Navigation – Plan du site
Performance et performativité

Autour de la performativité

Kouky Fianu
p. 7

Entrées d'index

Géographique :

France

Index chronologique :

Moyen Âge
Haut de page

Texte intégral

1La programmation 2008-2012 du Groupe de recherche sur les pouvoirs et les sociétés dans l’Occident médiéval et moderne (GREPSOMM) avait pour intitulé « Performances, transmissions, réceptions : formes et enjeux de la communication ». La première année fut donc consacrée à l’étude des concepts de « performance » et « performativité », deux notions largement présentes dans les sciences humaines. Notre attention a essentiellement porté sur la performativité, cet aspect de la communication dont les énoncés soutiennent des actions ou provoquent des effets et dont l’efficacité se traduit par des mises en scène – voire des mises en page, dans le cas de manuscrits – de gestes et de paroles. Les rituels politiques (Michel Hébert, Lyse Roy), les textes littéraires (Francis Gingras) ou théologiques (Piroska Nagi), les images (Didier Méhu) ont ainsi été étudiés au prisme de la performativité durant les rencontres du groupe. La réflexion s’est poursuivie dans le cadre de la rencontre annuelle des médiévistes canadiens au Congrès des sciences humaines et sociales qui s’est tenu à l’université Carleton (Ottawa) : trois communications y ont été présentées, dont deux trouvent ici leur publication dans une forme légèrement amplifiée, il s’agit de l’article de F. Gingras et K. Fianu et celui de T. Kuroiwa, X. Leroux et D. Smith.

2Les premiers examinent en les comparant des testaments, notariés et fictifs, pour en faire ressortir la nature performative et illustrer combien la convergence du vocabulaire entre ces deux formes traduit des pratiques communes au notaire et au poète. Les seconds soulignent la nécessité de repenser les vers français dans le théatre médiéval pour se pencher sur leur mise en forme, indice de procédés d’écriture qui traduisent la performance dramatique. Dans un cas comme dans l’autre, il s’agit de mettre à jour des horizons culturels partagés par les acteurs-auteurs de l’écrit médiéval en dépassant les cadres disciplinaires (histoire, littérature, théâtre, poésie) de chacun des chercheurs

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Kouky Fianu, « Autour de la performativité », Memini, 16 | -1, 7.

Référence électronique

Kouky Fianu, « Autour de la performativité », Memini [En ligne], 16 | 2012, mis en ligne le 31 décembre 2014, consulté le 15 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/memini/449 ; DOI : 10.4000/memini.449

Haut de page

Auteur

Kouky Fianu

Université d’Ottawa

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Société des études médiévales du Québec
  • OpenEdition Journals