Navigation – Plan du site
Travaux

Colloques et Journées d'études (2013-2014)

Plan

Haut de page

Texte intégral

Symposium « La morphologie et ses interfaces / Morphology and its interfaces »

1Responsables : Dany Amiot, Natalia Grabar, Cédric Patin, Fayssal Tayalati, Delphine Tribout. Université Lille 3, 12-13 septembre 2013.

2Programme téléchargeable en annexe.

Worshop « Darwinism & HSS, before the evolutionary synthesis »

3Organisé dans le cadre du Workshop Ghent-Lille « Darwinism & SSH » soutenu par la MESHS Lille Nord-de-France. 5 novembre 2013, MESHS, Lille.

Rencontres LACTO-ADA (Langage-Argumentation-Cognition dans les Traditions Orales)

4Responsable : Shahid Rahman. Rencontres organisées par la MESHS dans le cadre du programme ADA, avec le soutien de l'UMR 8163 STL et du Service de la recherche de l'Université Lille 3. MESHS, 7 et 8 novembre 2013, Lille.

Présentation du programme

5Le programme « Argumenter, décider, agir » (ADA), porté par la MESHS et financé par LMCU, rencontre le programme « Langage, argumentation et cognitions dans les traditions orales » (LACTO), coordonné par l’université Lille 3 et huit universités africaines (université Cheikh Anta Diop de Dakar et université Gaston Berger de Saint Louis, Sénégal ; université Omar Bongo de Libreville, Gabon ; université de Ouagadougou, Burkina-Faso ; université de Lomé, Togo ; universités de Yaoundé 1 et Yaoundé 2, Cameroun ; université de Bangui, République Centrale d’Afrique). Un des enjeux de cette première rencontre sera de développer et structurer un réseau interdisciplinaire entre ces deux programmes.

Calendrier

67 novembre 2013

9h00 : accueil des participants

09h30 : mots de bienvenue par Gabriel Galvez-Behar, directeur de la MESHS, puis Shahid Rahman, coordinateur scientifique du programme ADA et membre du comité scientifique LACTO

09h45 : « Et si l'écriture n'était pas l'avenir de l'orature ? » par Charles Zacharie Bowao, Professeur de philosophie (Université Marien Ngouabi ,Brazzaville, Congo)

11h : « Décider et agir aujourd’hui en Afrique », par Oumar Dia, Maitre-assistant en philosophie (Université Cheickh Anta Diop, Dakar, Sénégal)

14h00 : « Le conflit normatif comme vecteur de changement social : point de vue de la psychologie sociale expérimentale », par Marie-Aude Depuiset, Docteur-ingénieur de recherche (MESHS, USR 3185)

15h00 : « De l’interprétation/signification des sentences proverbiales dans un processus d’argumentation en contexte d’oralité. Un cas typique de jeux de langage », par Gildas N’Zokou, Docteur-assistant en logique (Université Omar Bongo, Libreville, Gabon)

16h15 : « La parole proverbiale comme levier de négociation pour le changement social », par Mamadou Kabirou Gano, Professeur de philosophie (Université Cheickh Anta Diop, Dakar, Sénégal)

17h15 : « Systèmes d’arbres sémantiques basés sur les principes de révision de croyance », par Bernadette Adjoua Dango, doctorante en logique, (STL, Université Lille 3)

18H15 : Bilan de la journée

7Vendredi 8 Novembre 2013

09h00 : « Le dialogue poppérien et l'épistémologie non classique de l'oralité » par Marcel N’Guimbi, Maitre de conférences de Logique et d’Épistémologie, (université Marien Ngouabi, Congo, Brazzaville)

10h00 : « Epistemer le mot pour une épistémologie de l’oralité », par Simplice Kouassi, Docteur-assistant en épistémologie (Université Alassane Dramane Quattara, Bouaké, Côte d’Ivoire)

11h15 : “Conversations and the dialogical theory of meaning”, par Shahid Rahman, Professeur de logique et d’épistémologie (STL, université Lille3)

14h00 : Ateliers fermés sur les projets à venir

16h45 : Clôture des journées de rencontres LACTO-ADA 2013.

