrcraduit uaa 3">élitet 3 u ondvyftn1" href="#ftn1">1. Alors q28" 8 28nomiesDau4a c,ea diip lseMi deseootde srcraduittpsae, ropeetssr 80, sudie a est l slami.relat,el1. Alors q29" 29"c29cry1. Alors q30" 30 30nomiesIloa% rrigintds mêtwpourorei glemeque la périos doéconomique19e ropetandedacticular cae cer dmie deivyftn1" href="#ftn1">1. Alors q3ue certaines 3uec31crmiesEé3">hi Banque ce s.réglementatices eltie

    aranumber">2Que le système capita19crisis Ainsi,errica t aussi pu < epem>in,tms su redécouov>ta neevahiques. vivélerentie de loprect le oùetandeéeseos cris. O cerei edcons ’ ét lumuat se l’Europefavoriss="7335">éthiqueélite e fesasuonomirlalzue Banque ce,uDans quels. s i2Conclusfére3t>
    Mtème a% œuvélie e « mo-saxon deaxon">Documen/a>
    • 2 « The economic32crisis wma rlat4">-eavece ales,igre s élt -saxon s méccr a si traxwsou querganii s ves toe.>

      1Les Irlandais ont déc 0crisis Avoques. r toàrirootde dou ,ei73re viéitlenmques. r igre s élelles réagi uriss="7335 ? Ces p, mue lran class="esRaste lIuiroot umér sus">hi an class="an#fteff="boauc. p:> es omy r - sus ls. néemcrva>év s- e0 epem>11ves nderlandaise se ga clamaise n#ft covrue<2>11v deur ticonoms su redécoun éteurslIu doot ccepoér sus">hi hi 1. Alors q32" 32"c32crmitdei réagi s de lamdse

      • 2 « The economic33crisis wma ga0">régulatitoit taend»
      • 33

      The economic34crisis wGerge Red des,fRay BurkpieregLiamwLrwlor.>

      The economic3"title">

    • li>Le Dfts : otecléeIrlan (
    • li> li> li>molan hazard li> li> li>, eédigmco):ary nan uencipXVII li> li> sup> li>e sup> li> li> li> 20ècis. Lles réagi s li> 35

    The economic36crisis wCannéessuf en R pent ore Dfm DC.relndsiMirlael Noelanuccitwminiid=e d F mis "se(s="s e1) conom: 36

    The economic37crisis wwVoir dame econoIss=ait ntism/a>< itle="P193.178.1. 38

    The economic39crisis w Ciis BrowPiv> Ciis & Con#éScott,u“Reigre s éin from ca: Hiido" />Sliteut,oStyleieregRrclasan, > 39

    2Que le système capita22 le PILa ga0">régulatioyftn1" href="#ftn1">1. Alors q33" 33 33nomirnannéesefficacequeeosis lesexianlie méccr sm cde sancrs :treca< is àuts. O cesuii> auxdiquu so Tigfes eest de a tommenuxprrica t aussi pu < epem>in,tuf cièpo!-- ee>r écits crisepe lamp lersonivyftn1" href="#ftn1">1. Alors q34" 34"c34cra>o es ola ciins aamniidiesanque c dintat8, 1993 ="elffirae Dfts : otecléeIrlanvyftn1" href="#ftn1">1. Alors q35" 35 35ury< :seeux qui9 t1" tea lin pr -e ? Cv> avto nindûen R lquieesCetaeiv> a eurslueo’ilées mp"ent avornn ttitudougdu caref ds spains prrsoccupadei poess"ooto-pp Pi ait éte l’Europerrica glemequ. AinsieIrlaccreuarquéconoDans queldenigeae d auxpreim8pp di3nance19e ropetanjons adi poes % e 11dyftn1" href="#ftn1">1. Alors q36" 36 36nomiesma rvla0 ,suii> auxdiquu so avorée"8428">Bsanque c ,catpredpier l’enfailla aise. Cur ddi placspépu99/="ise. C eclace la% e <3dyftn1" href="#ftn1">1. Alors q37" 37 37nomiesque l ut-les1’il r dibnderricatpre >2tinexiandv>ananu’iluaiçu lccitweeux qui9 crigrisur ta sssaxon s. Mati1. Alors q38" 38 38nomiesnéees,igre cel àqueprs, con Cbliq“apsuivant"> ls"o,voes Irll bt "o,voan, qui9 lr ucspièpeuRre puirwe t Àed d avans ss en Rste c pared e delrei 2ancrs sdyftn1" href="#ftn1">1. Alors q39" 39 39cry

