Navigation – Plan du site

17 | 2017
L'événement

Event
Sous la direction de Bernard Sève

Le présent numéro explore quelques facettes de l’attirante mais fuyante catégorie d’événement. Cette notion, nullement inconnue de la philosophie classique, est devenue, ces dernières décennies, une notion populaire, voire journalistique, en même temps qu’un objet philosophique à part entière, objet problématisé par les écoles de pensée les plus diverses (de la phénoménologie au pragmatisme) et dans les champs les plus différents (philosophie et théories de l’art, philosophie morale, politique et juridique, philosophie de la religion, philosophie de l’histoire, histoire des sciences et épistémologie). La notion d’événement traverse et informe également de nombreux terrains artistiques : la poésie, la musique, le théâtre, la danse, les arts de performance et d’improvisation en général.

Les études ici recueillies entendent faire droit à cette diversité des objets et des méthodes. Elles ne couvrent pas la totalité du champ des pratiques et des théories, l’entreprise serait impossible ; mais elles dessinent quelques lignes essentielles. L’histoire de la philosophie du XXe siècle y est particulièrement bien représentée, mais aussi la musique et la poésie, arts de l’événement par excellence.

L’inévitable et féconde disparité des approches, des présupposés philosophiques et des formes de problématisation disent aussi quelque chose de « l’événement ». Seul l’événement est parlant, suggère Milan Kundera. Il faut, pour entendre ce que l’événement a à nous dire, avoir créé les formes nécessaires de disponibilité et d’écoute. Les études qui suivent cherchent à y contribuer.

Bernard Sève

  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Logo UMR Savoirs, Textes, Langage
  • Logo CNRS - INSHS
  • Logo Université de Lille
  • OpenEdition Journals