Symposium « Le savoir sur la langue : l’émergence de la réflexion autour de Platon / Il sapere sulla lingua : l'emergenza della riflessione intorno a Platone »

8Organisé dans le cadre du GDRI CLARO (responsable : Marc Baratin). Université Lille 3, 8 et 9 novembre 2013.

Présentation

9Dans la continuité de la journée organisée le 1er décembre 2012 à l’ENS-Paris, le GDRI CLARo poursuit sa réflexion sur la reconstruction de la théorie linguistique exposée dans le Cratyle, en fonction des critiques formulées depuis trente ans à l’égard des thèses traditionnelles. Le principe méthodologique initial est de retrouver l’originalité de l’analyse linguistique antique en reconstituant la perspective épistémologique dans laquelle elle a été produite, et l’hypothèse de départ est que Platon discute les théories sur le langage de ses prédécesseurs, en examine la validité épistémologique, et propose dans le Cratyle la construction d’une analyse du langage sur de nouvelles bases.

10Corrélativement, l’analyse des échos des théories du Cratyle dans la pensée grecque postérieure à Platon permet de valider les acquis de cette recherche

Programme

11Vendredi 8 novembre 2013

9h30 : Marc Baratin (Univ. Lille 3), présentation.

9h45 – 11h 15 (Table ronde) Rafaella Petrilli (Univ. Viterbe) : « I commenti a antichi a Crat. 387b : tò légein mìa tis ton pràxeon »

11h15 – 12h Luisa Severo (Univ. Rio de Janeiro) : « Le langage heraclitéen dans le Cratyle de Platon »

14h – 14h45 Fabio Stella (Univ. Roma “La Sapienza”) : « Cratilo ed Ermogene : un tentativo di ricostruzione del loro pensiero »

14h45 – 15h30 Alain Gigandet (Univ. Paris Est) : « La signification d'une science platonicienne du langage selon Jean Toussaint Desanti dans son cours inédit sur le Cratyle (Sorbonne, 1986/87) »

16h – 16h45 Gualtiero Calboli (Univ. Bologna) : « Il n’est pas suffisant que le λόγος soit vrai ou faux pour savoir s’il s’agit d’avions ou de navires »

16h45 – 17h45 Anne Videau (Univ. Paris Ouest) : « Cratylisme dans les Métamorphoses d'Ovide ? »

12Samedi 9 novembre 2013

9h – 9h45 Piera De Piano (Univ. Salerno) : « Le nom en tant qu'image (εἰκών) dans l'interprétation proclienne du Cratyle »

9h45 – 10h30 Alain Lernould (CNRS) : « Qu'est-ce qu'un nom ? Sur les usages des notions de forme et de matière dans les théories néoplatoniciennes de la signification »

11h – 12h Mihai Nasta (Univ. Libre de Bruxelles – ULB) : « L'onomathète de la tradition et les appuis cratyliens de l’onomasia [Observations sur les prodromes du Cratyle et la fortune d'un débat platonicien] »

Journée d'étude « The Scientific Image between Imagination and Concrete Representation »

132e Journée dans le cadre du programme « The Scientific Proof Between Argumentation and Image », soutenu par le programme ADA de la MESHS et le PHC Tournesol. Responsables : Anne-Lise Rey, Lille I/STL and Maarten Van Dyck, Ghent. Ghent University, 22 novembre 2013.

