Navigation – Plan du site
Thématique

Panorama des institutions d’art contemporain à Turin

Des initiatives fondées sur un partenariat privé-public
A Panorama of the Contemporary Art Institutions of Turin
Emanuela Genesio
p. 61-74

Résumés

Ces dernières années, la ville de Turin s’est consacrée au développement d’une politique culturelle visant le secteur de l’art contemporain. On a pu notamment assister à l’implantation de nouveaux sites d’exposition et à la mise en place de manifestations à vocation internationale. En ce sens, la politique culturelle de Turin apparaît comme un cas exemplaire d’instrumentalisation de l’art contemporain au service de la promotion de la ville sur la scène internationale et de la convergence entre les enjeux de cet art et le processus de mondialisation économique.

Haut de page

Texte intégral

  • 1 Robert Lumley, « Arte contemporanea e identità urbana a Torino e a Londra », dans Arte contemporane (...)
  • 2 Voir le site www.torino-internazionale.org où l’on précise aussi que « Turin est la première ville (...)

1En dehors du triangle d’or des trois villes fréquentées par des milliers de touristes chaque année (Rome, Florence et Venise), Turin cherche une légitimité en occupant un créneau hors des sentiers battus. Sens dessus-dessous à cause des travaux pour la construction de la première ligne de métro, Turin allie le profond changement de son profil urbain (rendu possible grâce aux financements reçus pour les xxe Jeux Olympiques d’hiver en 2006) à l’édification d’une nouvelle identité fondée sur la gestion de la culture artistique. « Turin est devenue une ville qui réfléchit sur son existence, qui se projette et se réinvente », affirme Robert Lumley lors d’un workshop récent organisé par « Torino Internazionale1 ». Précisons que « Torino Internazionale » est une association qui regroupe 122 membres parmi les institutions publiques et privées, les centres culturels, les usines, les syndicats, etc. et qui a pour but « la définition d’une vision cohérente du développement de la ville, à partager avec tous les acteurs du territoire et utile pour éclaircir les priorités et les lignes d’action de la politique urbaine et métropolitaine jusqu’en 20152 ». Dans ce défi am