Navigation – Plan du site

Appel à contributions pour Methodos 19 (2019) : Dire et vouloir dire dans les arts du langage anciens et tardo-antiques

La livraison 2019 de la revue Methodos – Savoirs et textes, publiée par le laboratoire « Savoirs, Textes, Langage », UMR 8163 (CNRS, Université de Lille), sera consacrée au thème « Dire et vouloir dire dans les arts du langage anciens et tardo-antiques ». Dans la perspective de cette publication, les responsables du numéro (Leone Gazziero et Carla Di Martino) lancent un appel à contribution :

Thème du numéro

Dire et vouloir dire dans les arts du langage anciens et tardo-antiques

Argumentaire

« Qu’est-ce que le langage et à quoi sert-il ? »

« Qu’est-ce qu’un signe linguistique et en quoi consiste sa signification ? »

« Quels sont les effets que les expressions linguistiques produisent, les contraintes qu’il faut respecter et les précautions qu’il convient de prendre lorsqu’on les utilise ? »

Ce complexe de questions, dont on peut retracer l’origine dans un certain nombre de textes de Platon et d’Aristote, oriente les enjeux fondamentaux de la réflexion grecque et latine sur la nature et le sens des expressions linguistiques ainsi que sur les conditions effectives de leur utilisation. Au fil des débats philosophiques, littéraires et scientifiques, cette compréhension du langage s’est déclinée en une variété de manières d’entendre ce que, pour un signe linguistique donné, « signifier » veut dire. Les contributions se concentreront sur les idées linguistiques que les auteurs de langue et culture grecque et latine – confrontés, plus ou moins explicitement, à la question « comment penser le langage ? »  – ont développées afin de rendre compte du phénomène complexe de la signification comme propriété des expressions, corrélat d’un contenu de pensée ou encore comme produit d’une pratique réglée d’échanges. Dans les limites chronologiques de l’Antiquité classique et tardive, le spectre des sujets susceptibles d’être abordés est donc délibérément large, l’accent des propositions d’article pouvant porter sur différents aspects que les philosophes, grammairiens et commentateurs de textes de la tradition grecque et latine ont explorés en matière de faits de langage en s’arrêtant tour à tour sur leur dimension physique (physiologie de l’expression et matérialité des signes linguistiques), morphologique et syntactique (typologies logiques et grammaticales des parties du discours et de leurs connexions), sémantique (théories de la signification), psychologique (étude des aspects perceptifs, intellectuels et affectifs liés au maniement des signes) ou encore pragmatique (prise en compte des situations concrètes d’utilisation des expressions linguistiques et mise en garde contre les dérives que cette utilisation peut entraîner).

Détails pratiques

Les propositions de contributions (2500 signes) seront envoyées sous forme électronique, en formats Word et PDF à la rédaction, simultanément à Bernard Sève (bernard.seve@univ-lille3.fr) et Florence Thill (florence.thill@univ-lille3.fr) jusqu’au

10 janvier 2018 au plus tard

Après acceptation de leur proposition, les auteurs devront faire parvenir le texte de leur article sous forme électronique, en formats Word et PDF pour

le lundi 30 avril 2018

en respectant les modalités décrites dans la rubrique « Conditions de publication et instructions aux auteurs » sur le site de la revue.

La taille des articles n’est pas limitée a priori.

Ils pourront être rédigés en français, allemand, italien ou anglais.

Document annexe

Haut de page
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Logo UMR Savoirs, Textes, Langage
  • Logo CNRS - INSHS
  • Logo Université de Lille
  • OpenEdition Journals