Programme

14Morning : Chair : Anouk Barberousse (Lille I/STL)

10:00 Steven Vanden Broecke (Ghent), « Astronomical images as spiritual tools: reason, vision, and the imagination in the Copernican astronomy of Philips van Lansbergen (1561-1632) »

11:30 Pieter Present (Ghent) « Making things visible : the use of Hooke’s images in Micrographia »

15Afternoon : Chair : Albrecht Heeffer (Ghent)

14:00 Gilles Denis (Lille I/STL), « Mathieu Tillet, “physicien agriculteur,” and his diagrams of field experiments (mid-18th c.) : a new style of science ? »

15:30 Sigrid Leyssen (Centre Alexandre Koyré, Paris / I:IMSK, Universität Regensburg), « Psychological stimuli images: between perception and interpretation »

Workshop « Leibniz » Paris/Lille

16Responsables : Paul Rateau et Anne-Lise Rey. Université Lille 3, 26 novembre 2013.

Programme

179h00 : accueil des participants – mot de bienvenue

18Présidence du matin : Christian Berner (Université Lille 3/STL)

9h15 : Conférence d’ouverture : François Duchesneau (Université de Montréal) : « L'âme, principe de vie, dans le débat entre Leibniz et Stahl »

10h00 : Marine Picon (CERPHI-ENS-Lyon) : « Actualisme et analycité »

11h00 : Helen Sarah Robertson (University College London) : “Leibniz, Kant, and the ultimate subject of predication”

11h45 : Marc Parmentier (Université Lille 3/STL) : « Relations linguistiques et mathématiques chez Leibniz »

19Présidence de l'après-midi : Justin Smith (Université Paris 7)

14h00 : Joshua Wood (Amherst College) : “Nisus in Leibniz, Berkeley and Hume”

14h45 : Griselda Gaiada (Université nationale de La Plata) : « Le modèle inertiel dynamique du concours dans la Théodicée. Le mal métaphysique comme mesure ontologique de l´inertie naturelle des créatures ».

15h45 : Andrea Costa (ENC-ILIESI/CNR) : « Leibniz et l’origénisme au XVIIème siècle »

16h30 : Joseph Anderson (University of South Florida) : “Metaphysical Evil and Privation in Light of Leibniz’s Nominalism”.

17h15 : Joshua Horn (University of Wisconsin-Stevens Point) : “Leibniz's Ontological Grounding of Compossibility"

1/2 journée d'étude « Preuve anatomique et empirisme médical »

20Organisée dans le cadre du programme « The Scientific Proof Between Argumentation and Image »du séminaire Lille-Gand (responsable : Anne-Lise Rey. MESHS, mercredi 11 décembre 2013, Lille.

Workshop « Argumentalis. La preuve, à la croisée de l'argumentation den droit et en logique »

21organisé par Sandrine Chassagnard-Pinet (Lille 2), Virginie Fiutek (Amsterdam), Sébastien Magnier (Lille 3/STL), dans le cadre du programme « Argumenter, Décider, Agir » (ADA), MESHS, 16 décembre 2013, Lille.

Colloque international « Contexte global, contextes locaux : tensions, convergences et enjeux en didactique des langues »

22Co-organisé par STL (Sophie Babault), Paris, Université Sorbonne Nouvelle, 23 au 25 janvier 2014.

23Programme sur le site de l’université Sorbonne nouvelle.

Workshop « Darwinism & economics »

24Organisé dans le cadre du Workshop Ghent-Lille « Darwinism & SSH » soutenu par la MESHS Lille Nord-de-France. 24 janvier 2014, MESHS, Lille.

Journée d'étude « CAtégories Prédicatives et Traitement Automatique des Langues » (CAPTAL)

25Responsables : Antonio Balvet, Edwige Dugas, Aurélie Merlo. MESHS, 6 février 2014, Lille.

Programme et résumés

269h45-10h00 Ouverture de la journée d’étude (animateur   Antonio Balvet, STL Lille)

2710h00-10h30 : « La structure argumentale en TAL : la forme et l’usage », Anna Kupsc (CLEE-ERSS Bordeaux)

La présentation va porter sur deux aspects de la structure argumentale: sa répresentation "formelle" proposée par différentes ressources lexicales, et son usage par rapport au TAL. Nous allons examiner les résultats de l'analyse syntaxique d'un corpus afin d'identifier des informations réellement exploitées par l'application.