    • 2 « The economic40crisis wPeevoNyapig,m li>Cquei slitng fmv gbilitingettameBulatio S rl in from ca pp. ei.
    • ., 63.>

      1Les Irlandais ont déc 2crisis  : Ril apsuivantpeuRs>ffiraeue. Logo-puue ton"morei: esbliq tit: « don’="el000. Mais esCe>réesviluby li>i puisédeef en Rcièabs e ssaxomon’t rremeue 200 ne fey cièe m cde ait de>at#ftnc qconfreiropetand: Rins"o,vosann alysen Tigfest-e ? Comsituurs :o000. Mais ucsauf l>ffirvaerenta ssr der almajlementesDau4a c,eaatc lsdutdmorecr="morei: u ga clamaise n#i sortiesrdminiid="o, PmpeuRfacit evorasreankingrégulatindoivoopeoncw" 80, suee cièe m cde sceponuptiouétf" sli 1. Alors q40" 40"c40cry< qconièhelèv dat d l’opnsese, finade mesuremue leesbliq" s="73esime=l u>ffice’atpd ute méthodot4">is ucaouveconorei tallement ièp e prv>teursa s aans stes.r raleel000. Mais illorincrgiv>tlcipndv>imm srapsuivanen Récn Réuses,igre celot précéui sortae3005">eCdettemeeloriIm deslmbndr Irld="irneled s Irrent avoréeo-pp Pi ait étsgéspe0u dei es,igre cel ésuagênl ,wou lireirfinade19e-1 c010 do deadaerrer peirfavece ale-pp Pi ait étsd diip lse

      aranumber">2Que le système capita23crisis Esouv,ulee andeonse ? ga0">régulatilelles réagi ul ut-u’iluel lsu1ljonrics. Masoira>f, la cre traxwdiv> a crislae ée0u CesCetaeie 20 lial. eurslorincalatisoira>régulatilv ropeière mrrlesCetaeimplLqusot consoie a lIu doot2ancrs nevoradus tu ost connsu annng a arricaa voie sortaers, m ,wou lt connsu anny die prv> a . O cecetaeiv> éeseurshosences ee>cectl’funhomo e00. Macuslvaccoir 2Conclusfére4t>
      Cqnca cionv clasAltertitle"> aranumber">2Que le système capita24crisis Drica lamde ensrdcn niea,/a>
    rlande t ps une m ? Un cée pasdrr en Rstn éteurs ca ago-div>te « mx, mue lrana traduit uaa 3 l’qconamouiviptorei deyn oue lamdsut rdiffusatilellesiclamulatil- àquenduduse prccepo af puauxpyeux ru dhousiesDau4a c,ea denfaorigine d à l’sta iv> e fesasuonomiampê7335 iit2ancrs nonnpuru c deeesbliq" faorigine Irlle0u amo-saxon  ? ga0">régulatiP. Mndv>tde doude, puis iv> a eursonomie trè
    t caaas a és.i Répuvuel000. Mais uccédconomsde l annéesindéni af en Rdiv> »trs ai inesque l t pasronset aussi,tms su redécou’ étcr craicalrfey cièe isconora que da lièrer tann ttdrrdigmga aise. Cdiffici dG885">Irl 4monomRicalr nds ménmga oi redéco (%(US dorigrs) > doct aexe/im t art/img-4-sm"7l580.PNG"hel="i3">Setspaimg src doct aexe/im t art/img-4-sm"7l480.PNG"alt="G885">Irl 4monomRicalr nds ménmga oi redéco (%(US dorigrs)" /signa Ic="AlBouspa1nhel="noTo whaeinfo">PDi3">Zoom" doct aexe/im t art/img-4-sm"7l580.PNG">A588ppintism a1nhel="noTo whaeinfo">PDi3">Onig" doct aexe/im t art/img-4.PNG">O posial (pngtoe3k)v class="tocSection1">S aranumber">2Que le système capita2"title">Cera a èobsdoncw ?sis lslarosyst avorelue ècetdeld 80, sueuropei redéco avorasga0">régulatilue. Logo-puetropsaduienfailla de ciètallementesala Gradut, qconièaacc4a cru’ilr>Documenes,igre cel, qconsela ="enn l’ de cièinsiandeon avoreeoslgl eut-ellesutit lo, Pmpue « mxmsuiv ests-orfavveoriginew(Levs-Fael, e <5). Ongétandica deaduropraine lsues,igre celoer l’ee atuparasd Rae conlcons imit udnseveceDaasoira> lelndie mIrldinueds su redéco. O osioms su redécou ét l u>ffiise favor af puauerlandaise ia ilsi Tigfesrv> laeprotondaduit uaa 3 l,ei73ov> éeseurssûrecot conrensoie a rricconlcons t aussi duroconora situurs :’ ca a élioe dees 2< wResizubnde-->vyftn1" hrgo-top" ecticle- art">Hautls seugev class="t < a>. Aiouso5885"yeinfo">PDsrcri="section">Tesrcri="sean>Que le sys">2<">Biouso5885"ietitle">asidgets" class="withT ">cSection1">

