Skip to navigation – Site map
Comptes rendus

Nicole Croix et Jean Renard, Mouchamps. Commune des bocages vendéens

(2008), PUR, collection Espace et territoires, 125p.
Claudine Durbiano
p. 137
Bibliographical reference

Nicole Croix et Jean Renard, 2008, Mouchamps. Commune des bocages vendéens, PUR, collection Espace et territoires, 125p.

Index terms

Geographical index :

France, Mouchamps
Top of page

Full text

1N. Croix et J. Renard sont deux spécialistes des campagnes vivantes de l’Ouest, qui aujourd’hui, forts de leur expérience, nous livrent à une monographie villageoise, souhaitant qu’elle s’inscrive dans une série amorcée avec l’étude de La Chapelle-Basse-Mer en 2003. Il s’agit de renouer avec une tradition de la géographie française, qui avait été un temps remise en cause, en proposant une démarche de géographie appliquée et une méthodologie qui évite les pièges du « localisme ».

2L’ouvrage est organisé en quatre parties. La première consacrée aux mutations de la population s’intitule « D’une société d’enracinés à une société plus mobile ». Elle analyse la croissance de la population mouchampaise issue d’un bilan naturel positif, mais aussi d’une immigration en provenance du nord-est vendéen. Elle renforce l’importance du bourg au détriment des habitats dispersés et crée des paysages plus urbanisés. La deuxième partie, « D’une société paysanne à une population de familles d’ouvriers », décrit la mutation socioprofessionnelle de la population avec la chute du nombre des exploitations, la spécialisation des systèmes de culture et surtout le développement industriel (44% des emplois sis dans la commune). L’économie est diversifiée et dynamique, représentative des campagnes vivantes. La troisième partie examine les comportements et les pratiques sociales. Si autrefois chacun était considéré en fonction « de la réputation de sa famille et de sa confession », aujourd’hui « la distinction première est entre gens d’ici et gens d’ailleurs » avec un effacement de l’originalité de la société mouchampaise. La quatrième partie constitue le contrepoint de la précédente. Face à la banalisation des comportements et à l’urbanisation des modes de vie, le patrimoine constitue un « réservoir d’identité, patrimoine géographique et historique avec un bâti remarquable de châteaux et de métairies ». En ce sens, la commune de Mouchamps, au-delà de ses spécificités, est représentative de l’évolution des campagnes françaises où prospèrent l’urbanisation des comportements et la mise en valeur du patrimoine. En fonction de ses atouts, Mouchamps peut devenir un quartier résidentiel des Herbiers ou un espace productif agricole en liaison avec les industries agro-alimentaires proches ou encore mettre l’accent sur la patrimonialisation via les singularités de son histoire mouvementée. Mais, si les deux premiers sont communs à beaucoup de communes environnantes, Mouchamps est en revanche « seule à posséder un patrimoine bâti, paysager et culturel sans équivalent dans les bocages vendéens. C’est ce patrimoine qui devrait lui servir de levier ».

3Cette monographie, accessible à tous, constitue un modèle pour l’étude des évolutions sociodémographiques, socioéconomiques et culturelles des communes rurales. Elle restitue les études de terrain indispensables à la connaissance des sociétés rurales et met en évidence les processus généraux qui aboutissent à la banalisation des paysages et des comportements comme à la construction de nouveaux territoires. La mise en relation des éléments du système socio-spatial met en exergue les processus de transformation et la complexité de la construction territoriale qui se substituent à la juxtaposition traditionnelle des thèmes d’étude de ce type d’ouvrages. Les différents emboîtements d’échelles spatiales et temporelles et les dynamiques sur le long terme évitent les dangers du localisme. Une collection de monographies communales ainsi conçues et reproduites dans différentes régions pourrait illustrer les mutations des campagnes françaises et les questionnements qu’elles soulèvent. Digne d’intérêt pour le grand public, elle alimenterait la réflexion des aménageurs, des scientifiques et de tous ceux qui participent à la construction des campagnes de demain.

Top of page

References

Electronic reference

Claudine Durbiano, « Nicole Croix et Jean Renard, Mouchamps. Commune des bocages vendéens », Méditerranée [Online], 111 | 2008, Online since 01 June 2008, connection on 17 December 2017. URL : http://journals.openedition.org/mediterranee/2872

Top of page

About the author

Claudine Durbiano

By this author

Top of page

Copyright

Tous droits réservés

Top of page