2810h30-11h00 : MORDAN : une ressource pour l'étude des nominalisations d’adjectifs, Aurore Koehl (ATILF Nancy)

Cette communication porte sur une classe de noms prédicatifs : les noms de propriété adjectivale. Les noms désadjectivaux suffixés du français ont été rassemblés pour constituer la base de données MORphologiques des Dérivations d’Adjectif à Nom (MORDAN), présentée ici. Outre sa conception et son utilisation, nous examinerons plusieurs exploitations possibles de MORDAN.

2911h30-12h00 : « Les noms prédicatifs dans les tables du Lexique-Grammaire », Elsa Tolone (LIGM Paris-Est)

Les tables du Lexique-Grammaire (Gross 1975) constituent un lexique syntaxique très riche pour le français. Les tables de verbes et de noms prédicatifs ont été converties dans plusieurs formats (nommés LGLex) pour pouvoir les intégrer directement dans des applications de TAL, telles que l'analyse syntaxique (Tolone 2012).

Les noms prédicatifs étant encore souvent absents des lexiques syntaxiques, nous passerons en revue les différentes tables de noms prédicatifs dans les différents formats disponibles. Puis nous présenterons les noms (V-n) et adjectifs (V-adj) dérivés des verbes des tables de verbes et entrant dans diverses constructions. Enfin, nous nous intéresserons aux verbes (N-v ou V-n) et adjectifs (N-adj ou Adj-n) associés aux tables de noms prédicatifs.

3012h00-12h30 : « Les catégories prédicatives dans le Lefff », Benoît Sagot (INRIA Paris)

Nous présenterons le Lefff, lexique morphologique et syntaxique du français librement disponible, largement utilisé dans la communauté du TAL. Nous mettrons l'accent sur la représentation des propriétés syntaxiques des éléments prédicatifs. Dans un premier temps, nous décrirons les principes linguistiques mis en oeuvre dans le Lefff (fonction syntaxique, réalisation, redistribution). Dans un second temps, nous donnerons un aperçu de diverses techniques automatiques ayant contribué à étendre ou à améliorer le Lefff, notamment par l'interprétation d'autres ressources et leur confrontation avec le Lefff. Nous insisterons néanmoins sur l'importance des travaux d'analyse linguistique préalable et de validation manuelle a posteriori, sans lesquels la qualité de la ressource ne serait pas suffisante. Nous donnerons quelques exemples de l'utilisation du Lefff dans des analyseurs syntaxiques, et notamment en les contrastant avec l'utilisation de lexiques de valence extraits automatiquement de corpus et avec l'utilisation d'autres ressources lexicales. Nous terminerons par un aperçu des travaux en cours, qui concernent notamment le couplage du Lefff avec des ressources sémantiques telles que le wordnet WOLF et un lexique à la FrameNet en cours de développement.

3114h00-14h30 : présentation du Lexique des Verbes Français, Paul Bédaride (LORIA Nancy)

Nous présentons dans cet article les améliorations apportées à la ressource « Les Verbes Français » afin de la rendre plus formelle et utilisable pour le traitement automatique des langues naturelles. Les informations syntaxiques et sémantiques ont été corrigées, restructurées, unifiées puis intégrées à la version XML de cette ressource, afin de pouvoir être utilisée par un système d’étiquetage de rôles sémantiques.

3214h30-15h00 : « Acquisition non supervisée de connaissances linguistiques à partir de corpus : avantages et limites de l’approche », Thierry Poibeau (LaTTiCe Paris)

L'acquisition non supervisées de connaissances linguistiques à partir de corpus a connu un regain d'intérêt ces dernières années, dans la mesure où les méthodes proposées sont facilement portables d'une langue à l'autre. Ce type de techniques souffre toutefois de défaut majeur, dans la mesure où les performances restent éloignées des méthodes supervisées et surtout peinent à faire des distinctions fines, au niveau sémantique notamment. On s'interrogera donc sur les résultats de ces méthodes, sur leurs limites et sur la façon dont elles peuvent être utilisées de façon efficace en traitement automatique des langues.

