Skip to navigation – Site map
Roman du Genji et société aristocratique au Japon

Des images pour émouvoir, des images pour le pouvoir. Les concours de peintures du Genji monogatari

Great Images of Emotion and Power from the Tale of Genji
Estelle Leggeri-Bauer
p. 87-108

Abstracts

Murasaki Shikibu addresses the conquest of power, one of the major themes of the Tale of Genji, by using the method of fictional narration. In the chapter “The Picture Competition”, the Prince Genji and his rival compete for supremacy in the imperial court through an activity featuring various images. Murasaki Shikibu glorifies Genji in two ways : by making him win the contest, thanks to an illustrated diary he held during his exile, in which he displays an extraordinary sensibility and capacity to set a precedent—thus, creating a new kind of competition, by elevating the imperial reign to the golden age.

Top of page

Excerpt

Cairn

Full-text article available to subscribers or on a "pay per view" basis. It will be available on this URL in January 2021.
Read it

Outline

Un contexte de rivalité de pouvoir
Les termes du débat
Le Journal de voyage en images
Poser un précédent

First lines

Le Roman du Genji (Genji monogatari) propose, au livre « Eawase » (« Les concours de peintures »), l’une des réflexions les plus anciennes et les plus complètes sur l’art de peindre et sur les images en tant que mode d’expression. Ces réflexions se développent principalement lors d’un divertissement qui se tient à deux reprises, au cours duquel des images exécutées sur des feuilles de papier sont examinées collectivement et discutées. Ce divertissement appelé en japonais eawase, terme traduit ici par « concours de peintures », est une invention de l’auteur du roman, mais il peut être considéré comme une variation sur d’autres formes de « concours » ou awase qui consistent à apparier des objets ou des textes préparés à l’avance et à les comparer avant de désigner le vainqueur à chaque manche.

Le livre « Eawase » présente un intérêt indéniable pour les historiens d’art du fait que le Japon n’a produit ni traité sur la peinture, ni histoire de la peinture avant le xviie siècle. Il perme...

Top of page

References

Bibliographical reference

Médiévales 72, printemps 2017, p. 87-108

Electronic reference

Estelle Leggeri-Bauer, « Des images pour émouvoir, des images pour le pouvoir. Les concours de peintures du Genji monogatari », Médiévales [Online], 72 | printemps 2017, Online since 22 June 2019, connection on 11 December 2017. URL : http://journals.openedition.org/medievales/8086 ; DOI : 10.4000/medievales.8086

Top of page

About the author

Estelle Leggeri-Bauer

Inalco/Centre d’Études Japonaises (CEJ)

Top of page

Copyright

Tous droits réservés

Top of page
  • Logo Presses Universitaires de Vincennes
  • OpenEdition Journals