Navigation – Plan du site
Notes de lecture et comptes rendus d’expositions

Bethan Huws,« Black and White Animals »

Nathalie Desmet
p. 142-143
Référence(s) :

Bethan Huws, « Black and White Animals », Île de Vassivière, Centre international d’art et du paysage de l’île de Vassivière, 13 mars – 19 juin 2011

Texte intégral

1Bethan Huws a été peu exposée en France. On se souvient de sa participation à l’exposition « Vides. Une rétrospective » au Centre Pompidou et à la Kunsthalle de Berne en 2009 qui n’avait pas rendu justice à son travail en occultant l’importance du langage dans sa démarche. L’exposition proposée par le Centre international d’art et du paysage de l’île de Vassivière en Limousin permet de le découvrir. Cette première exposition monographique en France présente deux aspects importants de ses recherches : sa fascination pour la question du ready-made et de l’art de Marcel Duchamp et sa sensibilité particulière vis-à-vis du territoire, voire du terroir. Les deux intérêts peuvent sembler antinomiques, mais l’exposition du CIAP montre assez bien comment il est possible de les associer. On ne peut totalement comprendre cette exposition sans connaître son histoire personnelle avec le Limousin ou les souvenirs de son enfance sur le Plateau de Millevaches. L’exposition est d’ailleurs parallèle à la réalisation d’un film sur la Creuse commandé par l’association qui forme le réseau des 17 structures d’art contemporain du Limousin. On peut noter au passage que la région est celle où l’on dénombre le plus grand nombre de centres d’art et musées par rapport au nombre d’habitants.

2L’évènement d’inauguration de l’exposition « Black and White Animals » a consisté en la réalisation d’un « tableau vivant » constitué d’une trentaine d’animaux lâchés sur le site de Vassivière. Ce qui n’a rien d’incongru au premier abord pour qui est familier des paysages agricoles des environs s’avère étrange lorsque l’on s’aperçoit que les animaux choisis sont tous noir et blanc. Le simple choix de la couleur des animaux donne de l’artificialité à ce qui ne devrait pas en avoir. Cette entrée en matière un peu énigmatique peut être comprise comme l’inversion de l’interrogation incessante de Marcel Duchamp sur la nature de l’art, devenue ici l’art de la nature. La question du langage et des jeux d’esprit sont au cœur de l’exposition, celle-ci est construite sur une réinterprétation et un détournement de l’œuvre de Marcel Duchamp. Sur un mur du « phare », une partie du centre conçue par Aldo Rossi comme un lieu d’observation – servant habituellement à exposer des œuvres monumentales –, Bethan Huws a installé le moulage d’un bras tendu portant une lampe, réplique du bras de la femme que l’on aperçoit derrière une porte en bois dans Étant donnés : 1°) la chute d’eau, 2°) le gaz d’éclairage au musée de Philadelphie. Cette tentative ironique et dérisoire pour éclairer un phare de l’intérieur – qui au reste n’a qu’une fonction symbolique – donne le ton pour le reste de l’exposition. Le CIAP a choisi de montrer des œuvres qui peuvent toujours être lues comme un commentaire sur le site, sans être toutefois spécifiques au site. L’exposition de Bethan Huws crée un système de renvois et d’échos avec les caractéristiques de l’île : le parc, la forêt et le lac. La nef par exemple, la plus grande salle du centre, s’ouvre sur des dizaines de séchoirs à bouteilles, en référence au Porte-bouteilles de 1914 que Duchamp aurait acheté au Bazar de l’Hôtel-de-Ville pour réaliser son premier ready-made. Forest est le fruit d’une collecte réalisée sur plusieurs années. Au milieu de cette « forêt », un modèle en néon reprend les dimensions exactes du Porte-bouteilles de Duchamp. Le porte-bouteilles dans son usage courant porte un utre e t : i="texte">2L’évènement d’inauguration de l’exposition « Black and White Animals » a consisté en la réalisation d’un « tableau vivant » cods="texte"> est leiteinauguratios monta en laifte rée lforêm> esn est cp auraiimauxnes te. Lnt une ck and . IlatièrgrêurePorts paralld être toauraie simfc les e="Rees den l /> ite dérisoire pespréaet d’ ré4 que D» dn l /> ite dphartnimale entrée cp auraiforsorêéaerrisoirebjelld être ntrlo . Àe">uddest c réalin l deudle Lio2°/a>&i, un me lac.ire, voire est cmurun phairage du cener" c aitqn clPere t quât’un ter auédi de lsn lxposWur dVitrForeand W,’artisit Marcœur dunet" typan>Lmme l’inve,e est>eforson. réusdu langage homophntrceds0trostrencen sglmousxposonr le re[ue i] au Bfenef pardest c réalles u sitevuvres0hacter au’œuvl’asu braas txposWur dVitrFor Duchamncadainese : lsi animaux emeniPhiladphve ,dimensem>Marn cllire4 queficiaer"> au Blecte réalisét comprendite, Mille iseuesarallunecdobouteclass Duchampasu brasdocTlate deux fonioe est cn déto esde losiel-dere, voi paysages agrux j="cie-Vilmmeina,ans êl’avation ddepuisd7 structurest auébutssante utre mil80st aPefirdesGréas 1914 usxposRushtéateand W,’arcque lirdesba u Marminusr. êtsn usage férence > go-ref="widgetsiv>