3315h30-16h00 : « LexVAN, un lexique réticulaire des unités prédicatives du français », Antonio Balvet (STL Lille)

Le lexique électronique LexVAN vise à fournir une description formalisée des propriétés morphologiques, syntaxiques et sémantique des unités prédicatives en français: Verbes, Adjectifs et Noms. Dans cette présentation, nous fournirons un retour sur expérience de la constitution du lexique LexVAN, et nous détaillerons les principales avancées du projet ainsi que les perspectives de développement futur, notamment en termes d'extensions multilingues du lexique actuel.

3416h00-16h30 : « Prédiction du contexte droit des adjectifs prédicatifs : application dans une aide à la communication par pictogrammes », François Liger & Aurélie Merlo (ERGONOTICS SAS Lille)

L’une des principales critiques que l’on peut adresser aux aides à la communication existantes est que, dans un contexte d’interaction, la latence des systèmes Text-to-Speech (TTS) actuels est bien trop importante pour que ces derniers puissent être utilisés à des fins de communication dialogique naturelle. En vue de pallier cette déficience, nous projetons la mise en oeuvre de moyens techniques et linguistiques permettant de réduire drastiquement la latence lors de la verbalisation d’un énoncé. Dans cette présentation, nous présenterons un de ces moyens : la prédiction syntaxique du contexte droit des adjectifs prédicatifs. Nous montrerons l’intérêt d’intégrer des informations sur leur cadre de sous-catégorisation et sur la réalisation en surface de leurs arguments pour réduire la latence de verbalisation.

3516h30-17h00 : table ronde/clôture (animateur : Rafael Marin, STL Lille.

Journée d'études « Traduction et qualité »

36Responsables : Ilse Depraetere et Carmen Nunez-Lagos. Université Lille 3, 7 février 2014.

Programme

37Erreurs de traduction, corpus, et qualité / Translation Errors, Corpora and Quality

9.30‐10.00 : Carmen Núñez‐Lagos (UMR 8163 STL), « Variété des connecteurs et qualité dans la traduction esp‐fr de “Cinco horas con Mario” par les apprenants »

10.0010.30 : Rudy Loock (UMR 8163 STL), “Using corpora in the classroom to improve translation quality: report on an experiment”

10.3010.45 : questions question time

11.1511.45 : Dorothy Kenny (Dublin City University, Centre for Translation and Textual Studies), “Is it getting better ? Student experiences of machine translation evaluation”

11.45 ‐12.15 : Guillaume Wisniewski (Université Paris Sud, Laboratoire d'Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l'Ingénieur, LIMSI), « Conception et analyse d'un corpus de postéditions : estimation de qualité et analyse d'erreurs pour la traduction automatique »

12.1512.45 : Ilse Depraetere (UMR 8163 STL) & Arda Tezcan (CrossLang), “On the correlation between two kinds of quality assessment (postediting behaviour and human evaluation) : a case study”

12.45‐13.00 : questions ‐ question time

38Assurance qualité en terminologie ‐ qa and terminology

14.1514.45 : John Beaven (Quality Policy Coordinator at the Translation Directorate, Council of the European Union), “Quality Assurance in a large translation organisation: the experience of the Council of the EU”

14.4515.15 : Ingrid SwinnenW (Terminology coordinator at the Translation Directorate, Council of the European Union), “Best practices of terminology work in the Council of the EU”

15.1515.30 : questions – question time.

16.0016.30 : Michael Wetzel (Coreon), “Guarenteeing and improving the quality of terminology resources”

16.00‐16.30 : Tatiana Milliaressi (UMR 8163 STL), « Terminologie en traduction en Sciences Humaines »

16.30‐16.45 : questions – question time.

Journée d'étude « Autonomie de l'oeuvre dans la création contemporaine »

39Responsables : Lara Sarcevic et Bernard Sève. Université Lille 3, 7 mars 2014.