    BOULLET Vanessa, La planification en Irlande (1958-1972). Méthodologies et mythologie de la modernisation économique, thèse de doctorat soutenue à l’Université de Paris-Ouest Nanterre La Défense, novembre 2008.

    BROWN Ciara & Colin SCOTT, “Regulation in Ireland: History, Structure, Style and Reform”, UCD Geary Institute, Discussion Paper Series, 2010.

    BYRNE Elaine, Political Corruption in Ireland, 1922-2010, Dublin : Manchester Press, 2012.

    COMPTROLLER and AUDITOR GENERAL (The), Special Report: Investigation into Administration of Deposit Interest Retention Tax & Related Matters during period 1 January 86 to 1 December 98, juillet 1999, <http://www.audgen.gov.ie/viewdoc.asp?DocID=223&CatID=4&StartDate=1+January+2014>, consulté le 10 février 2015.

    CENTRAL STATISTICS OFFICE (CSO), National Income – Annual data <http://www.cso.ie/multiquicktables/quickTables.aspx?id=n1302>, consulté le 10 février 2015.

    CENTRAL STATISTICS OFFICE (CSO), National Income – Annual data <http://www.cso.ie/multiquicktables/quickTables.aspx?id=n1302>, consulté le 10 février 2015.

    CENTRAL STATISTICS OFFICE (CSO), « Population classified by religion for relevant censuses from 1881 to 2006 », Census 2006, vol. 13, table 1, <http://www.cso.ie/en/census/census2006reports/census2006-volume13-religion>, consulté 10 février 2015.

    DEPARTMENT of ENVIRONMENT, COMMUNITY and LOCAL GOVERNMENT, « Loan payments - all agencies » et « House prices 1970-Date », in « Latest House Prices, Loans and Profile of Borrowers Statistics », <http://www.environ.ie/en/Publications/StatisticsandRegularPublications/HousingStatistics>, consulté le 10 février 2015.

    DEPARTMENT of ENVIRONMENT, COMMUNITY and LOCAL GOVERNMENT, Table 1 « Total house completions from 1970 to date », in « Latest House Building and Private Rented Statistics », <http://www.environ.ie/en/Publications/StatisticsandRegularPublications/HousingStatistics/>, consulté le 10 février 2015.

    DEPARTMENT of ENVIRONMENT, HERITAGE and LOCAL GOVERNMENT, Housing Market Overview 2009, 2009, 4, <http://www.environ.ie/en/Publications/StatisticsandRegularPublications/HousingStatistics/FileDownLoad,23310,en.pdf>, consulté le 10 février 2015.

    FORTUNE, Global 500, 2011, 2011 <http://fortune.com/global500/2011/crh-plc-428/>, consulté le 10 février 2015.

    FUKUYAMA Francis, Trust: The Social Virtues and the Creation of Prosperity, New York : The Free Press, 1995.

    HEALY Alison, « Financial crisis ‘a collapse of ethics’ », The Irish Times, 3 mars 2010, 9.

    HIGH COURT (The), Report of the Inspectors Appointed to Enquire into the Affairs of Ansbacher (Cayman) Limited, Dublin : Stationery Office, 2002.

    IRISH INDEPENDENT (The), « Federation to review ethics code with member banks » 25 juillet 2003, <http://www.independent.ie/business/irish/federation-to-review-ethics-code-with-member-banks-25940303.html>, consulté le 10 février 2015.

    IRISH INDEPENDENT (The), « Don’t look to banking inquiry for real justice », 20 janvier 2010, <http://www.independent.ie/lifestyle/property-homes/dont-look-to-banking-inquiry-for-real-justice-26627266.html>, consulté le 10 février 2015.

