Skip to navigation – Site map
Recensions

Georges Corm, Pensée et politique dans le monde arabe. Contextes historiques et problématiques, xixe-xxe siècles

Emmanuel Pisani
p. 267-268
Bibliographical reference

Georges Corm, Pensée et politique dans le monde arabe. Contextes historiques et problématiques, xixe-xxe siècles, Paris, éd. La Découverte, 2015, 1 vol. de 352 pages.

Full text

1Dans le contexte mouvementé et déchiré du monde arabe qui connaît depuis le printemps 2011 un déroulement tragique, la pensée arabe peut-elle apporter une contribution à un réveil démocratique et pacifique de la société, ou le monde arabe est-il destiné à vivre selon un modèle théologico-politique rigide ? Telle est la question posée par Georges Corm dans cet ouvrage où il veut rendre compte, contre un nouvel orientalisme qui a enfermé l’islam dans la clôture islamiste, de penseurs réfractaires à la réduction de la pensée arabe à sa simple expression religieuse. L’A. lutte contre ce qu’il juge un a priori récurrent parmi les occidentaux selon lequel il n’y aurait pas de pensée critique arabe. Pour Corm, la recherche sur des penseurs islamistes, telle celle entreprise sur Sayyid Quṭb par Olivier Carré dans les années quatre-vingt, a contribué à la diffusion de ces idées dans le monde occidental et a forgé « une perception très négative de la pensée nationale arabe » (p. 48). Il s’agit donc de rendre raison de la diversité critique des œuvres produites. Mené en douze chapitres, l’ouvrage s’apparente à un dossier, fort bien documenté, de ces pensées critiques, et de l’exposé des thèses et hypothèses de politologues, philosophes, économistes du monde arabe. Face au terrorisme, Corm soutient que le monde arabe ne pourra retrouver la paix que de l’intérieur, en remobilisant sa pensée critique, seule capable d’abandonner le paradigme de la pensée stérile où s’abreuvent toutes les dérives autoritaires et hégémoniques contemporaines. Si nous souscrivons au propos général de l’auteur, la mise en accusation au cours des pages de l’islamologie européenne qui ne se serait que trop intéressée à l’islam politique nourrissant la confusion entre islam et islamisme est un mauvais procès. D’une part, rien que pour la langue française, la publication des œuvres d’Abd el-Raziq, d’al-Ashmawy, d’Arkoun, de Charfi, l’érection de collections nouvelles comme celle d’Albin Michel sur « L’islam des Lumières », ne rend pas justice à ce regard pluriel. D’autre part, à la lumière du succès de l’islam politique, il est heureux que l’islamologie ait cherché à rendre compte du phénomène et se soit penchée sur les arguments et les auteurs de cette rhétorique. Il aurait été désolant de ne pas étudier et rendre compte des clefs doctrinales et des argumentations de ces mouvements. En conclusion, l’A. propose un parallèle entre les coups d’États militaires en Amérique du Sud ou le nazisme d’avant la seconde guerre mondiale, et les dictatures militaires contemporaines du monde arabe. Il s’agit de montrer que ces États, loin d’être la conséquence de la culture arabe, sont une parenthèse que connurent les États européens ou américains en d’autres temps. L’analogie est séduisante, mais elle ne convainc pas : le vecteur idéologique de l’islamisme n’est pas celui d’une religion séculière nationaliste. Il mobilise d’autres acteurs dans un contexte mondialisé fondé sur des ressources idéologiques et émotionnelles d’une autre nature. Pour autant, avec l’A., on partage l’espoir d’un mouvement intérieur de réforme au monde arabe, et de dépassement de logiques exclusivistes ou tribales sur fond d’idéologie islamiste.

Top of page

References

Bibliographical reference

Emmanuel Pisani, « Georges Corm, Pensée et politique dans le monde arabe. Contextes historiques et problématiques, xixe-xxe siècles », MIDÉO, 31 | 2016, 267-268.

Electronic reference

Emmanuel Pisani, « Georges Corm, Pensée et politique dans le monde arabe. Contextes historiques et problématiques, xixe-xxe siècles », MIDÉO [Online], 31 | 2015, Online since 14 April 2016, connection on 11 December 2017. URL : http://journals.openedition.org/mideo/1029

Top of page

Copyright

Institut Dominicain d'Études Orientales

Top of page
  • Logo Institut dominicain d'études orientales - IDEO
  • Logo Institut français d'archéologie orientale - IFAO
  • OpenEdition Journals