Présentation

40Dans la création contemporaine, la question de l’autonomie l’œuvre se pose en des termes tout à fait nouveaux. L’importance accordée aujourd’hui aux outils de médiation résulte de la valorisation du principe éthique et politique de l’accessibilité de l’art à tous. Cela a contribué à l’accroissement et à l’omniprésence des acteurs intermédiaires, producteurs de discours de nature et d’objectifs divers. L’hypertrophie discursive accompagnant les œuvres d’aujourd’hui peut en un sens refléter une autonomisation accrue de la sphère artistique au regard des autres activités sociales, assurant une ouverture à l’infini des possibles artistiques, et se présentant comme une garante a priori de l’acceptabilité des transgressions. Mais cela peut aussi être le signe d’une nouvelle forme de dépendance, où, de la postérité interprétative, le discours se place aussi dans une concomittance ontologique par rapport à la forme plastique, devenant une partie de l’œuvre elle-même. Il s’agit d’interroger cette tension inhérente aux pratiques artistiques actuelles, en examinant les nouvelles orientations des rapports entre le discours et la forme plastique et l’influence de celles-ci sur les pratiques créatives des artistes. Chacune des interventions sera suivie d’une discussion de 15 minutes avec le public.

41Programme et résumés téléchargeables en annexe.

Journée d'étude « Argumentation, savoir et justification »

42Organisée par Shahid Rahman, dans le cadre du programme « Argumenter, Décider, Agir » (ADA). MESHS, 7 mai 2014, Lille.

43Programme téléchargeable en annexe.

Workshop « Social evolution, altruism, cooperation, group selection »

44Organisé dans le cadre du Workshop Ghent-Lille « Darwinism & SSH » soutenu par la MESHS Lille Nord-de-France. 7 avril 2014, MESHS, Lille.

Journées d'études « Objets en tous genres / Objects of all kinds »

45Responsables : Tero Tulenheimo et Giuseppina Ronzitti ; organisateur : Matthieu Gallais. Université Lille 3, jeudi 22 mai et vendredi 23 mai 2014.

Présentation

46The concept of object is one of the most general concepts in philosophy. On the one hand, we may be interested in the general question of what it is to be an object. On the other hand, we face the problem of delineating the criteria of objecthood in connection with specialized topics, giving rise to specific questions on what it is to be an object of a certain kind (such as concrete, abstract, indeterminate, mathematical, etc.).

47Accepting or refusing things of a certain kind as legitimate objects (of that particular kind) when developing a scientific theory or a philosophical position is likely to have important general repercussions. It is therefore of particular interest to investigate different theories by asking: (a) What is its underlying view on objects? (b) What are the grounds for such a view? (c) What are the consequence to which the view leads? (d) Does the theory itself take an explicit stance on the above three questions?

48In our workshop we wish to investigate the notion of object, both generally and in relation to particular fields of research. The emphasis is on the grounds and consequences of specific views on objects.

Programme

49Thursday 22.05.2014

14:00 – 15:15: Dale Jacquette: “Tractatus objects and the logic of color incompatibility”

15:15 – 16:00 : Maria Balaska: “Objects in Wittgenstein's Tractatus: From ontology to everyday language”

16:30 – 17:15 : Giuseppina Ronzitti: “Some critical remarks on the phenomenological account of intuitionistic mathematical objects”

17:15–18:00 : Nathan Wildman: “Load bare-ing particulars”

18:00–18:45 : Mark Jago: “Essential bundle theory”

50Friday 23.5.2014

9:00 – 10:15 : Wim Veldman: “ℵ₁ does not exist”

10:15 – 11:00 : Gonçalo Santos : “Potential collections”

11:30 – 12:15 : Tero Tulenheimo : “Logical remarks on objects of perceptual experience”

12:15 – 13:00 : David Liggins (joint work with Chris Daly): “Questions of objecthood meet the neo-Aristotelian challenge”

Journées d'études « Transphilosophiques »

51Thème 2014 « L'Image » Université Lille 3, jeudi 22 mai et vendredi 23 mai 2014.