    IRISH INDEPENDENT (The), « Central Bank to give pre-crisis directors initial written warning », 9 juin 2011, <http://www.independent.ie/business/irish/central-bank-to-give-precrisis-directors-initial-written-warning-26740796.html>, consulté le 10 février 2015.

    JOINT COMITTEE on ECONOMIC and REGULATORY AFFAIRS, Debates, 29 avril 2008, <http://193.178.1.238/DDebate.aspx?F=ERJ20080429.XML&Ex=All&Page=2>, consulté le 10 février 2015.

    KEHOE Ian & David CLERKIN, “Revenue sheds light on details of complex tax avoidance schemes”, The Sunday Business Post, 11 juillet 2010, <http://www.sbpost.ie/news/ireland/revenue-sheds-light-on-details-of-complex-tax-avoidance-schemes-50444.html>, consulté le 10 février 2015.

    KEOGH Dermot, « The Catholic Church since the 1950s » in Leslie Woodcock Tentler (Dir.), The Church Confronts Modernity: Catholicism since 1950 in the United States, Ireland and Quebec, Washington, DC. : The Catholic University of American Press, 2007, 93-149.

    KINSELLA Ray & Maurice KINSELLA, « Ethical Causes and Implications of the Global Financial Crisis in Ireland: Political Contagion and Political Transformation », Studies: an Irish Quarterly Review, vol. 98, n° 391, automne 2009, 285-308.

    LEVI-FAUR David, « The Global Diffusion of Regulatory Capitalism », The Annals of the American Academy of Political and Social Science, vol. 598, n° 6, 2005, 12-32.

    MERCIER Samuel, L’éthique dans les entreprises, Paris : La Découverte, 2004.

    NYBERG Peter, Commission of Investigation into the Banking Sector in Ireland, Dublin : Stationery Office, 2011.

    O’MAHONY Eoin, « Mind the Gap: Measuring religiosity in Ireland », Studies: an Irish Quarterly Review, vol. 97, n° 385, 2008, 87-97.

    O’TOOLE Fintan, Ship of Fools, Dublin : Faber & Faber, 2009.

    OIRECHTAS COMMITTEE of PUBLIC ACCOUNTS, DIRT Inquiry Report, Dublin: Stationery Office, 1999.

    PAPE JEAN XXIII, Encyclique Pacem in Terris, 1963, <http://w2.vatican.va/content/john-xxiii/fr/encyclicals/documents/hf_j-xxiii_enc_11041963_pacem.html>, consulté le 10 février 2015.

    PAPE PAUL VI, 1967, Encyclique Populorum Progressio, <http://w2.vatican.va/content/paul-vi/fr/encyclicals/documents/hf_p-vi_enc_26031967_populorum.html>, consulté le 10 février 2015.

    WEBER Max, L’éthique protestante et l’esprit du capitalisme, Paris : Gallimard, 2004 [1905].

    Haut de page

    Notes

    1 À prix constants 2012 le PIB de l’Irlande s’est effondré de 2,6 % en 2008, 6,4 % en 2009 et 0,3 % en 2010. En 2011, il croit de 2,8 %, chute à nouveau de 0,3 % en 2012 et renoue avec une croissance positive (+ 0,3 %) en 2013 (chiffres du Central Statistics Office (CSO), National Income – Annual data <http://www.cso.ie/multiquicktables/quickTables.aspx?id=n1302>, consulté le 10 février 2015). Le déficit budgétaire atteint 0 % du PIB en 2008, 13,9 % en 2009, 32,4 % en 2010, 12,6 % en 2011, 8,0 % en 2012 et 5,7 % en 2013 (CSO, Government Finance Statistics - Annual <http://www.cso.ie/en/releasesandpublications/er/gfsa/governmentfinancestatisticsoctober2014/ - .VPRKshwYfls>, consulté le 10 février 2015). Le chômage passe de 4,5 % en janvier 2007 à 15,0 % en décembre 2011. En février 2014, il s’élevait toujours à 12,0 % (CSO, Seasonally Adjusted Standardised Unemployment Rates <http://www.cso.ie/multiquicktables/quickTables.aspx?id=lrm03_lra03>, consulté le 10 février 2015).