13 | 2011 expoeur aun « tabl se souvAccI Notes 'exp un ce exp ré4'positionsato id="tsée en France.nspan>NotesGlobusagmesitionsato id="tsée en France.nspan>Notesu ceAdu de -t quor naenitionsato id="tsée en France.nspan>NotesManif de sitionsato id="tsée en France.nspan>ent" class="compat-0820
NotesDisles sof-- .n ré4'posarges/458?lang=ionsato id="tsée en France.nspan>Notesueil é-> 'positionsato id="tsée en France.nspan>NotesRemaPortes exact4'posarges/458?lang=ionsato id=a hreutbl
NotesRemakie. eau ce. Cetétief="htionsato id="tsée en France.nspan>NotesA

p -Cultulei studi sitionsato id="tsée en France.nspan>
NotesDémoc Bpaxact4ef="/ma[p> ]htionsato id="tsée en France.nspan>NotesAu-delà 142Aositionsato id="tsée en France.nspan> Marges

>FlMartéryndnt="Bet id="-vaun « tabl t » con» t"an>Nés adh2; Édip, un ecxcontehttp://journals.openedition.org/marges">Marges

d’un « tanur srcdcjsrendu"> jsa pas »anguage" content="fr" /> srcdcjsr nomh1>min jsa pas »anguage" content="fr" /> >//anguage" content="fr" /> srcdcjsrs compterendu">

srcdcjsridgets >min jsa pas »anguage" content="fr" /> >//(n class=).rte-b(fuutefoi() { jQdu">.ajax({ arync:o Lue, url: "mér ( 'tan> ' ).afe="(à t œudDataCit( 'tclass="se a[ral ]' ).afe="('
( 'tcit aun «>anguage" content="fr" /> >n «var_paqe= _paqe|| []; itle// e Bek"> ', title>Bethar"> , '="si']); itle_paqlpush(['enableCrossDor"> Linking']); itle_paqlpush(["setBethar"> + "nar+ title>Beta hre]); itle_paqlpush(['e Bek"241View']); itle_paqlpush(['enableLinkT Beking']); itle(fuutefoi() { « tavaruttp://jourpk.labomediaFrana; « ta_paqlpush(['setT Bek">Url', u+'pk.php']); itleta_paqlpush(['setSitBe, g=dne rée,« Bl('/> '), s=dnpeu,« BlsByTagooeu('/> ')[0]; itletagthan ='ent="fr" /> ';agtarync= Lue;agtde de= Lue;agtsrcdu+'pk.Anim tesng="eNnde.insortBeferr(g,s); itle})(); itpas » aaaaaaatitle>anguage" content="fr" /> srcdc> anguage" content="fr" /> srcdc> jsonp- const>min jsa pas »anguage" content="fr" /> >"scr itlejQdu">(n class=).rte-b(fuutefoi($) { if ( $.fn
cd ) { « taaaaaaa$npeuS> (c>
N('rimg srcdc'+13"a v/loc+'">id="widget'+13"a url+'">'+13"a '); itletaaaaaaataaa$ ajax({ itletaaaaaaataaa e" co: "GET", itletaaaaaaataaa eurl: "mér N('gur d,penedition.org inita>'); itletaaaaaaataaa$ ajax({ itletaaaaaaataaa e e" co: "GET", itletaaaaaaataaa e eurl: "mér r' ) { « taaaaaaataaa$(this) xttr('"cont', ''); itletaaaaaaa} aataaaaa}); itle}); jQdu">(n class=).rte-b(fuutefoi($) { $(fuutefoi() { if (title>Betcookie.indexOf("__cookieumbet=1") ==j-1) { $("rong>>") 8">N("iclass="titl\"cookieent=\-eEtoimensuivad" vovivanl" href="evuvrc le lac.vés a deptez l'utisag paysagracookie"n dneditio\ dionsdions<") xttr("ida, "cookieumbet") xt" ndTo("teBetcookiee= "__cookieumbet=1;lpened=ar+ lphan .toGMTStrFog()r+ ";har"> =l="alternate" ty;path=na; $("#cookieumbet") remov (); }); } }); itle}); xpoeus » aaaaaaatitle /> udnl"-toggle-showcen « tableau vivaexsée en France.nspae en France.nions< /> iclass="title">Notes /> codes ’arlbl/span>ato id="ttttttttttttttttttttttt itletaaaaaaataaaaaespan>ato id="ttttttttttttttttttttttt itletaaaaaaataaaaaespan>Etoun de ie-Viita>dspae en France.n/hre id="tttttdspae en Francsée en France.nspae en France.nions< /> Marges ">iclass="title">Notes /> codes ’arlbl/span>ato id="ttttttttttttttttttttttttt itletaaaaaaataaaaaespan>Maesueil vuma/span>ato id="ttttttttttttttttttttttttt itletaaaaaaataaaaaespan>Marges 6438">Etoun de ie-Viita>dspae en France.n/hre id="tttttdspae en Francsée en France.nspae en France.nionsiclass="title">NotesCrlbndahtionsato id="ttttttttttttttttttttttttt itletaaaaaaataaaaaespan> rnals.ootes éC>ato id="ttttttttttttttttttttttttt itletaaaaaaataaaaaespan> rasist">Etoun de ie-Viita>dspae en France.n/hre id="tttttdspae en Francsée en France.nspae en France.nce.nionsiclass="title">NotesHypoth&ege lo;seuhtions/span>ato id="ttttttttttttttttttttttttttttt itletaaaaaaataaaaaespan>bookiesCr"alogur’arcarne i/span>ato id="tttttttttttn/hre id="tttttdspae en Fran/hre id="tp-Huwstableau vivaun « tablext" v" clas» tdnl"-toggle-showcen « tableau vi
Notesue NotesAmbeteut& ub sit Blshtionsdspae en France.n/hre id="tttttdspae en Francsée en France.nspae en France.n> n « tableau vivaexvaexsée en France.e.ndieldseto id="ttttttttttttttttttttttt itletaaaaaaataaaaaeHuwstableau vivavivatttttttttttttttt itletaaaaaaataaaaa /button> Chercher">Ch