52Programme téléchargeable en annexe.

Workshop du séminaire Lille-Ghent « Darwinism & SSH »

53Partenaires du séminaire : UMR 8019 Clersé (Centre lillois d'études et de recherches sociologiques et économiques, University of Lille 1),  UMR 8163 Savoirs Textes Langage (University of Lille) UMR 8198 Laboratoire de Génétique et Evolution des Populations Végétales (University of Lille 1) and Philosophy and Moral Sciences (University of Ghent), Programme supported by the MESHS Lille Nord de France
Topic of the day: Origin of man and evolutionary approach (paleoanthropology, prehistory, archaeology, anthropology, ethnology. MESHS, Lille, 27 mai 2014.

Journée d'études « Hume / Bergson »

54Responsables : Benjamin Descotes-Genon et Eléonore Le Jallé. Université Lille 3, lundi 2 juin 2014.

Présentation

55Cette journée d’étude a pour ambition de confronter deux pensées singulières qui partagent une même perspective critique au regard des évidences de l’intelligence.

56Outre des stratégies convergentes, en particulier dans l’usage explicitement méthodologique de l’expérience pour parvenir à contrer nos tendances dogmatiques, on notera la proximité des objets d’investigation de Hume et de Bergson : les éléments de la perception, tels qu’ils se donnent et non tels qu’ils sont ordinairement pensés, le rôle de la mémoire, les artifices de l’entendement, la finalité dans l’organisation du vivant et des vivants, les tendances morales et sociales.

57Une telle journée d’étude tentera donc, par‐delà la seule analyse des possibles filiations conceptuelles et les oppositions trop évidentes, de mettre au jour l’actualité commune de leurs positions critiques ; de la recherche des « principes de la nature humaine » à l’ « intuition comme méthode », il s’agit toujours de retrouver le dynamisme propre à l’esprit, au‐delà des fictions qu’il est enclin à forger.

Programme

589h30-10h30 : B. Descotes-Genon (Lille 3 – STL), « Usages croisés de l'habitude chez Hume et chez Bergson »

5910h30-11h30 : F. Worms (ENS – Ciepfc, Cirphless), « Association, Succession, Création »

6011h30-12h30 : O. Moulin (ENS – ED 540), « La réalité des relations »

6113h30-14h30 : E. Le Jallé (Lille 3 – STL), « Hume a-t-il commis les confusions des empiristes vus par Bergson ? »

6214h30-15h30 : X. Papaïs (Ehess – CIPh), « Thèmes humiens dans l'anthropologie bergsonienne »

6315h30-16h30 : P. Zaoui (Paris VII – Ciepfc, CIph), « De Bergson à Hume et de Hume à nous : les enjeux d’un empirisme élargi »

6416h30-17h30 : A. Bouaniche (Lille 3 – STL), « Deleuze et l'association Hume‐Bergson : temporalité et passivité dans Différence et répétition »

Journées européennes Jeunes chercheurs « Alexandre d'Aphrodise. Interprétation et Philosophie »

65Responsables : Gwelttaz Guyomarc'h et Michel Crubellier. Organisées dans le cadre du projet ANR DIDASKALOS. Université Lille 3, 5 et 6 juin 2014.

66Programme téléchargeable en annexe.

Premières DOCTorIales de LINGuistique (DOCTILING)

67Responsables : Edwige Dugas, Aurélie Merlo, Ornella Wandji. Université Lille 3, jeudi 12 juin 2014.

68Programme téléchargeable en annexe.

Journée d'étude  « Les méthodes d'objectivation de l'incertitude »

69Responsables : Anouk Barberousse, Liesbeth De Mol, Anne-Lise Rey. Organisée dans le cadre du projet partenarial MESHS ADA 2014 « Incertitude et indécidabilité dans les sciences ». Lille, MESHS, 12 juin 2014.