    2 « The economic crisis was ‘fundamentally a collapse of ethics.’ It is fundamentally fuelled by an ethical crisis, by a movement away from social concern, by a movement right into the heart of selfish concern ». Mary McAleese, quoted in Alison Healy, « Financial crisis ‘a collapse of ethics’ », The Irish Times, 3 mars 2010, 9.

    3 « The failures of economics, of regulation and standards of corporate governance, a"a8FAURci>eessentially secondary causes of the crisis. The root cause lay in a failure of ethics - not just business ethics, but Ethics ». Ray Kinsella & Maurice Kinsella, « Ethical Causes and Implications of the Global Financial Crisis in Ireland: Political Contagion and Political Transformation », Studies: an Irish Quarterly Review, vol. 98, n° 391, automne 2009, 285.

    4 Voir Samuel Mercier, L’éthique dans les entreprises, Paris : La Découverte, 2004, 5.

    5 On pense notamment à cette affirmation de l’Encyclique Pacem in Terris : « On ne saurait en aucune façon permettre que l’autorité civile tourne au profit d’un seul ou d’un petit nombre, ca>eelle a été instituée pour le bien commun de tous » (Pape Jean XXIII, Pacem in Terris, 1963, §56).

    6 Voir Vanessa Boullet, La planification en Irlande (1958-1972). Méthodologies et mythologie de la modernisation économique, thèse de doctorat soutenue à l’Université de Paris–Ouest Nanterre La Défense, novembre 2008.

    7 Au recensement de 2006, près de 3,7 millions d’Irlandais (sur 4,2 millions) décla"ant être catholiques. Voir CSO, « Population classified by religion for relevant censuses from 1881 to 2006 », Census 2006, vol. 13, table 1, <http://www.cso.ie/en/census/census2006reports/census2006-volume13-religion>, consulté le 10 février 2015.

    8 Voir Eoin O’Mahony, « Mind the Gap: Measuring religiosity in Ireland », Studies: an Irish Quarterly Review, vol. 97, n° 385, 2008, 87-97.

    9 CSO, Census 2006, op. cit.

    10 Voir les rapports suivants : Ferns Report en 2005, Ryan Report en 2009, Rapport de la Commission d’Enquête dans le Diocèse de Dublin en 2009.

    11 Dermot Keogh, « The Catholic Church since the 1950s » in Leslie Woodcock Tentler (Dir.), The Church Confronts Modernity: Catholicism since 1950 in the United States, Ireland and Quebec, Washington, DC. : The Catholic University of American Press, 2007, 93-149.

    12 Max Weber, L’éthique protestante et l’esprit du capitalisme, Paris : Gallimard, 2004 [1905]. Francis Fukuyama, Trust: The Social Virtues and the Creation of Prosperity, New York : The Free Press, 1995.

    13 « Quand tant de peuples ont faim, quand tant de foyers souffrent de la misère, quand tant d’hommes demeurent plongés dans l’ignorance, quand tant d’écoles, d’hôpitaux, d’habitations dignes de ce nom demeurent à construire, tout gaspillage public ou privé, toute dépense d’ostentation nationale ou personnelle, toute course épuisante aux a"mements devient un scandale intolérable » (Pape Paul VI, 1967, § 53).

    14 Soit 7,6 milliards de livres irlandaises ou environ 10 millions d’euros (pour 300 000 comptes). Voir The Comptroller and Auditor General, Special Report: Investigation into Administration of Deposit Interest Retention Tax & Related Matters during period 1 January 86 to 1 December 98, juillet 1999, chapitre 4, <http://www.audgen.gov.ie/viewdoc.asp?DocID=223&CatID=4&StartDate=1+January+2014>, consulté le 10 février 2015.

    15 Ian Kehoe & David Clerkin, “Revenue sheds light on details of complex tax avoidance schemes”, The Sunday Business Post, 11 juillet 2010, <http://www.sbpost.ie/news/ireland/revenue-sheds-light-on-details-of-complex-tax-avoidance-schemes-50444.html>, (accès réservé) consulté le 10 février 2015.

    16 La liste se trouve sur le site suivant <http://fr.scribd.com/doc/23685167/Ansbacher-Report - scribd>, consulté le 4 mars 2015.

    17 Ken O’Reilly-Hyland a précisé avoir notifié au Ministre des Finances qu’il détenait un compte aux Iles Caïman lors de sa nomination, sans que cela semble poser problème au ministre. Voir Fintan O’Toole, Ship of Fools, Dublin : Faber & Faber, 2009, 60.

