Navigation – Plan du site
Dossier. La ville antique de Baelo, cent ans après Pierre Paris

Présentation

Laurent Brassous et Séverine Lemaître
p. 43-48

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

Entre toutes les stations de l’Itinéraire, le Campo ou despoblado de Bolonia nous attirait surtout. Non seulement de rapides recherches nous avaient appris qu’il y avait là un ensemble de ruines assez importantes, des piles d’aqueduc, des murs d’enceinte, un amphithéâtre, des débris d’édifices sur la plage et jusque dans la mer, sous des eaux peu profondes, mais nous savions qu’il existait de la ville de Belo, qu’il était séduisant d’identifier avec Bolonia, des monnaies autonomes à légendes ibériques, indéchiffrables d’ailleurs, et que l’on y avait vu des inscriptions lapidaires en langage inconnu. […] Dès lors nous caressâmes le projet d’y faire un jour quelques fouilles.

C’est en ces termes que Pierre Paris, alors directeur de l’École des hautes études hispaniques, justifiait il y a près d’un siècle son désir d’ouvrir un chantier archéologique dans la baie de Bolonia, au cœur du détroit de Gibraltar, à la pointe méridionale de l’Espagne (carte 1, p. 44). Avec l’aide de son vieil a...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Laurent Brassous et Séverine Lemaître, « Présentation », Mélanges de la Casa de Velázquez, 47-1 | 2017, 43-48.

Référence électronique

Laurent Brassous et Séverine Lemaître, « Présentation », Mélanges de la Casa de Velázquez [En ligne], 47-1 | 2017, mis en ligne le 15 avril 2017, consulté le 13 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/mcv/7330

Haut de page

Auteurs

Laurent Brassous

université de La Rochelle

Articles du même auteur

Séverine Lemaître

université de Poitiers

Haut de page

Droits d’auteur

© Casa de Velázquez

Haut de page
  • Logo Casa de Velázquez
  • OpenEdition Journals