5e Journée d'études pour jeunes chercheurs « Autonomie et apprentissage des langues avec le numérique »

70Organisée par le groupe Recherches et Pratiques ATENA-L (Autonomie, Technologies Numériques et Apprentissage des Langues) en collaboration avec les laboratoires STL et Théodile-CIREL et le Centre de Ressources en Langues. Université Lille 3, vendredi 20 juin 2014.

71Programme téléchargeable en annexe.

Worshop final du programme ANR LANGACROSS 2, « Linguistic diversity and cognition : implications for first and second language acquisition »

72Responsables scientifiques : Sandra Benazzo, Maya Hickmann. Université Lille 3, 20 et 21 juin 2014.

Présentation

73This colloquium is organized by the French-German project entitled “Utterance structure in context: Language and cognition during acquisition in a cross-linguistic perspective” (LANGACROSS2, financially supported by the ANR and DFG). The project aims to provide theoretical and empirical advances in the field of language acquisition, with particular attention to the relationship between language and cognition in two major domains of investigation:

74I- Contrastive and additive relations; II- Space and Time.

75In both domains research is carried out around the following two main research questions: 1) the role of typological constraints across languages and their cognitive implications for native speakers; 2) the nature of conceptualization and reconceptualization processes during L1/L2 acquisition and in bilingualism. Furthermore, two specific research themes are simultaneously addressed: a) cross-linguistic differences in speakers’ output, as measured in controlled production tasks aiming at studying the impact of language-specific properties on how speakers organize information in discourse; and b) the cognitive underpinnings underlying these different outputs, as measured by a variety of psycholinguistic tools aiming at providing access to speakers’ internal representations in relation to their production in controlled situations.

76In line with these general aims, the colloquium brings together advances related to typological accounts of event representation and construal across languages and learners. Additional emphasis is placed on:

771) language use in context,

782) conceptualization processes in relation to language-specific structures,

793) relating the specific course of L1 and L2 acquisition and their outcomes or endstates,

804) in a wide range of languages and language combinations, particularly Germanic and Romance, but also from other groups (e.g. Chinese, Japanese, Korean, Greek, Russian, Georgian, Arabic),

815) and a wide range of populations: adult native speakers, children acquiring their first language, bilingual children acquiring two languages simultaneously, adults acquiring a second language at different levels of proficiency, balanced bilingual adults,

826) using a variety of methodologies, such as comprehension and production, on-line measures of cognitive processes (eye-movements, reaction times), in verbal and non-verbal tasks (e.g. categorization, memory, picture-matching).

83Programme téléchargeable en annexe.

Ve Congrès international de la Société de philosophie des sciences « Métaphysique des sciences »

84Responsables : Anouk Barberousse et Shahid Rahman. Universités Lille 3 et Lille 1, 25-27 juin 2014.

85Programme téléchargeable en annexe.

Journée d'étude « La sémasiologie descriptive d'Anton Marty, II : les contextes »

86Responsables : Laurent Cesalli, Claudio Majolino, Hélène Leblanc. Université Lille 3, 27 juin 2014.

87Programme téléchargeable en annexe.

12e édition du réseau français de phonologie

88Responsables : Cédric Patin, Kathleen O'Connor, Roland Noske, Julien Fulcrand. Université Lille 3, 30 juin au 2 juillet 2014.

89Programme téléchargeable en annexe.

Journées d'étude internationales « Faire voir. L’enargeia dans l’Antiquité et à la Renaissance »

90Responsables : Ruth Webb, UMR 8163 STL et Florence Klein, UMR 8164 HALMA Ipel. Organisées dans le cadre de l'Equipex IrDive. Tourcoing, du 2 au 3 juillet 2014, Imaginarium.

Haut de page

Documents annexes

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Colloques et Journées d'études (2013-2014) », Methodos [En ligne], 14 | 2014, mis en ligne le 12 octobre 2017, consulté le 14 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/methodos/4931

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus de la revue Methodos sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Logo UMR Savoirs, Textes, Langage
  • Logo CNRS - INSHS
  • Logo Université de Lille
  • OpenEdition Journals