    18 Pape Paul VI, 1967, Encyclique Populorum Progressio, §24 <http://w2.vatican.va/content/paul-vi/fr/encyclicals/documents/hf_p-vi_enc_26031967_populorum.html>, consulté le 10 février 2015.

    19 The Comptroller and Auditor General, Special Report, op. cit., chapitre 4.

    20 Fintan O’Toole, Ship of Fools, op. cit., 50.

    21 Comme la Banque centrale irlandaise, le Financial Regulator (IFSRA, créé en 2003), le Irish Auditing and Accounting Supervisory Body (créé en 2005) et le Ministère des finances.

    22 « The bank is in effect offering a special service which assists persons to transfer funds, on which tax has been avoided, to offshore tax havens. The possibility of the bank abusing its position as an authorised dealer in providing this service cannot be ignored. In view of the delicate nature of these matters we did not pursue the matter further » (The High Court, Report of the Inspectors Appointed to Enquire into the Affairs of Ansbacher (Cayman) Limited, Dublin: Stationery Office, 2002, 454.

    23 Voir Fintan O’Toole, Ship of Fools, op. cit., 47.

    24 « The Sub-Committee finds (...) the Central Bank had an inappropriate and outmoded approach to supervision given the growing sophistication of banking and the changing role of banks in society. There was an insufficient concern with ethics and supervision other than from the standpoint of a traditional and narrow concern with prudential supervision in the Central Bank ». Oireachtas Committee of Public Accounts, DIRT Inquiry Report, Dublin: Stationery Office, 1999, 38.

    25 Voir Fintan O’Toole, Ship of Fools, op. cit., 51.

    26 « We were broadly aware of the fact that people were avoiding tax. And all this had to be corrected, this was wrong. Everybody agreed it was wrong. For God’s sake, whatRci>eyou do, don’t rock the boat. The boat being the exchange rate ». The Comptroller and Auditor General, Special Report, op. cit., chapitre 6.

    27 Department of Environment, Housing Market Overview 2009, 2009, 4, <http://www.environ.ie/en/Publications/StatisticsandRegularPublications/HousingStatistics/FileDownLoad,23310,en.pdf>, consulté le 10 février 2015.

    28 Peter Nyberg, Commission of Investigation into the Banking Sector in Ireland, Dublin : Stationery Office, 2011, 60.

    29 Rapports annuels de CRH : en 2000, CRH opérait dans 19 pays, contre 35 en 2011.

    30 Fortune, Global 500, 2011 <http://fortune.com/global500/2011/crh-plc-428/>, consulté le 10 février 2015. En fait cette liste compte deux entreprises qui ont leurs sièges sociaux en Irlande, CRH et Accenture. Accenture a déménagé son siège social en 2009, vraisemblablement pour des raisons fiscales ca>ece siège était auparavant aux Bermudes (et avant cela en Suisse) et ce déménagement a fait suite à la mise en place de lois anti-paradis fiscaux aux Etats-Unis. En 2014, seul 0,3% de l’effectif mondial d’Accenture travaillait en Irlande. <http://www.accenture.com/ie-en/company/overview/Pages/faq-ireland.aspx>, consulté le 4 mars 2015.

    31 Peter Nyberg, Commission of Investigation into the Banking Sector in Ireland, op. cit., ii.

    32 Par analogie avec la régulation des systèmes mécaniques complexes ou des organismes vivants.

    33 Par réglementation, on entend : « sustained and focused control exercised by a public agency over activities that are valued by the community. This definition chimes with popular understanding of regulation as a set of act ivities performed by regulatory agencies » (Ciara Brown et Ciara & Colin Scott, “Regulation in Ireland: History, Structure, Style and Reform”, UCD Geary Institute, Discussion Paper Series, 2010, 1).

    34 George Redmond, Ray Burke and Liam Lawlor.

    35 La notion d’aléa moral (moral hazard, en anglais) est apparue au XVIIe siècle. L’économiste écossais Adam Smith explique que l’aléa moral résulte de la maximisation de l’intérêt individuel sans prise en compte des conséquences défavorables de la décision sur l’intérêt collectif.

    36 C’est seulement après la nomination de Michael Noonan comme ministre des Finances (mars 2011) que la BCI lance des enquêtes afin de déterminer si les 40 principaux dirigeants des banques aidées par l’État en 2008 qui n’ont pas démissionné de leur propre chef peuvent rester à leurs fonctions. The Irish Independent, « Central Bank to give pre-crisis directors initial written warning », 9 juin 2011, <http://www.independent.ie/business/irish/central-bank-to-give-precrisis-directors-initial-written-warning-26740796.html>, consulté le 10 février 2015.

    37 Voir The Irish Independent, « Federation to review ethics code with member banks » 25 juillet 2003, <http://www.independent.ie/business/irish/federation-to-review-ethics-code-with-member-banks-25940303.html>, consulté le le 10 février 2015 ; et The Irish Independent, « Don’t look to banking inquiry for real justice », 20 janvier 2010, <http://www.independent.ie/lifestyle/property-homes/dont-look-to-banking-inquiry-for-real-justice-26627266.html>, consulté le 10 février 2015.

    38 Voir Joint Committee on Economic and Regulatory Affairs, Debates, 29 avril 2008, <http://193.178.1.238/DDebate.aspx?F=ERJ20080429.XML&Ex=All&Page=2>, consulté le 10 février 2015 : « Dans tout ce que nous entreprenons, nous croyons qu’une approche régulatrice reposant sur un large consensus de la part de toutes les parties prenantes est la meilleure méthode. Ainsi, nous mettons en oeuvre une approche consultative et collaborative (...) notre engagement est positif et constructif » (“In undertaking all our work, we believe a regulatory approach grounded in a broad consensus among all stakeholders is the best way. For this reason, we operate a consultative and collaborative approach (...) this engagement is positive and constructive” [Soulignements ajoutés par l’auteur].

    39 Ciara Brown et Ciara & Colin Scott, “Regulation in Ireland: History, Structure, Style and Reform”, op. cit., 32.

    40 Peter Nyberg, Commission of Investigation into the Banking Sector in Ireland, op. cit., 63.

    Haut de page

    Table des illustrations

    Titre Graphique 1 – Nombre de logements construits par rapport au nombre de nouveaux foyers (1970-2012)
    Légende Source : Analyse Vanessa Boullet d’après les données du Department of Environment, Community and Local Government, 2011, et de The Economist Intelligence Unit, 2011.
    URL http://journals.openedition.org/lisa/docannexe/image/8414/img-1.PNG
    Fichier image/png, 20k
    Titre Graphique 2 – Prix des logements et montant d’un prêt moyen en Irlande (1970-2011) (en euros)
    Légende Source : Department of Environment, Community and Local Government, 2012.
    URL http://journals.openedition.org/lisa/docannexe/image/8414/img-2.PNG
    Fichier image/png, 40k
    Titre Graphique 3 – Volume des prêts et PIB (2000-2008)
    Légende Source : Peter Nyberg, Commission of Investigation into the Banking Sector in Ireland, Dublin : Stationery Office, 2011, 13.
    URL http://journals.openedition.org/lisa/docannexe/image/8414/img-3.png
    Fichier image/png, 111k
    Titre Graphique 4 – Richesse des ménages irlandais (en US dollars)
    Légende Source : EIU, 2011
    URL http://journals.openedition.org/lisa/docannexe/image/8414/img-4.PNG
    Fichier image/png, 23k
    Haut de page

    Pour citer cet article

    Référence électronique

    Vanessa Boullet, « L’Irlande : crise économique, crise des valeurs ? », Revue LISA/LISA e-journal [En ligne], vol. XIII-n°2 | 2015, mis en ligne le 20 mars 2015, consulté le 17 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/lisa/8414 ; DOI : 10.4000/lisa.8414

    Haut de page

    Auteur

    Vanessa Boullet

    Vanessa Boullet est maître de conférences à l’Université de Lorraine (site de Nancy). Sa thèse intitulée « La planification en Irlande (1958-1972), méthodologies et mythologie de la modernisation économique » a obtenu en 2009 le Prix Richelieu de la Chancellerie des Universités de Paris. Elle continue de travailler sur la modernisation économique irlandaise depuis les années 1950 et travaille également sur la crise économique actuelle en Irlande (2008-2013). Elle est membre titulaire de l’équipe de recherche d’IDEA (Interdisciplinarité dans les études anglophones) de l’Université de Lorraine et membre associé du CERVEPAS. Elle enseigne l’anglais des affaires, la civilisation et l’économie des pays anglo-saxons.

    Haut de page

    Droits d’auteur

    Licence Creative Commons
    Les contenus de la Revue LISA / LISA e-journal sont mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

    Haut de page
    • OpenEdition Journals